Les centenaires sur leur 31 pour leur anniversaire

Lien permanent

16.JPGNANDRIN – C’EST LA FÊTE À LA MAISON DE REPOS !
Gérardine Ory et Elisabeth de Limbourg avaient mis leur plus belle tenue ce mardi après-midi. « Elisabeth de Limbourg m’a demandé de la faire belle.
 Je lui ai mis un beau chapeau et un collier », nous confie l’éducatrice Patricia Ledoux.
Il faut dire qu’elles ont fêté ensemble un anniversaire assez rare.
 Toute la maison de retraite La Séniorie de Nandrin avait mis les petits plats dans les grands pour célébrer les 100 ans de Gérardine.
Mais avec 100 ans au compteur, cette mamy n’est pas la plus veille de la maison de retraite.
Elisabeth l’a dépasse d’un an.
« J’ai fêté mes 101 ans en décembre », sourit-elle, assise juste à côté de Gérardine, la star du jour.
Et pour fêter ces centenaires,c’était gâteaux et cadeaux à gogo dans la résidence.
 Le mayeur, Michel Leemens, avait même fait le déplacement. 
Et il n’est pas venu sans rien. 
Il a offert un cadre avec la photo de nos souverains.
 Un cadeau que la nouvelle centenaire a accueilli avec le sourire.
Pourtant, Gérardine nous avait confié quelques minutes auparavant qu’elle « n’avait pas besoin de cadeaux ! Mais cette fête me fait tout de même très plaisir ».
Son secret pour garder la forme ? Pas de potion magique mais une vie saine et équilibrée.
Gérardine a toujours cuisiné de bons produits et marché beaucoup. 
« Là, je suis en chaise roulante à cause d’une mauvaise chute.
 Je ne suis à la maison de retraite que depuis deux ans. 
Je tenais à vivre seule et à rester active. ».
Et quand on demande à Madame de Limbourg quel est son élixir de jouvence, cette dernière nous reprend. « C’est Mademoiselle, pas Madame. 
Je ne me suis pas mariée car je voulais rester à la maison pour aider mes parents ».
Même pas un compagnon ?
« Ho, vous savez à mon époque,cela ne se passait pas comme ça.
Il n’était pas question de compagnon,il fallait se marier ». Après quelques minutes, la demoiselle lâche le morceau.« Oui, j’ai eu quelques amoureux sérieux.
C’est peut-être ça qui m’a permis de rester jeune.
 Mais mon plus grand secret pour garder la forme, ce sont les enfants.
 J’ai plein de neveux, tellement que je ne les connais pas tous.
 Ils viennent parfois me rendre visite ».
En tout cas, ce sont des formules qui marchent. 
Patricia Ledoux, l’éducatrice, assure que ces centenaires tiennent encore la forme. «Je pense que ce n’est pas le dernier anniversaire qu’elles pourront fêter ». 
 Article de DÉBORAH TOUSSAINT Journal La Meuse H-W du 10 janvier 2013
Article de décembre 2011 

Une centenaire à la Seniorie de Nandrin Joyeux anniversaire à Madame Elisabeth de Limbourg


Les commentaires sont fermés.