Une revalidation adaptée dans les chambres !!! (01/11/2020)

Le CNRF sous tension: «On est en guerre!»

L’activité principale du CNRF est la revalidation.

Même si elle est chamboulée par le contexte sanitaire, elle se poursuit de façon adaptée.

« Il y a beaucoup de patients isolés en chambre, qui ne vont plus dans une salle commune pour faire des exercices de revalidation.

C’est le personnel qui vient dans la chambre », détaille Jacques Stréa.

Au total, ce sont près de 200 personnes qui travaillent au CNRF, docteurs, infirmiers, ergothérapeutes, kinésithérapeutes, logopèdes, diététiciens, psychologues…

Même s’ils travaillent actuellement à effectifs réduits, ils peuvent compter sur les renforts des services du CHU qui ont été mis à l’arrêt.

« Il y a aussi des gens qui viennent volontairement pour aider », souligne le docteur.

Étant mieux préparé que lors de la 1ère vague, le CNRF a réussi à maintenir une situation sous-contrôle jusqu’à maintenant, mais le docteur Stréa ne sait pas ce qu’il en sera dans une semaine ou deux, si les chiffres continuent d’augmenter au rythme actuel.

Heureusement, ils peuvent compter sur un bon esprit d’équipe.

« Ce n’est pas une vague, mais un tsunami.

On a le sentiment d’être en guerre. Notre esprit d’équipe fait notre force.

On est soudés et nous avons encore le sens de l’humour, ça nous aide et nous protège.

Quand on l’aura perdu, là, je pense qu’on sera mal », conclut le docteur Jacques Stréa.

 

Article de Pierre Targnion

Article Complet Sudinfo Clic ici 

05:45 Écrit par Jeannick | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |