Le Nandrinois âgé de 70 ans a confié son chien, alors qu’il devait subir une lourde opération, à une dame de la région pour la durée de son hospitalisation, mais depuis sa sortie, La dame ne veut plus lui rendre Brad (26/08/2020)

« La dog-sitter a volé mon chien Brad » 

Patrick lui avait confié son animal lors de son hospitalisation mais elle ne veut pas lui rendre 

Patrick de Decker est triste et désespéré !
Le Nandrinois âgé de 70 ans a confié son chien, alors qu’il devait subir une lourde opération, à une dame de la région pour la durée de son hospitalisation.
Mais depuis sa sortie, Patrick n’a plus revu son animal. La dame ne veut plus lui rendre « Brad », un terrier tibétain.  

 

Le Nandrinois, Patrick de Decker, lance un appel à l’aide.
L’homme âgé de 70 ans n’a plus vu son chien depuis plusieurs mois.
L’histoire remonte au mois d’août 2019, lorsque Patrick intègre une résidence pour personnes âgées à Nandrin, en attendant une maison plein-pied puisqu’il vient d’être amputé d’une jambe.
 
La résidence refuse, dans un premier temps, que son petit chien « Brad Pitt », un terrier tibétain âgé de 12 ans, s’installe avec lui. Raison pour laquelle Patrick cherche quelqu’un, qui vit à proximité de la maison de repos et qui pourrait garder son animal la nuit.
 
Une plainte déposée
 
« J’ai finalement trouvé un accord avec la maison de repos.
 
Je pouvais être avec mon chien la journée mais je devais trouver quelqu’un pour la nuit.
 
Via un ami qui habite à Saint-Séverin, j’ai rencontré une dame qui a accepté de garder mon chien la nuit », explique-t-il pour commencer.
 
Son assistante sociale lui avait même trouvé une voiturette électrique, afin de lui permettre de se promener chaque jour avec son animal.
 
Lors des trois premiers mois, tout se déroule plutôt bien.
 
Patrick va chercher tous les matins Brad Pitt et le ramène en soirée avant d’aller se coucher.
 
Mais au mois d’octobre, Patrick doit subir une grave opération en urgence à la jambe droite, ce qui l’oblige à caser Brad Pitt.
 
« J’envisageais alors de placer mon chien ailleurs pendant mon hospitalisation mais la dame voulait absolument s’en occuper.
 
Je lui ai donné finalement mon accord », ajoute Patrick, qui s’en veut désormais d’avoir fait ce choix.
 
« Pendant mon hospitalisation, j’essayais de l’appeler pour avoir des nouvelles de mon chien ; mais soit elle ne répondait pas soit elle était toujours occupée.
 
Et lors de ma sortie de l’hôpital, elle m’explique qu’elle garde mon chien et qu’elle ne me le rendra pas », continue Patrick, désemparé.
 
Des membres de l’entourage interviennent, en vain... Une plainte pour vol est alors déposée à la police de Nandrin qui se rend au domicile de la dame, mais le chien ne peut être récupéré.
 
Il est déclaré volé
 
« Elle n’a pas voulu le donner aux policiers.
 
Elle leur a déclaré que le chien était mieux traité avec elle.
 
 Je ne parviens toujours pas à comprendre comment mon chien n’a pas pu être repris alors qu’il est pucé, identifié et rattaché à mon nom.
 
On voit qu’il m’appartient et en plus il est déclaré volé sur sa fiche d’identification », s’offusque le Nandrinois.
 
Depuis, c’est silence radio.
 
Et Patrick souffre énormément de cette situation.
 
« Cela me touche tellement.
 
Non seulement j’ai une faiblesse physique puisque j’ai dû être amputé, c’est déjà très dur à supporter.
 
Mais en plus, on m’enlève mon chien.
 
On a profité de ma faiblesse et de ma confiance.
 
C’est une souffrance à vivre qui est terrible.
 
Je vivais avec mon chien h24 depuis que j’avais pris ma retraite.
 
Je n’ai plus de famille, ils sont tous décédés.
 
Je voudrais juste récupérer mon chien « Brad Pitt », conclut avec beaucoup d’émotion Patrick.
 
Pour notre expert, Philippe Schutters, vétérinaire communal
 
Comme nous l’avons stipulé ci-dessus, « Brad », le chien de Patrick de Decker est pucé et répertorié sur le Dog ID, base de données pour l’identification et l’enregistrement des chiens en Belgique.
Mais malgré cela, le Nandrinois ne peut toujours pas récupérer son chien.
Nous avons demandé quelques explications à Philippe Schutters, le vétérinaire en charge du bien-être animal en province de Liège.
« Il y a une différence entre le fait d’être le propriétaire et le responsable de l’animal.
 
Dans le cas où le chien est enregistré au nom de son propriétaire, et que ce dernier le confie à son voisin, c’est le voisin qui devient responsable mais le propriétaire reste le même.
 
Il y a un transfert de responsabilité qui se fait au moment où l’on confie son chien mais le propriétaire reste le propriétaire », explique Philippe Schutters.
La plateforme du Dog IDF permet de regrouper, de manière centralisée, les données des animaux de compagnie canins.
 
POUR ME LEUTHER, AVOCAT DE PATRICK 
 
Mandaté il y a peu, Me Leuther, l’avocat de Patrick de Decker est en train d’effectuer les démarches pour agir sur le plan judiciaire.
 
« J’ai écrit à la dame en question, qui n’a pas réagi.
 
J’ai été mandaté pour entamer les démarches utiles, qui sont en cours.
 
Il s’agit d’un acte odieux de la part de la dame envers monsieur de Decker.
 
Le dossier n’est pas encore arrivé au parquet, j’espère faire aboutir ce dossier assez rapidement.
 
Mais je n’ai pas à ma connaissance un texte qui autoriserait la police à aller chercher un bien ou autre, chez quelqu’un d’autre », nous indique Me Leuther.
 
Article et rédaction Amélie Dubois 
 

19:40 Écrit par Jeannick | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | | | | |