Terrains synthétiques : début des travaux en août

Lien permanent

bv6juin.JPG

Le bâtiment qui abrite la cafétéria et des vestiaires sera quant à lui inauguré fin juin
On s’approche de l’épilogue d’un dossier vieux de 20 ans. 
Le nouveau bâtiment qui accueille une buvette et 10 vestiaires est presque terminé :nous avons pu le visiter en avant-première. 
L’aménagement des deux terrains synthétiques sera bientôt entamé puisque le Collège nandrinois vient de notifier le marché à la société Lesuco, qui devrait se mettre à
l’ouvrage en août prochain.
Le chantier du Pery s’est fait attendre… vingt ans durant.
 «À l’origine, en 1994 lorsque j’étais échevin des sports, la majorité avait pour idée de construire un
hall omnisports sur le site des Templiers. 
Après cinq ans, nous avons obtenu 1,2 million de subsides pour un projet de 2 millions mais,entre-temps, le coût des matériaux avait explosé et on a dû se résoudre
à laisser tomber », explique le bourgmestre de Nandrin, MichelLemmens.
La commune s’est alors orientée vers des terrains synthétiques (à l’origine un, puis deux), une buvette et de nouveaux vestiaires, la baraque actuelle laissant plus
qu’à désirer.
Une entreprise en faillite plus tard (un surcoût de 200.000 euros tout de même) et des subsides wallons qui ne viennent pas «alors que promis», nous voilà en
2013.
Aujourd’hui, le projet voit le bout du tunnel : la nouvelle cafétéria, gérée par Stoffels, est sortie de terre. 
«La réception définitive aura lieu fin juin», confirme Samuel Dupont, conducteur de chantier pour la commune. 
Au rez-de-chaussée, 7 vestiaires avec douches et WC (6 pour hommes,1 pour femmes), 3 vestiaires pour arbitres, un WC handicapé, une ventilation à double flux (l’air
chaud des vestiaires sera réinjecté), une infirmerie, un double accès aux terrains : à gauche le terrain en herbe, à droite, les deux
futurs terrains synthétiques.
 «Il y a même un local où stocker les fûts de bière, raccordés à l’étage aux pompes. »
À l’étage, la cafétéria avec vue imprenable sur les terrains, une cuisine, une salle de cours/réunion…
Quant aux terrains synthétiques,les travaux, menés par un spécialiste, Lesuco, devraient débuter en août prochain. 
«Le Collège vient en effet de notifier le marché à cette entreprise», indique le mayeur. Ils devraient être opérationnels cet hiver. 
«Nous serons le seul club de la région à disposer de deux terrains synthétiques», se réjouit-il. 
Une ASBL paracommunale (moitié club-moitié commune) devrait être créée pour gérer le site. Article écrit par ANNICK GOVAERS pour le Journal La Meuse H-W du jeudi 6 juin 2013

COMBIEN ÇA COÛTE ?
2.410.000 euros, en tout

La note s’élève, tout compris, à 2,41 millions d’euros. Côté subsides, la Région a versé 800.000 € pour les terrains synthétiques et 400.000 € pour la buvette.
La Province a également participé pour les terrains à hauteur de 110.000 € (pour rappel, le club accueille l’école de foot de la Province).
 La part communale revient à 1,1 million d’ €.
 «Certains disent que c’est trop cher et que cela ne profite pas qu’aux Nandrinois.
Que je sache, les Nandrinois vont à la piscine de Neupré et on ne nous demande pas de participer. 

De plus,l’argent a déjà été engagé en 2009 et 2011, il n’y a donc pas de d’impact sur les finances communales», insiste Michel Lemmens. 

Commentaires

  • 1.100.000 €...... donc, en ces temps de crise profonde : la "petite manne" de 44.000.000 de nos anciens francs belges ............(à savoir que début mai dans la presse, on parlait d'une part de 800 à 900.000 €, soit 300.000 € de différence en un mois et demi (soit 12.000.0000 d'anciens FB de différence !!!!!)
    Je suppose qu'en un mois et demi, la découverte d'un massif rocheux à fait exploser les prix.....
    Pas d'impact sur le budget pour le citoyen : n'empêche qu'avec cette jolie somme, certaines voiries auraient pu retrouver une nouvelle jeunesse bien méritée.....(même certaines réalisées en septembre 2012.....).. :-(
    " les Nandrinois vont à la piscine de Neupré et on ne nous demande pas de participer"..... Les Nandrinois qui vont à la piscine de Neupré PAIENT l'emploi de celle-ci. Est-il vraiment judicieux de comparer une piscine qui est utilisée par des centaines de personnes, PAR DES ECOLES A L'OCCASION DES COURS D' ÉDUCATION PHYSIQUE, et un complexe "plastique" utilisé par une poignée de nandrinois (les autres venant d'autres horizons).... et ce à l'occasion d'activités footballistiques de W-E; de loisirs ?
    Si on veut cette comparaison : En combien d'années les utilisateurs des terrains auront-ils remboursés ceux-ci ??????
    Quel est le nombre d'élèves qui vont bénéficier des terrains et de cours, comme pour la natation ?
    Les enfants pourront-ils se rendre sur les terrais fragiles à tout moment ? pendant les vacances? Les W-E ? pendant les cours de gym ?
    Qui sera responsable de la sécurité et des possibles dégradations ?
    .........
    .........
    Comparons........ Comparons........

    Restons donc dans la logique d'une participation communale aux activités sportives de CHAQUE NANDRINOIS, SURTOUT LES ENFANTS, et dès lors, ne faudrait-il pas réserver la même somme faramineuse à toutes autres activités de nos jeunes en participant à leurs frais de piscine, cyclisme, jardinage, yoga, ..........
    Nous serions alors en accord avec une juste répartition financière envers les habitants........, une juste démocratie de l'emploi des deniers publics apportés par TOUS ?

    Ce pourquoi, peut-être, "Nandrin est la seule commune de la région à avoir dépensé autant pour si peu de citoyens d'une dite commune".......

    Nouvel épisode lorsque l'on parlera de l'entretien, la dégradation, la durée de vie, l'impact environnemental et peut-être médical de ce nouveau prestige qui fait bien pleurer la liaison routière entre St-Séverin et Yernée....... certainement employée uniquement par des véhicules 4x4.........

  • C est effarant le budget que l on trouve pour des futilités alors que pour préserver notre patrimoine vieux de plus d un millénaire il n y à plus d argent
    Il est vrai qu' électoralement l éphémère à une valeur immédiate .

  • Réponse d'un Lecocq à un Lecoq.

    Belle diatribe n'est-il pas?

    Et il n'est guère besoin d'en parcourir l'entièreté pour en deviner l'essence même de ce qui la motive: un sentiment d'injustice, de frustration. Et les arguments, (contre-) exemples pleuvent pour étayer ces propos.

    Justifiés? Certes! Et je pense que tout Nandrinois (disons plutôt Condruzien car ce complexe foot à l'instar de la Piscine de Rotheux ne sera pas réservé qu'aux résidents locaux) pourrait en ajouter d'autres tout aussi justifiables.

    Seulement voilà: Il y a ceux qui parlent et ceux qui agissent. J'ai rejoint le RES Templiers Nandrin en 2002 en tant que coach Jeunes (bénévolement). Et en plus de 10 ans j'y ai consacré en moyenne 15 heures / semaine (tout comme de nombreux autres bénévoles). J'y ai en sus investi chaque saison environ 1000 Euros en achat de matériel, sites WEB, brevets/diplômes/formations, etc.

    Sachant que mon employeur à l'époque me payait (net; pour lui à multiplier par environ 2.5) environ 20 Euros de l'heure nous obtenons pour une seule personne (faites le calcul) environ 180,000 euros sur une période de 10 ans . Multiplié cela par une trentaine de membres actifs… (je ne parle pas des membres du club…Joueurs, parents et supporters nous parlons dans ce cas de plus de 1500 personnes dont environ 35% Nandrinois).

    Vous y êtes? Bon vous avez donc surement pigé la différence entre ceux qui parlent et ceux qui agissent. Tout travail mérite salaire et perso. je suis extrêmement heureux de voir que ce que j'ai investi en temps et financièrement dans ce type d'activité trouve enfin une justification dans la réalisation de ce complexe Foot.

    Et qu'on ne s'y trompe pas. J'ai en parallèle pris le temps de "harceler" (mais aussi participer activement) les collège et conseil communaux sur d'autres sujets tels que le plan de secteur, l'environnement, les voiries, etc.

    Revenez dans 10 années et démontrez-moi qu'au lieu de parler vous avez agi. Râler tout le monde sait le faire. Bosser (en râlant bien souvent) là c'est tout autre chose!

    Bon travail et "Courage"! Plus que quelques milliers d'heures et vous atteindrez votre objectif (si vous en avez un précis…).

    Pierre

  • Cher Monsieur Lecocq,
    Permettez-moi d’abord de vous préciser que vous préférez répondre à cet article de
    « Lecoq » à « Lecocq » en oubliant le pauvre Monsieur Jean Fonzé (commentaire du 10/06/2013)….
    « Belle diatribe…. » Effectivement, je me permets de trouver ma critique fondée.
    D’autant plus fondée que je la formule en « externe », donc sans prendre parti.
    Vous me contez votre vie de coach aux Templiers depuis 2002, Templiers que je me souviens avoir
    souvent supporté à Villers-le –Temple, sur leurs anciens terrains rue des Six Bonniers mais également près de la pharmacie Cloux !!!! Terrains que vous avez du connaître, dans les
    années 70/80, alors que Mon grand-père, un villersois de souche, regardait les exploits des joueurs ;
    son sport favori, après avoir arbitré auparavant en divisions inférieures et supérieures.
    Demandez donc « aux anciens » qui n’a pas connu Raymond Lecoq (sans « c ») arbitrant un match…
    Je le vois encore tremper son sifflet dans l’eau pour faire gonfler la bille de liège afin de « rendre le
    Coup plus strident »……. C’était tout un cérémonial ………
    (Enfin, cela, c’est pour les « anciens villersois qui eux peuvent se souvenir….).
    Sincèrement, que puis-je avoir « à faire » de quinze heures consacrées par semaine à votre club ?
    Tel est votre choix.
    Dois-je vraiment vous en féliciter ?
    « Vous y avez investi de l’argent »……
    Pas sous la menace, j’espère ?
    Vous auriez aimé le téléphérique hutois et y auriez investi de l’argent que tel aurait également été votre choix….. rien de plus.
    Je ne veux rien savoir des investissements de vos employés de l’époque.
    Ceci est totalement hors contexte.
    A cet endroit du texte, vous ne parlez nullement à charge ou à décharge de l’argumentation de mon écrit……
    Relisez donc celui-ci au lieu de vous perdre dans un discours n’engageant que votre personne et, de ce fait, étant totalement inerte et sans objet.
    Dites-moi donc combien d’utilisateurs nandrinois viennent sur le terrain…. Sans me parler de spectateurs, de parents qui manifestement sont différents au fil des rencontres….
    Les terrains sont construits pour les joueurs.
    Vous remarquerez que je ne parle nullement de la buvette, des vestiaires, des sanitaires et autres
    Qui eux, ont des fonctions nécessaires, voir indispensables.
    Je souhaite lire du concret sur NANDRIN, NOTRE COMMUNE !
    Connaissez-vous le montant dont la commune de Nandrin va voir son budget « plombé » dans les prochaines années avec votre infrastructure non-adoptée dans les entités voisines ?
    Vous « avez harcelé le Collège et le Conseil »….
    Dois-je dès lors vous attribuer une influence telle que vous deviendriez un des responsables d’une
    descente faramineuse des finances de l’entité ?
    Pourriez-vous dès lors une nouvelle fois « harceler » (j’emploi s vos termes) le collège et le Conseil
    afin que nous puissions obtenir un état réel des finances de « La Belle du Condroz » ?
    J’en serais fort aise !
    Merci à Vous !
    Je me réjouis entre-autre d’avoir pu bénéficier de votre aide afin d’obtenir, sur l’entité, la
    réalisation de » vos projets de voiries, environnement et autres » !
    « Du bon Pour Nandrin », je vous l’accorde et vous en remercie profondément.
    « Revenez dix ans en arrière et démontrez-moi que vous avez agi au lieu de parler » => Tels sont
    Vos paroles….
    Cher Lecocq,
    Sachez que je suis né à Nandrin en 1962,
    Que pour raisons professionnelles, j’ai quitté l’entité et y suis revenu il y a deux années.
    Permettez-moi de vous solliciter afin de recevoir votre autorisation de m’informer et reprendre « pied » dans mon entité. Celle que vous connaissez depuis 51 ans également, je suppose.
    Sachez également que « je ne râle pas », mais que je constate.
    « Vous bossez au foot », j’en suis heureux ! Heureux de voir votre dynamisme à apprendre le sport (le foot) aux jeunes générations. Et cela, je vous en félicite bien sincèrement !
    Tout comme je suis heureux lorsqu’un jeune devient non-fumeur en fréquentant des non-fumeurs
    et améliore de la sorte sa condition physique tout en éloigant des risques médicaux liés au tabac…..
    Mais vous connaissez mieux que moi ce domaine : vous entraînez les jeunes.
    Tout comme j’aime les adultes qui pensent aux jeunes générations dans leurs calculs et leurs budgets.
    Surtout lorsque ceux-ci sont « communaux » et donc soumis à gestion par les citoyens.
    Je trouve cela remarquable.
    Mon objectif sera atteint, soyez-en rassuré.
    Et franchement, transmettez aux nombreux jeunes qui vous entourent les explications nécessaires afin qu’ils puissent comprendre, comment, en ces temps de crises profondes, une telle somme peut-être dépensée pour deux terrains de football synthétiques alors que depuis des centaines d’années, nos aînés se sont défoulés sur de la « bonne » herbe écologique. Tiens : au Standard : l'herbe est synthétique ?
    Donnez-nous Vos projets de subsides, d’aides officielles et d’interventions qui vont être octroyés à l’entièreté des enfants nandrinois qui ne pratiquent pas le foot et qui, me semble-t-il, ont également droit à être soutenus financièrement pour la pratique sportives et de loisirs…….
    Expliquons ouvertement comment vont les finances et ce à quoi les citoyens doivent s’attendre dans les prochains mois, les prochaines années…….

    Sur ce Cher Monsieur Lecocq, je vous prie de recevoir l’expressions de mes sentiments les meilleurs et pourquoi pas, mes remerciements pour avoir « harcelé » (ce sont vos termes), les autorités
    De Nandrin afin de favoriser la création de vos terrains en omettant de penser au plus de 70 %
    De Nandrinois !!!!! (vous dites 35 % de Nandrinois viennent au foot..) qui ne se défouleront jamais sur vos terrains.
    Bien à Vous.
    Belle diatribe, n’est-il pas ?
    Jean-Claude Lecoq
    .

Les commentaires sont fermés.