« Infirmiers et infirmières, on a besoin de vous ! » (26/10/2020)

Le problème majeur n’est ni un manque de place, ni un manque de machines, mais bien un manque d’infirmier et d’infirmières.
« On ne saurait même pas théoriquement passer en phase 2B, car ça nécessite un nombre d’infirmières qu’on n’a pas ! », alerte Christophe Levaux, directeur médical du CHR.
 
« C’est un problème qui concerne tous les hôpitaux, pas seulement Huy. On fait tous appel aux infirmiers volontaires, retraités ou issus des soins à domicile.
 
On cherche partout ».
 
 
Pour l’unité Covid, l’hôpital privilégie les infirmiers du CHRH, déjà habitués aux soins Covid.
 
Si un infirmier bénévole veut se manifester, mais craint pour sa santé, il peut se rassurer.
 
Il sera probablement affecté aux soins traditionnels, dans les autres services, actuellement en sous-effectifs.
 
« La charge de travail est gigantesque pour les infirmières, qui n’ont toujours pas récupéré de la première vague », souligne le directeur médical.
 
Un coup de pouce sera donc le bienvenu.
 
 
Article de Pierre Tar 
 

18:00 Écrit par Jeannick | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |