Conseil Communal de Nandrin le 21 janvier 2014 à 20h plus point complémentaire du groupe Pour Nandrin

Lien permanent

DSC03172.JPGConformément aux articles L1122-12 et L1122-13 du Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation, nous avons l’honneur de vous convoquer à la séance du Conseil communal qui aura lieu :
 
 
 
Salle du conseil, place A. Botty n°1 à 4550 NANDRIN.
Le 21 janvier 2014 à 20.00 heures
 
 
O R D R E D U J O U R
 
Communications.
 
1. C.P.A.S. – Démission d’une conseillère de l’Action sociale.
2. Meuse-Condroz-Logement(MCL) – Modification des statuts/
Approbation.
3. Convention avec l’O.N.E. relative à la mise en place d’un service de consultation préventive aux enfants (car sanitaire)/Approbation.
4. Convention relative au Plan stratégique de Sécurité et de Prévention (P.S.S.P.) couvrant la période du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2017/Approbation.
5. Convention de partenariat 2014 relative au projet « Je cours pour ma forme » de l’asbl « Sport et Santé »/Approbation.
 
HUIS CLOS
 
1. Personnel enseignant – Mise en disponibilité pour cause de maladie.
2. Enseignement communal – Ratifications de désignations prises
par le collège communal.
 
 
POUR LE COLLEGE COMMUNAL,
 
Le directeur général,                    Le bourgmestre,
Pierre JAMAIGNE.                    Michel LEMMENS
 
 
 
conseil communal de nandrin le 21 janvier 2014 à 20h plus pointConcerne : ordre du jour du prochain conseil communal. 
 
Monsieur le Bourgmestre, 
 
En vertu de l’article L1122-24 §3 du Code de la Démocratie locale et 
de la Décentralisation, nous souhaiterions introduire le point 
complémentaire suivant à l’ordre du jour de la prochaine séance du 
conseil communal. 
 
Site du Péry : Création - Aménagement d’un parc communal. 
 
Note explicative. 
 
Depuis plusieurs années, le site du Péry a la faculté et le privilège de réunir des activités à vocation sportive, sociale et culturelle. 
 
Cependant, ce site se retrouve actuellement en pleine mutation.
 
Les nouvelles infrastructures sportives sont de moins en moins 
accessibles au public, les plans d’aménagement y prévoient des 
densifications importantes de l’habitat et la délocalisation des 
services du CPAS est planifiée pour les prochaines années. 
 
Une réflexion globale sur l’affectation future des terrains 
communaux s’impose.
 
En effet, c’est leur existence qui permet 
d’assurer au quartier une vocation pluridisciplinaire.
 
Outre cela, les qualités écologiques liées à la richesse de la faune et de la flore qui s’y trouve apportent une véritable valeur ajoutée au site, de même qu’à l’ensemble de la commune. 
 

Les commentaires sont fermés.