Article dans La Meuse du 19 juillet 2012 sur Jean Dusart

Lien permanent

 

1003916537_ID7927041_dusart_H3Z9R7_0.jpg

Hier, la commune de Nandrin a perdu une figure emblématique de sa vie politique et associative. Jean Dusart était un conseiller communal Ecolo de l’opposition jusqu’il y a quelques mois. Il est décédé mardi à l’âge de 73 ans. Fatigué par son cancer, il avait préféré démissionner du Conseil communal en décembre dernier.

Pourtant, cet homme que tous décrivent comme un intellectuel brillant et un citoyen engagé au service des autres, tenait beaucoup à sa participation dans la gestion de sa commune.

Sa collègue, conseillère communale Ecolo à Nandrin, Anne De Potter est très affectée par son départ: “On dit souvent que personne n’est irremplaçable. Pourtant, à mes yeux, Jean le sera. C’était quelqu’un d’exceptionnel.Je retiens de lui un homme d’une grande intelligence, dont les avis étaient toujours éclairés par sa rigueur scientifique et par son humanité. Il a beaucoup travaillé à la défense de sa commune, de la ruralité nandrinoise. C’est lui qui a fondé le PPNa (Patrimoine du Pays de Nandrin)”.

Anne De Potter décrit aussi un père comblé de trois enfants: “Il a suivi ses fils au club de foot des Templiers. Il s’est donc engagé au sein de l’association. Il avait aussi deux petites-filles qu’il adorait”.

Universitaire, Jean Dusart travaillait comme chercheur en microbiologie à l’université de Liège. Pourtant ce scientifique ne manquait pas d’humour: “Il avait toujours une bonne blague, un bon mot pendant les séances du Conseil. Il faisait rire tout le monde avec son sens de la répartie extraordinaire”.

“C’était avant tout un grand ami”,conclut Anne De Potter.“Une personne droite et fidèle à ses idées. Avec son épouse, ils se sont toujours engagés pour aider les autres, les plus démunis. Il n’a jamais laissé tomber cette ligne de conduite. Nous perdons une personne rare”.

L’échevin Michel Lemmens n’a,lui aussi, que des compliments à faire à Jean Dusart:“C’est lui qui est à l’origine du rapprochement actuel entre le PS, Ecolo et le cdH pour les élections à venir. Je me souviendrai d’un homme très brillant, aux avis très sages. Une grande perte pour nous”.


Jean Dusart repose actuellement à son domicile, rue d’Esneux n°31.

Les visites se feront de 16 heures à 19 heures, dès aujourd’hui. Les funérailles se tiendront dans l’Église

de Saint-Séverin, le 23 juillet à 10 heures, suivies de l’incinération et du dépôt des cendres au cimetière.


N.B.

 

Couple Atypique

L’épouse de Jean Dusart est Suzette Verschueren, ancienne présidente cdH du CPAS nandrinois. “Jean était Ecolo. Sa femme était cdH. Il n’y avait aucun problème entre eux. Pendant les élections, on voyait les panneaux des deux camps dans la haie. Ils avaient tous les deux une grande ouverture d’esprit envers les autres autant qu’au sein de leur couple”,se souvient Anne De Potter.


 

Les commentaires sont fermés.