le joueur de foot Michel Ojéa, renversé par un chauffard à Nandrin , toujours dans un état préoccupant

Lien permanent

1760447103_B97267746Z.1_20130324212909_000_GU7KTBEL.1-0.jpgTrois semaines après avoir été renversé volontairement à la sortie du Monastère de Nandrin, Michel Ojéa (joueur de foot en P1, à Warnant) vient de sortir du CHU de Liège. Néanmoins, s’il est bien hors de danger, il garde encore beaucoup de séquelles.

Il attend d’ailleurs une place au centre de revalidation de Fraiture (Tinlot).

C’est son ami et avocat, Adrien Carlozzi, qui nous apprend la bonne nouvelle. «Il est sorti du CHU vendredi.

Et maintenant il se trouve dans l’attente d’une place dans le centre de revalidation de Fraiture». Pourtant, son état est encore préoccupant et loin d’être optimal, notamment au niveau de la mobilité de certains membres.

«Malgré tout, c’est encore très compliqué pour lui de bouger le bras et la jambe gauches.

Surtout le bras, par exemple, il doit se servir de son bras droit pour porter son bras gauche», poursuit l’avocat du joueur de foot de Warnant.

C’est dans l’espoir de retrouver toutes ses facultés qu’il attend désormais impatiemment qu’une place se libère au centre de revalidation de Fraiture. 

«Là-bas, il serait hospitalisé à temps plein pour retrouver sa mobilité. Il attend une chambre pour un traitement qui sera important pour sa revalidation.

Par exemple, au CHU, les exercices pour espérer retrouver sa mobilité duraient seulement 10 minutes par jour».

La suite dans La Meuse Huy-Waremme de ce lundi.

 

Lundi 25 Mar. 2013 Clic ici 

Lundi 25 Mar. 2013

Les commentaires sont fermés.