Certains magasins Colruyt imposent désormais aux clients des quotas sur certains produits de première nécessité. (22/03/2020)

Certains magasins Colruyt imposent désormais aux clients des quotas sur certains produits de première nécessité. Désormais, vous ne pouvez pas acheter plus d’un ou deux paquets de papier toilette à la fois, par exemple. Ou trois packs d’eau.


UNE MESURE JUSTE ET SOLIDAIRE

«En raison de l’affluence de ces derniers jours, certains points de vente ont décidé de mettre en place des limitations.

Au cas par cas, en fonction de la clientèle et de l’approvisionnement, le gérant peut imposer une limite d’achat de certains produits.

Il s’agit d’être juste et solidaire par rapport aux autres et de permettre à tout le monde de pouvoir s’approvisionner correctement», explique Hanne Poppe, responsable presse de l’enseigne.


LES PRODUITS CONCERNÉS

Si au début du confinement, tout le monde s’est rué sur le papier toilette, aujourd’hui son achat est limité à un ou deux packs par personne dans de nombreux magasins.

L’achat d’autres produits est également rationné: le lait, la farine, l’eau, les mouchoirs, le sucre ou les essuie-tout.

Dans le magasin liégeois où cette photo a été prise, par exemple, il n’est pas possible d’acheter plus de quatre kilos de farine ou de trois packs d’eau par client.

«Il s’agit de produits avec une date de péremption longue et sans doute très demandés ces dernières semaines.

Les gérants ont donc probablement décidé d’imposer des limites en raison de cette popularité.

Les restrictions varient vraiment d’un magasin à l’autre», explique Hanne Poppe, qui évoque également le rush dans lequel le personnel Colruyt travaille ces derniers jours.


EFFORTS SUPPLÉMENTAIRES

«Nos camions approvisionnent les magasins jusqu’à trois fois par jour pour permettre de remplir les rayons et nos centres de distribution ne sont pas en pénurie.

Le véritable défi en ce moment est de remplir les rayons au fur et à mesure.

Le personnel n’a pas le temps de remplir un rayon qu’il est déjà quasiment vide», affirme la responsable presse. La course aux achats paraît toutefois ralentir depuis le confinement décrété mercredi midi.

Depuis jeudi, l’affluence dans les magasins paraît se stabiliser, selon Colruyt. De quoi faire espérer un retour -presque- à la normale pour les jours à venir.

Rédaction de l'article LAVINIA ROTILI

 

Source  clic ici 

18:30 Écrit par Jeannick | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | | |