Un crowdfunding pour soutenir l’éco-crèche à horaires décalés jusque 23 heures, samedi compris (29/11/2020)

Afin s’adapter aux horaires de travail « non classiques » des parents, Delphine Binet avait à cœur de proposer des plages d’accueil élargies à l’ouverture de son éco-crèche, à savoir de 8 à 23 heures, le samedi aussi.

Sa structure d’accueil, au sein d’une annexe en ossature bois, va bientôt sortir de terre, pour accueillir 14 bambins dans le premier trimestre de l’année prochaine.

Pour l’épauler dans ses investissements finaux, une campagne de crowdfunding vient d’être lancée sur le site internet d’Ulule.

Elle vise à récolter 10.000 euros.

« Le montant minimum à atteindre est de 5.000 euros, sans quoi nous ne recevrons rien du tout, les donateurs sont remboursés.

Par contre, on peut dépasser ce plafond, et c’est ce que j’espère.

Ça nous aiderait beaucoup car nous avons eu de gros surcoûts en matière de travaux de construction », explique Delphine Binet, directrice de l’éco-crèche et membre de l’ASBL Amay en Transition.

Avec cette somme, elle souhaite acquérir un module de psychomotricité en bois, placé à l’intérieur, où les enfants pourront explorer et se cacher, terminer les aménagements extérieurs comme des voiles d’ombrage, et se procurer des tables et des chaises de très petite taille afin que les bébés capables de ramper puissent s’y installer.

« J’aimerais acheter directement du matériel et du mobilier de qualité qui dureront des années plutôt que de procéder en deux temps », indique-t-elle. Les contributeurs recevront des cadeaux en fonction du montant de leur don, cela peut être un atelier autour de la parentalité ou de la transition écologique, une initiation au massage bébé, une journée de formation à l’éducation positive etc. « Je vais travailler à la crèche avec une psychothérapeute qui est aussi kin, coach et qui pratique l’haptonomie et le massage bébé, c’est elle qui donnera la plupart des formations de contrepartie, en collaboration avec moi », précise la directrice.

 

Lancé dimanche, le projet a déjà reçu 2.256 euros, les dons peuvent être faits jusqu’au 22 décembre « mais ceux effectués avant le 8 décembre nous sont d’autant plus bénéfiques car nous participons à un challenge écoresponsable avec Ulule », souligne le Jehaytoise.

Il reste quelques places

Les inscriptions à l’éco-crèche vont bon train mais il reste encore de la place en soirée et le samedi.

Infos au 0486/60.41.34.

Le crowdfunding se trouve sur le site d’Ulule.

 

Article de Par Annick Govaers

Article complet et photos Sudinfo Clic ici 

10:21 Écrit par Jeannick | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |