Le Nandrinois Martin Foxhal signe son premier court-métrage

Lien permanent

Martin f.JPG

Le premier court-métrage réalisé par le jeune Martin Foxhal (21 ans) a été diffusé ce vendredi, dans la grande salle du Kihuy.
 Baptisée « Spleen Luik »,cette fiction met en scène un jeune homme qui vient de commettre un cambriolage en région liégeoise. 
Rejoignant ses complices,une bande de grands adolescents livrés à eux-mêmes, il comprend que la victime mettra tout en oeuvre pour récupérer son butin et punir l’auteur du délit…
«Ma famille vit dans le bassin liégeois dont les décors m’ont toujours fasciné », explique Martin Foxhal. 
«J’ai dont très naturellement choisi ce cadre.
 Nous avons tourné à Angleur, Flémalle, Neupré, Ouffet, Sclessin, Tilleur et dans la maison de mon grand-père à Ivoz. »
Les images d’une grande qualité technique nous emmènent dans la vallée mosane où se déroule l’intrigue.
Parmi les acteurs en présence,Yoann Zimmer a participé à l’aventure après avoir tenu un rôle dans «Deux jours, une nuit » des frères Dardenne.
 Également à l’affiche, l’acteur français Finnegan Oldfield a tourné dans «Géronimo », présenté en séance spéciale du dernier festival de Cannes.
Le court-métrage de Martin Foxhal a nécessité la présence de trente techniciens et de vingt-cinq figurants. 
Le budget a atteint les 12.000 euros.
«Nous avons bénéficié d’un financement collectif de 4.000 euros, via une plateforme de crowfunding sur internet », précise le réalisateur autodidacte.
 «Le reste a été financé par les économies familiales et quelques sponsors. »
Afin de promotionner ce premier film, Martin Foxhal s’active en vue de sélections dans divers festivals cinématographiques.
 «Et j’ai déjà en tête la réalisation d’un second court-métrage pour lequel je me donne deux ans », conclut le Nandrinois. 
 
 
Article de DIDIER DE HOE dans le journal La Meuse H-W du 10 juin 2014

Les commentaires sont fermés.