Nandrin Le chauffard qui a tué Raphaël est en prison

Lien permanent

Accident Nandrin Jean Claude 29 avril 2014.JPG

Jean-Claude ne se souvient pas du choc

L’homme qui a mortellement fauché Raphaël Tomballe, un Jemeppien de 27 ans, dimanche matin à la sortie de la discothèque le Monastère à Nandrin, a été identifié et interpellé.
 Il s’agit de Jean-Claude Nanni, un Herstalien de 21 ans.
Interrogé, il admet avoir été sur place, mais prétend ne pas s’être rendu compte qu’il avait percuté quelqu’un.
 
Dimanche matin, Raphaël Tomballe a été percuté par une voiture qui roulait à grande vitesse route du Condroz à Nandrin.
Raphaël était occupé à changer la roue d’une amie sur le bord de la voirie, quand il a été percuté par une Polo bordeaux qui arrivait terriblement vite.
Le malheureux a été projeté violemment à plusieurs mètres et est décédé sur le coup.
 Le conducteur, lui, n’a même pas pris la peine de s’arrêter. 
Il a continué sa route. 
Mais il n’est pas allé très loin.
Quelques kilomètres après ce premier choc, le chauffard a percuté une autre voiture, avec cinq jeunes à son bord.
 Cette fois, il s’est arrêté et a laissé ses coordonnées avant de repartir aussi vite.
 Selon ces cinq jeunes, lui et l’autre homme à bord de la Polo étaient « bien chargés ».
C’est grâce à ce deuxième accident que le conducteur a pu être identifié.
 Les services des Dépanneurs du Condroz ont été requis dans les deux cas, et le mécanicien a rapidement fait le lien. 
Il en a parlé aux policiers qui ont mené l’enquête.
 
TRACES DE SANG
 
Très rapidement, Jean-Claude Nanni, un Herstalien de 21 ans,a été identifié.
 Le substitut du procureur du Roi de Huy a fait saisir sa voiture et elle a été examinée par des experts. 
Si les dégâts ne semblaient pas très impressionnants, des traces de sang étaient bien visibles sur la carrosserie.
Jean-Claude Nanni a donc été interpellé, interrogé puis déféré devant le juge d’instruction.
Toujours selon le parquet de Huy, il reconnaît le second accident.
Mis devant l’évidence des faits, il a admis avoir percuté Raphaël Tomballe mais, selon lui, il ne se souvient même pas
du choc. Il prétend n’avoir rien senti de l’impact.
Après son interrogatoire,il a été placé sous mandat d’arrêt.
Selon plusieurs témoignages,Jean-Claude Nanni n’était pas dans son état normal au moment des faits. 
De plus, il n’était pas titulaire d’un permis de conduire.
 Il était encore sous licence et n’avait pas passé son examen.
 Il ne pouvait donc pas prendre le volant, durant la nuit.
S’il n’était pas un client spécialement connu dans la discothèque le Monastère, ce Herstalien est un habitué des boîtes de nuit liégeoises et un grand amateur de virées nocturnes.
 
Sur RTL hier journal de 13 h 

 

nandrin le chauffard qui a tué raphaël est en prison

 
Article de NOÉMIE BOUTEFROY dans le journal la Meuse huy- waremme 
 
« Rapha est décédé alors qu’il rendait service : c’était tout lui. On veut lui offrir un bel enterrement ! »
 
Hier, l’heure était au recueillement dans la famille de Raphaël Tomballe.
Le jeune homme comptait de nombreux amis dans le quartier de la Bergerie,à Seraing, où il a grandi.
 David Dartevelle et David Goffart, deux Sérésiens,font partie de son cercle d’amis.
«Rapha était quelqu’un de bon,de responsable.
 Il est décédé alors qu’il rendait service : c’était tout lui ça!
 C’est vraiment aujourd’hui que nous commençons à prendre conscience des faits. 
On veut garder une bonne image de notre ami. » Raphaël vivait à Jemeppe-sur-Meuse et, bien qu’issu d’une famille modeste, il demandait rarement de l’aide.
Pourtant, aujourd’hui, ses amis ont décidé de faire un geste.
«Un enterrement, ça coûte cher et la famille de Raphaël n’est pas fortunée.
 Alors, pour qu’il soit enterré dignement, nous lançons un appel aux dons.
 Samedi, une grande soirée sera organisée au café Le Bienvenu, à Seraing (rue de Rotheux, 51). 
Il y aura une petite boîte dans laquelle les sympathisants pourront glisser le montant qu’ils souhaitent. »
L’équipe de football du FC Plainevaux,où évoluait le jeune homme de 27 ans, sera aussi certainement présente en masse.
«Lors de cette soirée, nous allons aussi sensibiliser les jeunes à l’alcool au volant. 
De façon à ce que le comportement du jeune homme qui a fauché notre ami ne se reproduise plus. 
On ne comprend pas pourquoi il ne s’est pas arrêté. 
Pourquoi a-t-il fait ça ?
 C’est impossible de ne rien sentir et de s’en aller... »
Le jeune homme laisse une grande famille derrière lui. 
«Il avait de nombreux frères et soeurs et une famille aimante. »
Hier, la maman et le papa de Raphaël étaient très éprouvés par le chagrin, ainsi que Christel, sa compagne. 
Les funérailles de Raphaël Tomballe sont prévues ce vendredi 2 mai à 9h. 
 
 
Article de A.MA dans le journal la Meuse huy- waremme 
 
 

Les commentaires sont fermés.