Deux Liégeois lancer une application pour promouvoir l’usage du vélo de manière ludique en ville, Des pass Ardentes à gagner (16/09/2019)

Le principe de cette application ? Il s’agit d’une plateforme digitale qui permet à des sociétés, des groupes d’individus, des ASBL, des commerces, etc. d’encourager leurs employés, leur clientèle ou de simples citoyens à utiliser le vélo en organisant des défis et en y associant des récompenses.

Un exemple concret ? « Par cette application, un boulanger pourrait inciter sa clientèle à venir chercher son pain à vélo et cette dernière recevrait, par exemple, une réduction ou un cadeau une fois le défi relevé », explique Guillaume Kerckhofs, l’un des créateurs de cette application.

Les défis sont de différentes sortes.

Ils peuvent être à court (200 kms), moyen (1.200 kms) ou long terme (4.000 kms, par exemple), avec un maximum de kilomètres à effectuer par jour pour encourager les petits trajets. Ils peuvent être relevés seuls ou en équipe et s’adresser à la communauté de l’application : promotion d’un événement, d’une marque, d’une destination.

Mais il y a aussi possibilité pour les entreprises d’organiser des défis privés pour leurs employés : « Vous roulez ensemble 5.000 kms et la société offre le resto », continue Guillaume Kerckhofs.

L’intérêt de ce genre de team building  ? La pratique du vélo aurait des effets positifs sur l’individu et diminuerait le taux d’absentéisme au travail.

Des pass Ardentes à gagner

Plusieurs partenaires se sont ainsi déjà manifestés, et non des moindres : les Ardentes, les Francofolies, mais aussi la Bière des Amis et les Auberges de Jeunesse.

Dès aujourd’hui, il est donc possible de rouler à vélo pour gagner des pass pour les deux festivals ou encore des nuitées dans les auberges. Il vous suffit de vous inscrire sur l’application, de sélectionner votre défi puis de commencer à pédaler.

Ce produit a été imaginé par deux Liégeois. Guillaume Kerckhofs est fonctionnaire. Antoine Safin est consultant indépendant spécialisé dans les ressources humaines. Désireux de contribuer à la réduction de l’utilisation de la voiture en ville, ils travaillent sur cette application depuis le mois de mai de cette année.

Et c’est finalement à quelques jours de la semaine de la mobilité qu’ils ont réussi à la lancer.

N’importe qui peut participer aux défis mais aussi en créer un, à condition dans ce dernier cas de figure de payer : un euro par participant.

Avec la possibilité de négocier le prix si votre événement est censé toucher une grosse communauté.

Tout cela est gratuit pour le secteur non-marchand (ASBL).

Par LAURENT CAVENATI

Source

07:16 Écrit par Jeannick | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |