Ouffet s’inscrit également sur le système BE-Alert (03/03/2020)

En s’inscrivant sur la plateforme d’alerte, la commune veut communiquer de façon plus ciblée avec ses citoyens en cas de problème sur le territoire communal.

Le service coûte 1331 €.

Les Ouffetois doivent s’inscrire via le site de BE-alert.


Lundi, la bourgmestre d’Ouffet Caroline Cassart annonçait la participation de sa commune au système de diffusion de messages d’alerte BE-Alert, qui permet aux autorités d’informer les citoyens en temps réel s’il y a un problème sur le territoire communal.

« On s’est inscrit en 2018, mais on ne s’en servait pas de façon optimale, précise Caroline Cassart. Il y a une volonté de la commune d’informer le citoyen dans le prochain bulletin mensuel qu’il peut s’inscrire et bénéficier de ce système. Ça représente un budget annuel de 1331€. »


Cibler une rue ou un quartier


Jusqu’à présent, l’alerte et l’information à la population pouvaient se faire via les réseaux sociaux, le bulletin communal, le site web ou l’application mobile de la commune. Mais ces moyens ne permettaient pas de communiquer de façon ciblée.

« Avec Be-Alert, l’avantage est qu’on peut faire des communications qui ne sont reçues que par les habitants d’une rue ou d’un quartier, explique la bourgmestre.

C’est utile lorsqu’il y a une panne de courant ou un problème avec l’eau.

C’est un agent communal qui rédige les alertes et le citoyen inscrit à BE-Alert les reçoit sur son téléphone. »


Aujourd’hui, plus de 675 000 adresses sont déjà enregistrées et 475 communes sont participantes.

Inscription : https://www.be-alert.be/fr

 

Rédaction de l'article par P.TAR

Source 

18:45 Écrit par Jeannick | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |