Le label « cimetière nature » pour ses cimetières de Rotheux-Rimière et de Neuville-en-Condroz (21/10/2020)

La commune de Neupré se mobilise pour favoriser le développement de la nature dans ses cimetières. Il y a quelques jours, des nichoirs à mésanges, des dortoirs à chauves-souris ainsi que des hôtels à insectes ont été installés au sein des deux cimetières de Plainevaux situés rue Grosse Pierre et rue de la Croisette.

Les allées des cimetières viennent également d’être enherbées d’un mélange de graminées basses (herbe et trèfle).

Au-delà de l’aspect esthétique, l’enherbement représente un réel intérêt environnemental et répond à un objectif de santé publique.

« Dans notre commune, nous ne voulons pas utiliser de pesticide », insiste Mathieu Bihet (MR), échevin de l’Environnement.

Pour limiter le désherbage et l’utilisation de machines, des plantes couvre-sol seront plantées entre les sépultures.

Mais ce n’est pas tout ! À la fin du mois d’octobre, des bulbes mellifères dont les floraisons se chevauchent au fil des saisons viendront agrémenter les allés. Tulipes, scilles, ornithogales, alliums, narcisses, crocus.

Au total, ce sont 600 bulbes qui offriront toute l’année le gîte et le couvert aux abeilles du coin.

Toujours rue Grosse-Pierre, deux pommiers et deux poiriers seront plantés dans le courant de l’automne. « Ils pourront ainsi voir le jour au printemps », explique l’échevin.

 

Un joli projet à moindre coût, puisque la seule dépense aura été l’achat de bulbes.

« Les hôtels à insectes, nichoirs et dortoirs sont faits maisons par les ouvriers du service travaux et avec du matériel de récupération, insiste Mathieu Bihet.

Ce qui comporte également une dimension écologique. »

Label « cimetière nature »

Ces aménagements s’inscrivent dans le cadre du projet intitulé « cimetière nature ».

Développé par la Région Wallonne en 2015, ce label a pour mission d’inciter l’intégration de la nature à la gestion des cimetières.

Trois paliers de labellisation existent, chacun étant lié à des objectifs de niveau croissant de difficulté.

Pour atteindre un niveau, il est nécessaire de remplir certains critères allant de la végétalisation des sols, à la gestion du bruit, en passant la communication envers les citoyens.

« Cette année, nous travaillons pour obtenir une labélisation de niveau un dans les deux cimetières de Palinevaux, souligne Mathieu Bihet.

Il nous reste encore certaines choses à développer comme la formation à destination des agents concernant la gestion de la verdurisation des cimetières, l’aménagement des abords extérieurs et des parkings.

Ces derniers nécessiteront des travaux importants. Le niveau un n’est donc pas pour tout de suite, mais nous y travaillons ! »

Cela fait déjà quelques années que la commune de Neupré s’investit dans le label « cimetière nature ». Depuis 2015, les cimetières de Rotheux-Rimière et de Neuville-en-Condroz possèdent une labélisation de niveau deux.

En invitant la nature dans ses cimetières, la commune participe ainsi « au maillage vert global, renforce le potentiel d’accueil de la vie sauvage, offre un lieu de recueillement apaisant, aide à la préservation de la santé des citoyens et au respect de la nature. »

 

Article de Par Charlotte Hutin

Source Sudinfo 

08:47 Écrit par Jeannick | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |