Le Braivois a été renversé près du Monastère de Nandrin

Lien permanent

ojea.JPG

Vendredi, le jeune Hesbignon a fêté ses 28 ans au dancing du Monastère, à Nandrin.
 En sortant, alors qu’il se trouvait sur le parking de la discothèque il a été fauché par une voiture.
 Michel Ojéa a été transféré au CHU de Liège. 
Au départ, ses jours étaient considérés comme étant en danger, mais dimanche, son état avait heureusement évolué favorablement. 
Le chauffard semble avoir, pour une raison inconnue, foncé volontairement sur le jeune homme.
 Il a été interpellé et un mandat d’arrêt a été requis à son encontre.
 Il devrait être inculpé pour tentative de meurtre.

Dans la nuit de vendredi à samedi,peu après 4 heures du matin, le médian du club de football de Warnant a été victime de la folie d’un chauffard à la sortie du dancing du Monastère, à Nandrin.
Hospitalisé au CHU de Liège, ses jours ont dans un premier temps été considérés comme étant en danger.
 La situation a heureusement évolué favorablement pour Michel Ojéa (28 ans), qui réside à Fumal (Braives).
 Dimanche, il avait quitté les soins intensifs pour rejoindre la chambre dans laquelle il se remet de ses blessures.
« Il souffre notamment d’une fracture faciale à la pommette », explique son papa José Ojéa, patron d’une entreprise d’électricité à Fumal (Braives). 
« Lorsque nous lui parlons, il répond et ouvre les yeux.
Mais pour le même prix, il n’était plus là ! » Les circonstances exactes de l’accident restent floues.
 « Mon fils avait déjà fêté son anniversaire jeudi dernier après l’entraînement de football, la veille de ses vingt-huit ans », poursuit José Ojéa. « Comme il savait qu’il n’était pas repris pour le match de dimanche, il s’est octroyé une deuxième sortie entre amis vendredi soir. Ils sont sortis au Monastère à trois, dont un Bob.
 Ils venaient de manger une pizza lorsque l’accident s’est produit.
Quatre personnes se trouvaient à bord d’une voiture qui roulait à vive allure. Le conducteur de la voiture un Sprimontois faisait le fou. Pour une raison inconnue, il a foncé sur Michel et ses deux amis alors qu’il ne les connaît manifestement pas.
Ils ont sauté pour tenter d’échapper à la voiture, mais Michel a été renversé.
» Interpellé par les policiers de la zone du Condroz, le chauffard a été privé de liberté. Il a été déféré au parquet de Huy où l’affaire a été mise à l’instruction.
L’enquête devra notamment déterminer si la manoeuvre du chauffard était bel et bien volontaire. Le magistrat de garde a requis à son encontre la délivrance d’un mandat d’arrêt. Il devrait être inculpé pour tentative de meurtre.
article de 
DIDIER DE HOE (AVEC A.BT) dans la Meuse du H-W du 4 mars 2013
voir article complet 

lundi 04 mars 2013lundi 04 mars 2013

Les commentaires sont fermés.