Mathieu Bihet Neupréen, le Premier échevin de la commune, vient d’être officiellement désigné Délégué général du MR (22/11/2020)

Un Liégeois occupe désormais un poste important au sein du Mouvement Réformateur.
 
Ou plutôt, un Neupréen. En effet, le Premier échevin de la commune, Mathieu Bihet, vient d’être officiellement désigné Délégué général du MR.
 
Cette fonction était auparavant occupée par un certain… Georges-Louis Bouchez avant qu’il ne devienne président.
Le choix s’est donc porté sur Mathieu Bihet.
 
« Georges-Louis Bouchez a toujours dit vouloir réunifier le parti entre ses différentes tendances, c’est aussi dans cette optique que le poste est important », commente le principal intéressé.
 
 
Qui détaille concrètement en quoi consisteront ses missions.
 
« Je travaillerai sur des idées nouvelles pour le parti et/ou sur les thématiques d’actualité en développant une vision « MR positive » sur le sujet, pour que l’on soit une force de propositions et d’actions. »
 
Il sera aussi le trait d’union entre les différentes strates du parti, à savoir les sections locales, les mandataires communaux, les parlementaires, etc.
 
À 29 ans, le Liégeois a déjà occupé la présidence nationale des Jeunes MR, ce qui fait que là aussi, des liens seront privilégiés. Enfin, « il y aura aussi cette mission d’amener des idées nouvelles, de dépoussiérer les choses. »
 
Et d’ajouter : « Nous ne voulons pas juste amener des idées au moment de la confection du programme électoral. On veut d’ailleurs aller plus loin en lançant de grands débats internes pour déboucher sur une position formelle du parti. Pas juste lancer une bonne idée sans lendemain. »
 

Ex-président des Jeunes MR

À 29 ans, le Liégeois a déjà occupé la présidence nationale des Jeunes MR, ce qui fait que là aussi, des liens seront privilégiés. Enfin, « il y aura aussi cette mission d’amener des idées nouvelles, de dépoussiérer les choses. » Et d’ajouter : « Nous ne voulons pas juste amener des idées au moment de la confection du programme électoral. On veut d’ailleurs aller plus loin en lançant de grands débats internes pour déboucher sur une position formelle du parti. Pas juste lancer une bonne idée sans lendemain. »

Dans les traces de GLB

Ce poste de délégué général a permis à Georges-Louis Bouchez de prendre une stature supplémentaire et de s’imposer dans le paysage médiatique où on le surnommait d’ailleurs volontiers le « trublion du MR ». Quid de la « version Bihet » ? « Je vais endosser le costume de Georges-Louis, mais lui, c’est lui. Nous sommes différents et complémentaires. Mais il est certain que j’aurai un rôle visible d’être une sorte de porte-parole du parti avec ce rôle d’aller débattre, d’aller sur les plateaux défendre nos idées et nos positions. »

Pas une « compensation » liégeoise

Faut-il voir aussi dans l’accession d’un Liégeois à un tel poste interne une sorte de « compensation » au regard du casting du MR ? Le Neupréen balaie cette hypothèse d’un revers de la main. « Ce n’est pas du tout dans cet esprit que nous avons réfléchi. C’est un poste que Georges-Louis Bouchez estime énormément pour l’avoir occupé avant ; il sait ce que ça représente. Ici, ce sont un peu mes fonctions « tout terrain » comme j’ai été avocat, aux Jeunes MR, député et échevin qui ont fait que j’avais un profil intéressant selon notre président. »

Outre son nouveau poste de délégué général du MR, Mathieu Bihet conservera son poste de Premier échevin de la commune de Neupré.

 
Article de

Par Gaspard Grosjean

Chef d'édition de La Meuse Liège
 
 
 

19:40 Écrit par Jeannick | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |