Gare aux arnaques !!! (05/11/2020)

Agences de recouvrement : gare aux arnaques !  

UNE CAMPAGNE DE PRÉVENTION DU SPF ÉCONOMIE

 

Vous avez reçu une lettre, un SMS, un e-mail, un appel d’une agence de recouvrement sans en connaître la raison ?
 
Sachez que l’Inspection économique est submergée de signalements relatifs à de fausses agences…
Nous vous en avons déjà parlé, mais la contagion suscite une sensibilisation des autorités.
 
Les victimes potentielles sont contactées par e-mail ou téléphone par de fausses agences de recouvrement qui utilisent parfois le nom et le logo de la Chambre nationale des Huissiers de Justice.
 
 
Le scénario est connu : on vous informe que vous devez vous acquitter de toute urgence d’une dette.
 
 
Vous avez quelques jours pour payer et on vous menace d’une saisie de votre mobilier ou habitation, voire de vos revenus.
 
Si vous demandez de plus amples précisions sur cette dette, vous obtenez seulement une réponse vague.
 
Le SPF Économie a lancé la campagne « Évitez les pièges » en septembre.
 
Avec succès, car le nombre de signalements a clairement augmenté.
 
« La plus forte hausse concerne les fausses agences de recouvrement au sujet desquelles le nombre de signalements a au moins triplé (300 en à peine un mois) », explique le SPF.
 
conseils
 
L’Inspection économique a déjà fermé plusieurs sites internet et numéros de compte bancaire et rappelle qu’une fausse agence de recouvrement qui essaie de recouvrir une dette fictive peut être punie d’une peine de prison allant d’un mois à cinq ans et d’une amende de 26 à 2.000 €.
 
Quelques conseils si vous êtes contacté :
 
vérifiez d’abord si vous connaissez l’entreprise ou si vous y avez une dette à régler et demandez des infos supplémentaires, telle la facture originale.
 
Si l’agence de recouvrement ne peut pas la donner, contestez la dette et demandez à ne plus être contacté. Vérifiez si l’agence est enregistrée au SPF Économie.
 
Ne payez surtout pas, ne communiquez jamais vos données personnelles.
 
 
Sachez qu’une saisie n’est possible que par un huissier.
 
Sur le site www.huissiersdejustice.be, vous pouvez trouver une (longue) liste des noms et adresses e-mail employés par des arnaqueurs.
 
 
Si vous avez malheureusement payé, informez rapidement votre banque, signalez-le au point de contact du SPF Économie et déposez plainte à la police.
 
 
Article de par DIDIER SWYSEN
 

07:55 Écrit par Jeannick | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |