Wi-fi partagé: qui ne dit mot consent !!! à Nandrin également ?

Lien permanent

7a064f5c_1.jpg La révolution qui doit permettre à tous les clients de Belgacom Internet de bénéficier du wi-fi gratuit lors de leurs déplacements en Belgique et à l’étranger est en marche.

Partenaire exclusif pour la Belgiquede“Fon”,la plus grande communauté wi-fi du monde, Belgacome steneff et occupé à mettre à jour le “firmware” des modems de ses clients, pour en permettre le partage avec d’autres utilisateurs.

Une opération réalisée à distance,de nuit pour ne déranger personne et sans accord préalable du client!

7 JOURS POUR S’Y OPPOSER

“On update 10.000 à 50.000 modems par nuit”,explique ainsi Haroun Fenaux, porte-parole de Belgacom.

“On se concentre sur les connexions les plus puissantes, soit celles qui bénéficient de la VDSL.

Une fois le modem équipé du nouveau software, on prévient le client qu’il a désormais la possibilité de scinder son flux en deux,soit un fluxqui lui  est réservé et un autre qui peut être partagé avec les membres de la communauté wi-fi Fon.

Et on l’informe que, sans réaction de sa part, le service sera activé après 7 jours.”

Bref, qui ne dit mot consent... à faire de son modem sans fil un “ hotspot ” accessible gratuitement à d’autres.

Rappelons à ce propos que les deux flux sont tout à fait séparés et que le volume “consommé” par un tiers, identifié par un mot de passe et un login, sera décompté de son volume mensuel à lui et non du vôtre.

En contre partie, le client qui ouvre son modem à la communauté pourra à son tour profiter gratuitement du wi-fi de plus de 4millions  d’utilisateurs à travers le monde et de plusieurs centaines de milliers de “hotspots” enBelgique- même. “Nous allons upgrader plus ou moins 100.000 modems

d’ici la fin de l’année et, début 2012, nous en aurons rapidement 500.000 ”, promet ainsi Haroun Fenaux.

À noter que les clients de Belgacom Internet qui ne jouissent pas d’une connexion VDSL et sont donc dans l’impossibilité d’ouvrir leur modem auxautres, pourront quand même profiter du service lors de leurs déplacements.

 

Par contre, les clients VDSL qui refuseront le partage de leur modem n’auront pas ce privilège.

Commentaires

  • Vous pouvez téléphoner au service clientèle de Belgacom et refusé que votre BBOX ne soit activée pour le hotspots ou si vous avez souscrit au E-services de Belgacom faires savoir par le site que vous refusez l'ouverture de votre BBOX comme point d'accès hotspots.

Les commentaires sont fermés.