Le Standardman Igor de Camargo habite à Nandrin!

Lien permanent

1062788297_B971098932Z.1_20130925204828_000_GI419VL65.1-0.jpgLe joueur, sa compagne et son fils se sont installés dans le petit village de Villers-le-Temple

Les rumeurs se confirment. 
Les clients fans de foot n’ont pas dû en croire leurs yeux lorsqu’ils ont aperçu le joueur du Standard de Liège, Igor de Camargo, déambuler dans les rayons du Aldi de Tinlot... 
« Je l’ai vu lundi dans le magasin avec sa femme. Il est venu acheter de la viande, confirme Remy Astolsi, de la boucherie Renmans.
Depuis dix ans que je travaille ici, c’est la première fois que je le croise.
C’est ma collègue qui l’a servi.
 J’étais à un mètre mais je ne l’ai pas embêté car il a le droit de venir faire ses courses comme tout le monde, sans qu’on vienne lui demander un autographe ou une photo. 
Et puis, je le vois souvent jouer aux matches à Sclessin car je suis un grand supporter du Standard !», confie l’Ouffetois.
Le joueur belgo-brésilien de 30 ans, champion de Belgique avec le Standard en 2009, a même inscrit son fils Enzo (presque 4 ans) à l’école de Villers-le-Temple.
 Une information rapportée par diverses sources même si le directeur, Yves Melin, souhaite rester discret et ne commente pas l’information. 
Non (encore) officiellement domiciliés à Nandrin, l’attaquant, sa compagne et son fils se seraient installés à deux pas de la place de Villers-le-Temple, dans les dépendances de l’ancienne commanderie. 
Pas loin de la boulangerie Michaux, là où les frères Dardenne avaient dégainé leurs caméras. 
«Je les ai effectivement rencontrés deux fois à la boulangerie, en tout cas sa petite amie (très simple et gentille) et leur enfant.
 Ils venaient chercher du pain.
 On a cependant peu discuté car, avec le passage de Marion Cotillard cet été, je me suis rendue compte du rythme de vie effréné de ces personnalités.
 Alors je préfère les laisser tranquilles. 
Mais c’est vrai que dans un petit village comme le nôtre, cette arrivée crée l’euphorie», sourit Angélique Michaux.
Le bourgmestre Michel Lemmens se réjouit d’avoir une célébrité toute désignée pour l’inauguration des nouvelles installations du club de foot des Templiers «qui aura lieu probablement début d’année prochaine.»
 Igor de Camargo n’est pas le premier joueur de football à s’installer à Nandrin. 
«Frans Van Rooij, un Néerlandais qui évoluait au Standard dans les années nonante, avait emménagé au parc de la Gotte. Nandrin et Neupré sont deux communes prisées des joueurs car le centre d’entraînement n’est pas loin, il y a la route du Condroz
et la présence de belles villas à l’écart», déclare le mayeur qui, par ailleurs, a déjà rencontré Igor de Camargo à plusieurs reprises. 
«Je ne sais pas s’il se rappelle de moi mais son ancien manager à Heusden-Zolder est un de mes amis proches. » 
Article de ANNICK GOVAERS dans le journal La Meuse du 26 septembre 2013

Les commentaires sont fermés.