Nandrin:Noël offre 5.140 € à la famille de William pour la tombe en coeur

Lien permanent

william nandrin 2 avril 2014.JPG

Le magnifique geste des pompes funèbres villersoises

La mobilisation autour de la famille Vandervoort ne faiblit pas. 
Christina et Jules, les parents de l’adolescent nandrinois (14) qui a mis fin à ses jours en juin dernier après ses échecs scolaires, se sont vu proposer une offre très intéressante. 
Les pompes funèbres Noël, de Villers-le-Bouillet, acceptent de laisser une pierre tombale d’une valeur de 6.640 euros (plus les suppléments) à 2.700 euros, soit l’ensemble des gains récoltés lors de la soirée de l’Arnaq’coeur.
 
Une pierre tombale en forme de coeur, voilà le souhait de la famille Vandervoort pour son petit protégé William. 
Cet adolescent nandrinois s’est pendu le mardi 25 juin 2013 après avoir appris ses échecs scolaires.
La famille Vandervoort a finalement récolté 2.700 euros à l’issue de la soirée du souvenir L’Arnaq’coeur du 8 mars dernier.
Une belle somme mais pas suffisante pour couvrir l’achat d’une tombe à l’image de William.
Dans un premier temps, la famille a reçu une belle offre des monuments funéraires Jérôme Granits (Seraing), soit une réduction de 700 euros sur une pierre tombale de 3.000 euros.
Les Vandervoort ont ensuite été contactés par les pompes funèbres Noël, de Villers-le-Bouillet.
«J’avais entendu l’émission sur Bel RTL où Christina Vandervoort parlait du suicide et lançait un appel aux dons.
 Le drame qu’ils ont vécu m’a touché. 
Nous avons une connaissance commune et celle-ci m’a interpellé.
J’ai répondu qu’il n’y avait pas de problème, je ne suis pas à une tombe près. 
Je l’offre par sympathie, pas pour la publicité », souligne Bernard Noël, le patron des Funérailles Noël.
«Il m’a dit d’aller voir parmi les tombes à l’extérieur celle que je préférais. 
J’ai demandé le prix et il m’a répondu qu’on en discuterait plus tard.
 Du coup, j’ai choisi celle qui me plaisait le plus, sans choisir en fonction du prix. 
Dans le bureau, le monsieur m’a annoncé qu’elle valait 6.640 euros TVAC… Il m’a demandé combien on avait récolté, j’ai dit 2.700 euros, il m’a lancé : « C’est bon comme ça ! », raconte avec étonnement Christina Vandervoort.
Un beau cadeau de 3.940 euros.
Sans compter les ornements, la jardinière, les inscriptions… Il y en a pour 1.000-1.200 euros supplémentaires.
La stèle en forme de coeur est en granit Himalaya orangé-rosénoir,avec deux colombes, une rivière, un petit pont et des sapins gravés.
 Pourquoi un coeur ?
«On a choisi ce symbole car William se surnommait l’Arnaq’coeur.
Il disait qu’il allait arnaquer le coeur de toutes les filles.
Moi compris », sourit Christina.
will2.JPGLa famille a fini par signer chez Noël.
«J’ai hésité longtemps car Jérôme me suit depuis le début.
Mais j’ai tranché, j’ai pris la pierre plus chère de Noël car je pense que c’est celle que William aurait choisie. 
Mon fils aimait le dessin. 
Et puis, c’est un beau cadeau car nous n’avons rien à verser,si ce n’est les 2.700 euros récoltés », ajoute-t-elle.
La pierre tombale sera posée entre le 25 et le 28 juin, autour du premier anniversaire de la mort de William, donc.
«Je vais demander une messe et puis j’inviterai les amis de William à la maison. 
Une fois la tombe en place, je pense qu’il sera plus facile pour nous tous de faire notre deuil. » 
 
 

will3.JPG

 
Article de ANNICK GOVAERS dans le journal La Meuse de H-W du 2 avril 2014
 

Les commentaires sont fermés.