Communales 2012 parti blanc sur Nandrin

Lien permanent

Jeasudpresse_2.jpgNous vous en parlions hier dans nos colonnes:l’échiquier politique nandrinois se met en branle. 

Si la majorité PS, cdH et Ecolo rempile sous un autre nom, l’opposition MR se cherche.

 Face à ces incertitudes, la pétillante (future ex-) blogueuse de Nandrin lance sa propre liste:“Pour Nandrin”.

“Osez la différence”: le slogan de Jeanine Piron,plus connue sous le nom de Jeannick la Rousse, résume bien ses intentions. “Il n’y a jamais eu de femme en tête de liste à Nandrin. Nous sommes à l’ère des tablettes, smartphones,etc.

 Et, pourtant, toujours pas de femme.

Il est temps que l’on ose la différence”, glisse cette mère de famille de 48 ans.

Cette nouvelle liste, “Pour Nandrin”, Jeannick l’a créée pour pallier l’absence présumée d’opposition: “Le MR, on ne le voit nulle part dans le village et aucun programme n’a été déclaré.

 Dans ces conditions, on a l’impression qu’il n’y aura pas d’opposition aux prochaines élections. 

Beaucoup de gens sont venusme trouver pour s’en plaindre et me demander de faire quelque chose.

J’ai donc décidé de créer ma propre liste, face à celle de  la majorité Expressions commune.”

BIEN CONNUE À NANDRIN

“PourNandrin”estune listeblanche, libre de toute couleur politique. 

“ Les gens proches d’autres partis peuvent bien sûr nous rejoindre mais je tiens à ce que la liste soit citoyenne. Pas“ouverte”parce que je n’aime pas ce mot.”

 

Déjà 9 candidats composent la liste qui, idéalement, devrait en compter 17.Par mieux,un ancien chimiste, une assistante sociale,un banquier, des jeunes, des plus

âgés,“chacun possédant une compétence dans une branche, aussi bien économique, sociale, rurale,scolaire,etc.

”Leurs noms et le programme (déjà pourvu de 19 points, sur 30) devraient être dé-voilés début septembre.

Trois axes sont déjà connus: la proximité, la ruralité et la vie associative, les commerçants et artisans (VACA).

Jeannickest une forte personnalité à Nandrin. Blogueuse depuis un an et demi pour Sudpresse,elle s’est toujours impliquée dans la vie locale de son village.“Je m’informe à 100% de ce qui se passe

dans ma commune, la plus belle de toutes.

Par exemple,j’ai participé à toutes réunions sur les lotissements. 

Mère de 5 enfants, je connais bien le monde scolaire. 

Je suis sensible aux handicaps également puisque l’un de mes enfants est autiste. 

Je connais aussi le milieu rural puisque mon compagnon est le petit-fils d’un fermier et que j’ai un très bon contact avec la Fédération des jeunes fermiers (agriculteurs ).

Sans oublier les associations locales. 

Je connais mon village et les gens qui y vivent.” Même si elle s’engage pour la première fois,Jeannick n’est pas novice en politique communale. 

“J’ai toujours été active,mais dans l’ombre.

Cette fois, au lieu d’être un relais, je veux faire bouger les choses.”Son ambition? Devenir bourgmestre.

“Tout les Nandrinois le savent, je n’ai pas froid aux yeux.” 

Article de Annick Govaers dans la Meuse Papier du 3 août 2012 

Commentaires

  • Bonsoir,
    Je découvre les nouvelles nandrinoises par le blog.
    Les choses bougent et je découvre tes ambitions politiques.
    Je te souhaite d'y trouver tous les espoirs que tu formules. Etre au service de notre belle commune doit être le fil conducteur de chaque candidat.
    Au travail "pour Nandrin"
    Joseph NANDRIN.

  • "Si la majorité PS, cdH et Ecolo rempile sous un autre nom, l’opposition MR se cherche."

    La majorité actuelle est PS-MR !!! Il n'est donc pas tout à fait exact d'utiliser le verbe "rempiler" pour le nouveau cartel Expressions Commune(s) (PS, Ecolo, cdH).

Les commentaires sont fermés.