2.700 signataires contre la carte éolienne !!! le débat chez nous à Nandrin le 19 novembre 2013 au Conseil Communal

Lien permanent
eoliennes.jpgL’enquête publique sur la cartographie de l’éolien en Wallonie s’est achevée le 30 octobre dernier.
 La population avait un mois et demi pour donner son avis sur la carte éolienne du Gouvernement wallon… et elle l’a fait, dans une moindre mesure. 
Selon Stephan van der Stegen, le porte-parole de la Fédération des Comités du Condroz, «on approche des 2.700 signatures » sur l’ensemble du Condroz (Nandrin, Anthisnes, Tinlot, Ouffet, Clavier, Neupré, Havelange)plus Engis. 
Rien que pour la commune de Tinlot, on enregistre 1.000 lettres individuelles de citoyens : 700 rassemblées par la Fédération et 300 déposées par les habitants eux-mêmes. 
Sans oublier les 2.600 signataires de la pétition en ligne (sur www.lapetition.be). Un résultat jugé très satisfaisant par Stephan van der Stegen.
 «La population n’était pas au courant de cette enquête publique.
 Nous avions donc un gros travail d’information à faire, alors que nous ne sommes que quelques bénévoles par commune, glisse-t-il.
Nous avons tenu des réunions d’information qui ont connu beaucoup de succès, envoyé des folders à 18.000 adresses dans le Condroz et fait du porte-à-porte pour que les gens n’oublient pas de se manifester. 
Tout ça dans un laps de temps limité. 
C’est pourquoi je suis très satisfait du résultat ! De plus, de nombreux bourgmestres soutiennent notre démarche ». 
Stefan van der Stegen espère désormais que le ministre Henry tiendra compte des avis négatifs rendus.
Nous avons cherché à obtenir le nombre de lettres envoyées en Hesbaye mais ces données n’étaient pas encore disponibles à l’heure de boucler cette édition.
 
Article de ANNICK GOVAERS Dans le journal LA Meuse Huy-waremme du 13 novembre 2013

Numéro 5) de l'ordre du jour au Conseil Communal de Nandrin le 19 novembre 2013 à 20h 

Carte positive de référence traduisant le cadre actualisé pour l'implantation des éoliennes en Wallonie - avis


Les commentaires sont fermés.