Nandrinois Covoiturer en ligne, c’est - quasi - possible

Lien permanent

covoiture.JPGVous êtes à la recherche d’un lift pour rejoindre Namur depuis Liège dans quelques heures ? 
Pas de problème.
 Il suffira, dès septembre, d’utiliser Bodji.
C’est le nom donné par la Wallonie à un nouveau portail permettant de covoiturer en temps direct.
Développé par l’asbl TaxiStop,qui gère déjà « Carpool.be », un site permettant de faire du covoiturage pour se rendre au travail, Bodji vient d’être rendu disponible sur internet en version « test ».
«C’est une version beta qui va nous permettre de tester les fonctionnalités du logiciel », explique Sandrine Vokaer de TaxiStop.
 «Nous avons travaillé avec un logiciel français que nous avons réadapté. 
Le site viendra se greffer sur carpool.be et les bases de données seront mutualisées.
Début septembre, lors du lancement de la semaine de la mobilité, Bodji site sera opérationnel. »
COMMENT ÇA VA MARCHER ?
Pour trouver un « lift » ou pour proposer ses services de conducteur, Bodji sera accessible par différentes voies.
 «Outre le site internet, nous proposerons des applications iPhone iOS, Windows Mobile et Androïd.
 Le but est de toucher la majorité des gens et de rendre le covoiturage quasi direct. 
Mais nous voulions aussi toucher les personnes qui n’ont pas de smartphone.
Ces dernières pourront contacter un call-center qui fera la recherche à leur place. »
Une fois inscrit, l’utilisateur pourra se créer un profil, soit pour renseigner ses itinéraires et le nombre de places disponibles dans son véhicule, soit pour rechercher lui-même une place dans un véhicule s’il ne conduit pas.
Chaque utilisateur sera libre de demander le prix qu’il veut, même si un prix de 0,08 euro du km est préconisé. Enfin, si le site a été financé par la Wallonie, il pourra couvrir l’entièreté du pays. 
Il sera disponible en quatre langues : le français, le néerlandais, l’anglais et l’allemand.
Pour rappel, c’est à l’initiative du ministre de la Mobilité Ecolo, Philippe Henry, que ce projet a été lancé.
 Mais vu la déroute électorale des Verts, ce portail wallon du covoiturage sera probablement lancé par son successeur cdH ou PS. 
D’ici là, un clic suffit pour voir à quoi ça ressemble ! 
 
Article de G.BARK pour le journal La Meuse

Les commentaires sont fermés.