L’audience a été reportée en raison des conditions climatiques pour Benoit Baltus

Lien permanent

benoit b.JPGCe mardi, Benoît Baltus, le fermier nandrinois qui avait assassiné sa femme Anne-Marie Prévot en 2003, devait passer devant le tribunal d’application des peines de Bruxelles en vue d’obtenir sa libération conditionnelle (via un bracelet électronique).
Pour rappel, le Nandrinois a été condamné à 30 ans de réclusion pour avoir abattu sa femme de trois coups de fusil.
 Il purge actuellement sa peine à la prison d’Andenne. 
Benoît Baltus aurait donc dû, hier, être transporté en combi policier jusque Bruxelles. 
Mais l’audience a été reportée en raison des conditions climatiques.
«Les transferts de prisonniers sont excessivement difficiles par ce temps.
 Tout comme le déplacement de toutes les parties, civiles notamment », explique son avocat Me Wilmotte.
Les audiences au tribunal correctionnel de Huy, par contre, ont bel et bien été maintenues mardi. 
Le mauvais temps n’a pas perturbé l’ordre du jour.

Article de ANNICK GOVAERS dans le journal La Meuse H-W du 13 mars 2013

Les commentaires sont fermés.