Une fameuse claque pour Templiers-Nandrin (18/05/2015)

foot 17 mai 2015.JPGBattu par 2-3 contre Cornesse, le club loupe la montée

 

Templiers-Nandrin a manqué le coche ce dimanche en fin d’après-midi. Les joueurs de Fabrice Piters se sont inclinés 2-3 contre Cornesse dans cette demi-finale du tour final de P3 alors qu’ils se sont créés de nombreuses occasions, surtout en début de rencontre.

Le club manque du même coup une montée en deuxième provinciale, même s’il lui reste encore une petite chance jeudi.

Match agréable et rythmé ce dimanche après-midi sur le terrain synthétique de Templiers-Nandrin. Une rencontre qui a finalement tourné à l’avantage du visiteur, Cornesse qui obtient du même coup son ticket pour la deuxième provinciale.

Une nouvelle opportunité loupée pour Fabrice Piters, l’entraineur de Templiers.

« Le tour final ne me réussit pas. C’est le cinquième que je rate. Ce n’est pas le meilleur qui a gagné aujourd’hui, c’est un peu le résumé de notre saison », commente-il très déçu.

Ses joueurs ont en effet pris le début de la rencontre en main et n’ont quasi pas laisser le ballon à leur adversaire du jour. Ils se sont d’ailleurs créés des occasions dès la mise en jeu.

« Ce doit être 2-0 après deux minutes de jeu. Nous devons clairement tuer le match en première mitemps.

Je me demandais d’ailleurs jusque quand Cornesse allait tenir.

Mais le sort en a décidé autrement.» Cornesse s’est ré- veillé après trente minutes de jeu et a commencé à ennuyer Templiers pour revenir au score juste avant la mi-temps et même mener dès la remontée sur le terrain pour seulement une minute de jeu. « Si nous réussissons à faire 3-2, notre adversaire a les jambes coupées. Mais c’est l’inverse qui s’est passé et nous lui avons redonné le moral et le mental.

Nous avons pris une fameuse claque ce dimanche. Nous avons eu neuf occasions sur tout le match.

Cornesse en a eu quatre et trois sont au fond », déclare Fabrice Piters. Templiers-Nandrin jouera son dernier match ce jeudi (18h30) avec encore un petit espoir de rejoindre la deuxième provinciale si Richelle monte en Promotion. Pour cela, il faudra battre Hermée, qui a été défait 5-4 aux tirs aux buts à Trois-Ponts.

Source Sudpresse Article de  CÉDRIC WILLEMS

TEMPLIERS .................. 2

CORNESSE ................... 3

Les buts : 21e Degbomont (1-0), 44e Deblire (1-1), 49e Deblire (1-2), 50e Degbomont (2-2), 58e Lejeune (2-3). Templiers : Ramelot, Baltus (85e Fruch), Claessens, Guizzetti, Fluzin (58e Dubois), Hoven, Degbomont, Depouhon, Di Pasquale, J. Sauvage, Gaspard (58e L. Sauvage). Cornesse : Marzo, Frisée, Felix, Evrard, Vanacker, Lejeune, Deblire (83e Neycken), Q. Godart (T. Godart), Willems, Preud’homme, Sauveur. Cartes jaunes : Claessens (43e), Frisée (46e), T. Godart (48e), Deblire (49e), Felix (60e), Sauveur (64e), Depouhon (79e), Evrard (92e). . Carte rouge : 85e Sauveur (2e jaune).

Arbitre : M. Fairon

 

« Deux buts qui n’ont servi à rien »

La déception était grande dans les rangs de TempliersNandrin ce dimanche en dé- but de soirée. Elle était particulièrement grande pour Nicolas Degbomont, le double buteur nandrinois. « Ce sont deux buts qui n’ont servi à rien.

D’ailleurs, ce sont quasi toutes nos concrétisations depuis le début de saison qui n’ont servi à rien », explique le médian.

Avec 135 buts marqués tout au long des trente matches de championnat, Templiers-Nandrin a en effet terminé avec la meilleure attaque du championnat.

Pourtant, c’est justement des problèmes pour marquer qui ont empêché le club de décrocher son ticket pour la deuxième provinciale.

« C’est vrai que nous avons manqué quelques occasions.

Mais nous avions toutes les cartes en main pour nous imposer. Nous avons contrôlé toute la rencontre.

Cornesse a joué avec ses armes et est parvenu à marquer trois buts. Nous sommes très déçus de l’issue du match.

Nous ne sommes pas venus pour perdre.» Il reste maintenant encore une petite opportunité pour Templiers de rejoindre la deuxième provinciale.

Mais elle dépend de Richelle. Si ce dernier monte en Promotion, une place supplémentaire sera à prendre. Mais il faudra s’imposer jeudi. « C’est vraiment une chance minime.

Nous devions impérativement gagner aujourd’hui et ne pas nous baser sur la dernière rencontre de jeudi», conclut Nicolas Degbomont.  C.W

Journal en PDF

Lundi 18 Mai 2015

Lundi 18 Mai 2015

16:35 Écrit par Jeannick | Tags : templiers-nandrin, restn, nandrin cornesse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | |