Il va faire très froid la nuit prochaine

Lien permanent

 très froid On annonce un gel intense (jusqu'à - 10 degrés la nuit prochaine) et de faibles précipitations.

Par contre, le week-end prochain devrait être difficile. 

 



La nébulosité sera abondante mardi et accompagnée de faibles chutes de neige. Plus tard dans l’après-midi, des éclaircies feront leur apparition à la côte et à l’ouest du pays. Le vent sera faible à modéré sur l’ensemble du territoire, excepté au littoral où il soufflera fort de secteur nord-est. Les températures oscilleront autour de 0 degré.

Mardi en soirée et pendant la nuit, la neige tombera par intermittence sur la moitié est du pays. Partout ailleurs, il fera sec avec de larges éclaircies. Localement, on notera toutefois un risque de brume et de banc de brouillard. Les minima se situeront entre -5 et -10 degrés.

Mercredi, il y aura quelques périodes ensoleillées, mais la nébulosité restera au programme à l’est. De faibles tombées de neige sont d’ailleurs attendues à proximité de la frontière allemande. A la côte, des chutes de neiges plus importantes sont à prévoir. Le vent faible à modéré, mais assez fort au littoral, soufflera de direction nord-est. Les maxima varieront entre 0 et 5 degrés.

De jeudi à lundi compris, un temps froid et hivernal est attendu avec des gelées nocturnes. Les minima oscilleront entre -5 et -10 degrés, bien que localement, le thermomètre pourrait encore descendre. Pendant la journée, le mercure tombera juste en dessous de 0.

A partir de ce week-end, le risque de précipitations hivernales augmentera, mais les températures grimperont de quelques degrés pour se situer juste au dessus de 0.

 
Pas de problèmes majeurs sur les routes principales (Touring)

 

L’organisation d’automobilistes Touring n’a observé aucun problème majeur sur les routes principales malgré la neige tombée au cours de la nuit de lundi à mardi sur la Belgique. La circulation sur les routes secondaires, est, elle, plus compliquée.

Les routes principales du pays étaient plus encombrées qu’habituellement mardi matin en raison des chaussées glissantes. Le pic des bouchons a été atteint peu avant 8 heures. On enregistrait alors quelque 350 kilomètres de file alors qu’on note en moyenne entre 200 et 250 kilomètres de files le mardi matin aux heures de pointe, explique Danny Smagghe, porte-parole de Touring.

L’organisation d’automobilistes se montre satisfaite des mesures préventives prises au niveau régional pour éviter le chaos sur les routes. «Les routes étaient bien dégagées. Même les files de gauche étaient parfois praticables», a observé Danny Smagghe.

Touring estime en revanche que le service d’épandage des villes et des communes est globalement moins performant. 

Dans les TEC 

Les informations sont communiquées en temps réel sur le site infotec.be 

asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.gif

Les commentaires sont fermés.