125 établissements de Wallonie reçoivent désormais un accompagnement spécialisé en vue d’obtenir le label « École Plus Propre ». (30/12/2020)

Quatre écoles de Huy-Waremme sélectionnées pour le label «École Plus Propre»

Quatre écoles de l’arrondissement de Huy-Waremme ont été reprises pour participer au projet « École Plus Propre » : l’Institut Don Bosco de Huy, l’école libre du Saint-Cœur de Marie de Hannut, l’école communale de Donceel et l’école communale de Vinalmont (commune de Wanze).

 

Au total, 125 établissements de Wallonie reçoivent désormais un accompagnement spécialisé en vue d’obtenir le label « École Plus Propre ».

Le but : « aider les écoles à mettre en place un plan d’action alliant propreté, tri et prévention des déchets ».

En lien avec les ASBL BeWapp et FostPlus, l’accompagnement des écoles dure trois ans, avec chaque année un focus mis sur un lieu spécifique : les classes, les espaces partagés et les abords des écoles.

Un subside régional de maximum 1.000€ est prévu pour la réalisation de ce projet.

Une classe de référence

Une nomination qui réjouit l’école communale de Donceel.

« C’est un projet initié par l’école il y a quelques mois suite aux nombreux déchets retrouvés sur la cour. Malgré le tri organisé et la présence de nombreuses poubelles, le message auprès des enfants avait du mal à passer », constate Christophe Pirson, directeur de l’établissement communal.

La classe de quatrième sera en quelque sorte responsable de l’initiative.

« Ce projet est intéressant, car les enfants de P4 vont transmettre aux autres des comportements à respecter en vue de diminuer la quantité de déchets et de mieux trier.

Un travail dans les classes sera aussi réalisé », indique le directeur. Les quatrièmes ont déjà effectué un recensement des poubelles de l’école à l’aide d’un plan.

Une « Team » a également été créée pour encadrer la réalisation du projet, réunissant l’échevine donceeloise de l’enseignement (Marie-Cécile Bruwier), le responsable des travaux, l’enseignante des P4 et le directeur.

« Nous sommes au stade de l’audit des points faibles de notre école », commente le directeur. Un responsable d’Intradel se rendra d’ailleurs dans l’implantation de Donceel lundi prochain pour aider l’école dans la réalisation de sa tâche.

Article de Ro.Ma.

Article Complet Clic ici 

07:05 Écrit par Jeannick | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |