C’est une réouverture des récyparcs la liste complète sera communiquée aujourd'hui lundi 20/4/2020 (20/04/2020)

Réouverture de 45 des 49 recyparcs liégeois mercredi

C’est une réouverture qui était très attendue tant par les habitants que par les communes. Depuis le mercredi 18 mars, tous les recyparcs sont fermés.

Ceux-ci seront de nouveau accessibles mercredi prochain pour les déchets verts et les encombrants.

 

Mais les conditions d’accès seront très strictes.


Suite à la décision du conseil national de sécurité d’autoriser la réouverture prochaine des parcs à conteneurs, ou « recyparcs », c'était au gouvernement wallon de trancher et de préciser le timing et les modalités de cette réouverture, la compétence étant régionalisée.


La ministre Ecolo de l’Environnement, Céline Tellier, a rencontré les syndicats et adapté la circulaire interdisant leur ouverture. Puis c’était aux intercommunales compétentes d’appliquer cette décision en fonction des réalités de terrain, de manière à garantir la sécurité tant des visiteurs que des agents.


Ce vendredi après-midi, Intradel a ainsi annoncé la réouverture de la quasi-totalité de ses recyparcs à partir du mercredi 22 avril prochain selon l'horaire habituel du mardi au vendredi de 9h à 17h et le samedi de 8h30 à 17h. La liste complète sera communiquée lundi 20/4/2020 mais, d’après les informations transmises par la CSC, 45 parcs sur les 49 que gère l’intercommunale seront ouverts.


Comme on peut le constater, ceux-ci ne seront plus fermés sur le temps de midi afin « d’éviter les conflits et les files », précise l’intercommunale. Seuls les déchets verts et les encombrants seront acceptés, dans un premier temps. Les biocentres rouvrent également à cette date.


Le masque obligatoire


Les modalités pratiques, qui ont fait l’objet d’un accord avec les syndicats, sont relativement strictes et contraignantes. « Il y a à boire et à manger », souligne à ce propos la CGSP. Précisons aussi qu’un préavis de grève court toujours et que de nouvelles fermetures ne sont pas à exclure si les conditions ne sont pas respectées : « On compte sur le civisme des citoyens », avertit la CSC.


Des policiers ou des gardiens de paix seront d’ailleurs présents à chaque entrée pour réguler le trafic des visiteurs et assurer la sécurité des agents Intradel. Il s’agissait là d’une clause impérative de la réouverture. Les usagers devront montrer leur carte d’identité par la fenêtre du véhicule sans manipulation de la part du personnel. Un seul passage par semaine sera autorisé.


Veuillez par ailleurs à bien vous munir d’un masque de protection. Si vous ne l’avez pas, l’accès au site vous sera interdit. Et à vous munir de vos propres outils pour le déchargement.


Un seul véhicule par container sera autorisé et deux personnes maximum devront être présentes dans l’habitacle pour assurer le déchargement. Le m³ par apport reste d’application.


Les règles habituelles et en vigueur, telles que la distanciation sociale, restent d’application. Du matériel de protection adéquat sera distribué au personnel, qui reprendra le travail le mardi 21 afin que les sites soient en ordre.


L’accès aux locaux d’accueil sera évidemment interdit.


BioGaz à Geer aussi accessible


C’est une bonne nouvelle pour les Geerois. Ils pourront de nouveau se débarrasser gratuitement de leurs déchets verts chez Biogaz (entreprise qui produit de l’énergie renouvelable, notamment grâce au principe de biométhanisation).


Cela fait d’ailleurs plusieurs années que la commune collabore avec la coopérative Biogaz du Haut Geer et permet à ses habitants de jeter leurs déchets verts. Mais l’épidémie de coronavirus avait engendré la suspension de ce service. « On avait pris la décision de suivre Intradel. Mais les herbes continuent à pousser… et on s’est dit qu’il était temps de rouvrir. On a alors profité de l’annonce du gouvernement fédéral ce mercredi, qui a annoncé que les parcs pouvaient être rouverts. Dès samedi, les Geerois pourront déposer leurs déchets verts », explique Dominique Servais, bourgmestre de Geer.


Les déchets doivent être séparés en deux catégories : d’un côté, les tontes de pelouse, et de l’autre, les branches (bref, « tout ce qui provient d’un entretien récurrent du jardin).


Mesures de sécurité


La collecte de déchets sera toutefois adaptée afin de répondre aux exigences d’hygiène. « À l’entrée, on prend le numéro de plaque et la remorque passe sur une balance. La personne décharge seule et puis repart. D’habitude, on donnait un ticket. Mais plus maintenant, pour éviter les contacts », détaille le mayeur.
Un agent communal sera d’ailleurs présent, comme toujours, pour surveiller et faire respecter les distances de sécurité entre les véhicules.


Ce service semble plaire aux habitants de la commune. En effet, chaque année, la quantité de déchets verts est en augmentation. En 2019, les Geerois ont jeté plus de 242 tonnes de tontes de pelouse. Cela a permis de générer une grande quantité d’énergie : l’équivalent en électricité de la consommation annuelle moyenne d’environ neuf ménages, et l’équivalent en chaleur de 35 tonnes de briquettes de bois.
Le service est accessible à partir de ce samedi 18 avril jusqu’au samedi 17 octobre 2020, le lundi et le mercredi de 14h à 18h, et le samedi de 12h à 17h. Inscription obligatoire avant le premier dépôt sur www.geer.be.

Rédaction de l'article Par Laurent Cavenati 

Source

08:17 Écrit par Jeannick | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |