Pour mieux comprendre l’ampleur de la crise Covid-19 à Liège (21/11/2020)

0

Depuis le 6 mars, le CHR de la Citadelle a soigné des patients Covid sans interruption.

Durant l’été, entre 4 et 5 patients étaient, en moyenne, toujours présents dans nos murs. Les équipes n’ont pas vécu un seul jour sans patient Covid au sein de l’institution.

7

Au pic de la deuxième vague (début novembre), 7 salles Covid (hors soins intensifs) ont été déployées, contre 5 lors de la première vague. Durant la semaine du 16 au 20 novembre, 2 salles ont fermé leurs portes, et une troisième devrait suivre ce lundi 23 novembre. A chaque salle était dédié un espace « zoom » pour permettre au personnel de souffler quelques minutes.

38

 

Les unités de soins intensifs ont dû faire face à une pression sans précédent durant cette deuxième vague. Au plus fort, les deux salles ont géré conjointement 38 patients Covid, en majorité sous respirateur et/ou intubés. Début avril, le pic de la première vague fut atteint avec… 22 personnes infectées par le Covid aux soins intensifs.

41

Fruit d’un partenariat innovant avec le Senior living group, puis avec d’autres institutions, le CHR de la Citadelle a transféré vers des maisons de repos 41 patients qui ont pu terminer leur convalescence en toute sécurité. Aucun n’a dû être réhospitalisé et plusieurs d’entre eux sont déjà rentrés à leur domicile.

50

C’est le nombre de patients Covid nécessitant des soins intensifs qui ont été transférés par le Satmu (Service d’ambulance de transfert médicalisé urgent) depuis le 1er septembre. Les trajets peuvent être de trois ordres : intra-provinciaux, extra-provinciaux (principalement vers la Flandre) et hors du pays (vers l’Allemagne).

118

Ce 19 novembre, 118 patients Covid étaient toujours hospitalisés au CHR de la Citadelle. Si les courbes s’aplatissent, il convient de rappeler qu’au pic de la première vague (6 avril), on dénombrait 116 patients Covid. Nous sommes donc toujours bien dans une situation de crise aigüe.

147

La crise sanitaire – et les périodes de confinement – a réduit drastiquement le nombre d’admissions aux urgences : 117 en moyenne quotidiennement durant la première vague, 147 depuis octobre, contre 240 en temps normal. On peut s’en réjouir, mais également s’en inquiéter, car il est à craindre que des personnes ne se soient pas présentées par peur du Covid.

CHR Citadelle

 

600

Suit à l’appel lancé par le CHR de la Citadelle, quelque 600 bénévoles se sont proposés pour des tâches bien utiles à l’hôpital : accueil, cuisine, logistique, gestion téléphonique… Une cinquantaine de personnes sont présentes quotidiennement dans les différents services.

4.000

Depuis le 6 mars, tout le personnel du CHR de la Citadelle est mobilisé dans la lutte contre le Covid : personnel soignant, fonctions administratives, médecins, … Quelque 4.000 personnes luttent depuis 258 jours sans relâche, sur site ou en télétravail, avec une solidarité exemplaire.

115.000

Le Labo Cita a analysé depuis 8 mois près de 115.000 tests PCR provenant du « drive » de Vottem, de l’hôpital, des partenaires (hôpitaux de Huy, de Malmedy, ISOsL, médecins généralistes …). Une tâche gigantesque relevée avec succès par le personnel.

 

Article complet Sudinfo clic ici 

19:29 Écrit par Jeannick | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |