Poils et Moustaches avec près de 200 pensionnaires, l’ASBL a atteint sa capacité d’accueil maximale (05/09/2020)

« Poils et Moustaches » dit stop à la prise en charge de nouveaux chats  

Avec près de 200 pensionnaires, l’ASBL a atteint sa capacité d’accueil maximale

Depuis le début du mois d’août, l’ASBL Poils et Moustache, située à Engis, a stoppé ses admissions.
Patricia Sottiaux, la présidente, ne peut plus prendre en charge des chats errants, faute de place disponible.  

C’est avec le cœur serré que Patricia Sottiaux nous a expliqué qu’elle ne pouvait plus depuis, le début du mois d’août, et au moins jusqu’à la fin du mois de septembre, prendre en charge des chats errants.
 
La fondatrice a atteint sa capacité maximale.
 
Aujourd’hui, elle s’occupe déjà de 150 chats et de 40 chatons.
 
 
Il s’agit pour l’Engissoise d’une décision difficile à prendre.
 
« Je sais qu’il y a une flopée de chats et chatons trouvés en mauvais état, oui, il y a des malades, oui, j’ai un cœur et croyez-moi, il est serré pour l’instant… Mais nous n’avons plus aucune place disponible », explique-t-elle.
 
 
Mais qui dit faute de place disponible, dit également faute de moyens.
 
Le Covid étant passé par là, tous les événements et festivités qui permettaient de récolter des dons ont été annulés.
 
« Il n’y a plus d’argent, nous n’avons aucun subside.
Nous avons ce qu’il faut pour soigner et nourrir tous les chats déjà pris en charge, mais nous n’en avons plus pour les nouveaux.
 
A un moment donné, il faut stopper et être raisonnable.
 
Si on veut que les chats soient bien et que l’on puisse leur fournir de la qualité, il faut stopper durant quelque temps.
 
 
C’est une année particulièrement difficile pour les refuges et sans places, sans possibilité de faire des actions, fêtes etc provoquant un sacré manque d’argent, nous ne savons plus avancer », poursuit Patricia Sottiaux.
« Le citoyen doit apprendre à sauver une vie ! »
 
Pour cette dame qui fait passer la vie des chats avant la sienne, cette situation est difficile à gérer.
Si c’est un refus pour les admissions, ce n’est évidemment pas un refus pour chats blessés et trouvés sur la voie publique.
 
Mais elle invite cependant les personnes qui trouveraient des chats en mauvais état à se rendre chez le vétérinaire d’eux-mêmes.
« J’estime qu’il n’y a pas que les associations. Le citoyen doit également prendre ses responsabilités et ne pas toujours refiler la patate chaude aux refuges.
Il faut que le citoyen apprenne aussi à sauver une vie », soutient-elle.
 
Si la fondatrice de l’asbl ouverte en 2014 n’abandonnera pas son projet d’aider les chats, elle semble à certains moments avoir le moral en berne.
« Environ 20 fois par jour, des citoyens me téléphonent.
 
Et croyez-moi, refuser des chats abat mon moral tous les jours un peu plus ».
Patricia espère que les admissions pourront reprendre rapidement et que d’autres chats puissent être sauvés.
 
Pour toutes celles et ceux qui souhaiteraient épauler l’asbl « Poils et Moustaches »,
voici le numéro de compte : BE 14 0688 9924 4183.
 
Article par Amélie Dubois 
 
 
 

09:19 Écrit par Jeannick | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |