Le Nandrinois Benjamin Bobon offre les services de ses robots téléguidés à hélices voir vidéo (30/09/2013)

benja1.JPG

Les drones, ce sont ces petits robots à hélices capable de voler tout en embarquant une caméra.
 Le cinéma ne jure plus que par ce système. 
Un filon qu’essaye d’exploiter un Nandrinois de 35 ans, Benjamin Bobon. Celui qui a déjà deux sociétés à son actif est en train d’en créer une troisième qui proposerait ces petits bijoux de technologie aux sociétés de la région. 
Il était ce samedi à Ouffet pour filmer une course de buggy
 
La région commence tout doucement à connaître Benjamin Bodon. En effet, ce Nandrinois de 35 ans, atteint d’une maladie rare qui réduit ses capacités musculaires et le cloue dans un fauteuil roulant, possède déjà deux sociétés à son actif qui fonctionnent plutôt pas mal. La première société, qui rend des services internet, et la seconde, un site de rencontres, lui permettent maintenant de se lancer dans une tout autre aventure. 
Benjamin est en train de créer une troisième entreprise, nommée « Fly4K », qui propose des drones aériens. «Je suis passionné par les nouvelles technologies et je n’ai pas peur de grand-chose.
 J’ai déjà fait de la plongée, donc, maintenant je voulais conquérir les airs », avoue-t-il. 
Pour ceux qui ne connaissent pas, les drones sont de petits robots téléguidés, qui volent avec des hélices, tout en filmant en haute définition grâce à une caméra embarquée. 
« C’est pour ça que j’ai appelé ma société « Fly4K ».
 Car la très haute définition, donc celle que nous n’avons pas encore sur nos télévisions, se nomme « 4K », précise le créateur. 
Et c’est cette qualité qui est installée sur nos drones». Cette technique digne des grandes productions du cinéma américain (« même si, eux, ils ont des drones plus gros et plus puissants ») est rendue possible dans notre région grâce au Nandrinois. « Notre but est d’offrir
ce service de qualité avec un esprit «lowcost», ajoute-t-il. Pour les entreprises qui ont moins de moyens ». 
Lui et son équipe étaient ce samedi à Ouffet pour filmer et retransmettre une une course de buggy (véhicule tout terrain à deux places proche d’une Jeep NDLR) à l’aide de leurs bijoux. 
«Nous sommes ici gratuitement pour nous faire connaître. D’ailleurs, nous sommes prêts à nous déplacer sans demander quoi que ce soit si l’événement est intéressant », glisse Benjamin Bobon. 
Article de THOMAS BROUX pour le Journal La Meuse de H-W du 30 septembre 2013
 
 
À NOTER Si vous désirez obtenir les services de la société de Benjamin, surfez sur www.fly4k.com ou formez le 085/51.22.03. 
 
 
 
 Voir la vidéo
 
 

16:45 Écrit par Jeannick | Tags : les services de ses robots téléguidés à hélices voir vidéo, benjamin bobon | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |