Attention Frontières ouvertes avec la France, mais déplacements limités (31/10/2020)

Emmanuel Macron l’a dit mercredi soir, les frontières de la France avec le reste de l’Europe resteront ouvertes.
 
Une annonce qui a ravi les nombreux Belges qui traversent chaque jour la frontière pour aller travailler, faire leurs courses ou aller à la pharmacie.
Mais attention car, dès ce vendredi minuit, les règles ont changé. Les Belges présents sur le territoire français doivent donc, en principe, se munir d’une attestation justifiant le motif de leur déplacement, au même titre que les Français.
 
Ainsi, rien ne garantit que les gendarmes français seront tolérants envers des Belges qui passeraient chez eux pour se rendre en vacances durant ce congé de Toussaint, pour faire leurs courses ou quelques achats moins chers.
 
Hormis pour les travailleurs frontaliers munis de leur attestation de déplacement obligatoire, d’une attestation de l’employeur et d’un justificatif de domicile, on se souvient que la France avait interdit les déplacements entre pays voisins lors du premier confinement.
 
Même pour les habitants proches de la frontière, la franchir était alors interdit, même pour motif impérieux comme aller porter assistance à un proche ou assister à des funérailles. La mesure n’a été levée qu’en juin.
 
Pas de marché de Noël
 
« De toute façon, la France est actuellement en zone rouge, et les voyages y sont fortement déconseillés », nous indique-t-on au SPF des Affaires étrangères.
 
Et ce, même pour quelques heures, le temps de remplir son caddie.
 
La motivation de traverser la frontière pour assister aux marchés de Noël français n’existera pas en tout cas. En effet, après Strasbourg, les villes de Colmar et de Mulhouse ont annoncé l’annulation de leurs festivités qui devaient démarrer les 20 et 22 novembre prochains.
 
Des décisions intervenues dans la foulée de la déclaration du Président français.
 
Article de  L.P.
 
 
 

05:57 Écrit par Jeannick | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |