Une réunion des bourgmestres des communes de Huy-Waremme avec notre Gouverneur f.f, Un arrêté provincial remplacera nos arrêtés communaux pour le port du masque (01/10/2020)

Jean-Michel Javaux Bis L'annonce sur les réseaux sociaux au citoyens 
 
 
 
 
Bonsoir à toutes et à tous.
 
Nous venons de clôturer une réunion des bourgmestres des communes de Huy Waremme avec notre Gouverneur f.f et ses services, que je remercie.
 
Un arrêté provincial remplacera nos arrêtés communaux pour le port du masque, tout en permettant bien entendu aux bourgmestres qui le souhaitent de prendre des mesures plus strictes pour des zones plus sensibles ou peuplées.
 
Nous avons ainsi décidé que le masque resterait obligatoire bien entendu quand la distance de 1,5 m ne peut être respecté; obligatoire sur les marchés en plein air, aux abords des écoles 1h avant et 1 h après les heures de cours; dans les files d’attente, dans les évènements, activités ou manifestations organisées et dans les bâtiments publics, dans les parties accessibles au public.
 
Vous trouverez le résumé de l’arrêté ci-dessous. Je ne peux que vous rappeler que vous ne portez pas le masque uniquement pour vous mais surtout aussi pour protéger les autres et notamment les plus fragilisé(e)s et donc nous le recommandons même si il n’est plus obligatoire.
 
J’en profite pour vous remercier pour l’auto-discipline sur notre marché, les contrôles et rapports de police de samedi dernier étaient pratiquement parfaits pour le respect des mesures.
 
Merci à toutes et tous de votre compréhension et de votre solidarité.
JMJ
 
 
Réunis cet après-midi avec le gouverneur de la province de Liège, les bourgmestres ont marqué leur accord sur la prise d’un arrêté s’appliquant à l’ensemble des communes de la province. Cela sera plus lisible pour la population et plus facile à gérer pour les policiers.
 
Cet arrêté qui s’applique immédiatement et cela jusqu’à la fin du mois d’octobre est justifié par l’évolution des chiffres Covid sur notre province.
 
Cet arrêté vise le port du masque à certains endroits et à certaines occasions sensibles: proximité des écoles aux heures d’entrée et de sortie, marchés, brocantes... file d’attente devant les commerces et autres services, bâtiments publics, événements, manifestations...
 
C’est à peu près ce qui était d’application en septembre mais le CNS a eu la mauvaise idée de reporter cette responsabilité sur les bourgmestres, ce qui aurait pu conduire à des mesures différentes dans les communes de même risque.
 
Une nouvelle fois, il me semble que le niveau local, en accord avec le gouverneur, a montré la ligne à suivre afin de conserver l’adhésion de la population.
 
Ces mesures sont nécessaires si nous ne voulons pas mettre une nouvelle fois nos services de santé en péril.
Une fois encore, pensons à nous mais pensons surtout aux autres.
 
 

120596974_10223508049310464_2823276738047722928_n.jpg

120622815_10223508049390466_7487970485315043932_n.jpg

 

 

20:48 Écrit par Jeannick | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |