L’actrice française oscarisée a répété une scène du nouveau film des frères Dardenne

Lien permanent

coti.JPGHier, les frères Dardenne ont répété une scène de leur nouveau film « Deux jours, une nuit » dans la boulangerie Michaux de Villers-le-Temple, en présence de l’actrice principale :
Marion Cotillard.
La Française,oscarisée en 2008 pour son rôle dans « La Môme », a fait sensation dans le petit village nandrinois.
Ce n’est pas tous les jours qu’une méga star comme Marion Cotillard débarque dans notre boulangerie !»
Angélique Michaux n’en revient toujours pas : les frères Dardenne,réalisateurs, scénaristes et producteurs belges ultra primés, ont choisi la boulangerie familiale,
rue de la Tourette,pour tourner une scène de leur nouveau film « Deux jours, une nuit ». 
La venue de JeanPierre (né à Engis) et Luc Dardenne n’est pas passée inaperçue à Villers-le-Temple. «Ils sont venus six à sept fois pour des repérages. 
Le contact est très bien passé avec nous, mais aussi avec les clients», se rappelle Angélique qui sert au comptoir. 
La jeune quadragénaire a même la chance de jouer son propre rôle dans une scène avec Marion Cotillard et Fabrizio Rongione, acteur belgo-italien que
l’on a pu voir dans de nombreux films des Dardenne. 
Mais comment les frères ont-ils atterri dans la boulangerie villersoise Michaux, bien connue pour ses tartes de campagne ? «Un décorateur/menuisier du
coin est venu, en ce début d’année, pour nous demander si on serait d’accord que les Dardenne tournent chez nous. 
On n’y croyait pas trop mais, quelques jours plus tard, ils sont arrivés en chair et en os !», raconte Sébastien Michaux (43), boulanger de la troisième génération. Ce qui leur a
plu ? Le charme authentique de la petite boulangerie familiale. 
Tout restera d’ailleurs en état le jour du tournage. 
«Ils cherchaient aussi une boulangerie proche d’un café,ce qui est notre cas. »
Après de nombreuses allées et venues, le passage de l’équipe technique et des doutes concernant la rue en pente, les frères ont finalement jeté leur dévolu sur les Michaux. «Je pense que le craquelin a
joué dans leur décision, rigole Angélique. Les frères adorent les pâtisseries et viennoiseries maison, ils ont presque tout goûté. 
A force de venir, on apprend à se connaître.
Quand maman s’est fait opérer, ils ont demandé de ses nouvelles, par exemple. 
Ils sont très accessibles», soulignet-elle. 
Hier, on en était au stade des répétitions, raison pour laquelle la boulangerie était fermée en matinée. 
Seules exigences des frères : que le magasin soit bien fourni et que Sébastien prépare une grande pizza découpée en morceaux. 
Angélique s’est prêtée au jeu : «J’ai joué mon rôle au comptoir mais on ne m’a donné mon texte que le jour même. 
Un des frères filmait. » 
Une scène dans laquelle apparaît Marion Cotillard, actrice récompensée à de nombreuses reprises pour « La Môme ». 
La jeune Française, vêtue de bottes, d’un jeans, d’un t-shirt rose à courtes manches et de lunettes de soleil, a fait forte impression ! «Marion Cotillard est très jolie,
plus belle au naturel que dans les films. 
Elle a des yeux magnifiques.
 Elle a dit que plein de pâtisseries la tentaient mais qu’elle ne pouvait pas se le permettre. 
Elle m’a paru timide et concentrée »,commente Sébastien. 
Article écrit par ANNICK GOVAERS pour le Journal La Meuse H-W du 15 juin 2013
Leur neuvième film
Les frères Dardenne gardent le secret quant à leur nouveau long-métrage (9e du genre). 
La communication est cadenassée.
 Même les acteurs en sauraient le moins possible. «Marion Cotillard a appris son texte le jour de la répétition, comme moi, rapporte Angélique. 
Je pense que cette façon de travailler lui plaît beaucoup. »
Le film « Deux jours, une nuit » raconte l’histoire de Sandra, jouée par l’actricevedette française, Marion Cotillard.
Sandra va perdre son emploi et elle ne dispose que d’un week-end pour aller trouver ses collègues et les convaincre d’abandonner leur prime pour qu’elle puisse garder son travail.
Après la répétition de ce vendredi, les frères, Marion Cotillard et Fabrizio Rongione reviendront à Villers-le-Temple, cet été, pour tourner les scènes définitives. Ils iront aussi à Seraing où se déroule une une grande partie de l’histoire. 

Les commentaires sont fermés.