Un nouveau public se tourne vers l’achat de motorhomes (12/07/2020)

« Nous avons rouvert le 11 mai. Le 25 juin, après cinq semaines d’activités, nous avions rattrapé le retard des mois de fermeture. On devrait faire au moins aussi bien en 2020 qu’en 2019 qui était une année record », analyse Michaël Masy d’AJD Motorhomes. Trois quarts des ventes de cet établissement liégeois concernent des véhicules neufs. Chez Hainaut Caravaning Center à Charleroi, le retard accumulé n’est pas encore totalement résorbé, mais on s’y emploie. « C’est jouable de réaliser une année comme s’il n’y avait rien eu », juge Luc Everaerts.

Pour juin, la Fébiac, la fédération de l’industrie automobile en Belgique, a comptabilisé 1.004 immatriculations de motorhomes neufs, contre 545 un an plus tôt à la même période. Reste que si l’on compare les six premiers mois d’une année à l’autre, 2020 demeure à la traîne avec un total de 2.774 immatriculations par rapport aux 3.866 ventes du premier semestre 2019. Avril a été pénalisant avec à peine 122 immatriculations (630 en 2019).

En ajoutant les occasions, la BCCMA, l’association qui regroupe les constructeurs et les importateurs de véhicules de loisir obtient un total de 2.034 immatriculations pour juin 2020. « Au niveau des occasions, on s’est fait dévaliser. Je n’en ai jamais écoulé autant. Le prix oscille entre 25.000 et 30.000 €. Pour un motorhome neuf d’une capacité de quatre à cinq personnes, c’est en moyenne 55.000 € », chiffre Luc Everaerts de Hainaut Caravaning Center.

 

« Il faut compter 60.000 € si on veut quelque chose d’hyper-équipé », estime, lui, Michaël Masy d’AJD Motorhomes. À l’arrivée au virus, il avait 200 motorhomes neufs de stock. « Pendant le confinement, on a décidé d’annuler certains achats. Aujourd’hui, nos stocks s’épuisent, même s’il reste encore du choix. À l’heure actuelle, quatre semaines sont nécessaires pour livrer un véhicule de stock. Il faut le préparer et réaliser une série de démarches administratives », explique le responsable. L’entreprise liégeoise a l’habitude de travailler par saison. De janvier à l’été, elle vend des motorhomes configurés par ses soins en fonction des goûts habituels de la clientèle. D’août à décembre, il est possible de choisir ses propres configurations pour une livraison l’année suivante.

Acheter et vite revendre ?

« Depuis le COVID, nous avons clairement de nouveaux clients, des gens qui ont changé de comportements de voyage », note Luc Everaerts de Hainaut Caravaning. Chez AJD Motorhomes, Michaël Masy note aussi l’apparition d’une nouvelle clientèle : « A la reprise, nous avons eu beaucoup de personnes qui ne sollicitaient pas de financement. Elles investissaient leur pécule, ce qui est rare en temps normal. Aujourd’hui, on refait davantage de financements. De manière générale, on est plutôt sur une gamme d’acheteurs entre 50 et 75 ans ». Il se demande si ces personnes qui ne sont pas passées par la filière habituelle - d’abord louer pour tester la formule puis acheter – vont accrocher à cette nouvelle manière de voyager. « Il faudra voir ce que cela va donner sur le marché de l’occasion d’ici quelque temps », conclut le spécialiste liégeois.

Taxe et assurance

« Un motorhome d’une masse maximale de 3,5 t. est taxé comme un véhicule utilitaire. Il n’y a donc pas de taxe de mise en circulation, ni d’éco-malus », explique Nicolas Yernaux du Service public de Wallonie. La taxe de circulation est de 127,51€ entre 2.501 et 3.000 kg et de 148,76 kg de 3.001 kg à 3.500 kg. Au-delà de cette limite de poids, le véhicule est taxé, depuis le 1er juillet 2020, au montant minimum forfaitaire de 38,08€, mais il est soumis à la taxe kilométrique des camions et doit être équipé d’un boîtier OBU. « En cas de circulation occasionnelle (30 journées maximum par an), il est possible d’être exonéré de cette taxe si l’on en fait la demande », ajoute le porte-parole du SPW.

L’assurance omnium oscille entre 750 et 1.100 € par an selon la valeur du véhicule, ce qui est bien moins que pour une voiture du même prix.

Article et rédaction Par Yannick Hallet

Source

14:26 Écrit par Jeannick | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |