Administratif

  • APPEL À PROJETS - VIS MON VILLAGE EN 2020 ! Les dossiers de candidature sont à remplir jusqu’au 15 septembre 2020

    Lien permanent

    Ce 26 juin, la Fondation Roi Baudouin lance la 9e édition de son appel à projets ‘Vis mon village !’.

    L’opération, qui vise à soutenir l’engagement citoyen en milieu rural, connaît un succès considérable depuis sa création.

    Avec ce nouvel appel, les initiatives locales qui favorisent le vivre ensemble dans les quartiers, villages et hameaux – dont celles liées de près ou de loin à la crise du COVID-19 – peuvent bénéficier d’un coup de pouce pour se concrétiser et/ou se développer.
     

    Avec la crise du coronavirus, bon nombre de citoyen.nes se sont mobilisé.es et ont mis en place des initiatives solidaires et/ou intergénérationnelles, que ce soit pour venir en aide aux plus vulnérables, pour rompre l'isolement des ainés, pour maintenir les contacts sociaux malgré le confinement…

    À cet égard, les technologies digitales ont joué un rôle important.

    Alors que nous retrouvons peu à peu une vie normale, de nouvelles idées émergent pour retisser du lien et (re)créer une dynamique positive dans nos villages et quartiers.

    L’appel à projets ‘Vis mon village 2020 !’ veut soutenir et renforcer ces initiatives, que ce soit en matière de santé, de loisirs, d’alimentation, de mobilité...

    Cette année, le volet digital est intégré dans les critères de l’appel : des projets qui incluent des développements numériques peuvent donc aussi bénéficier d’un soutien. 
     
    Depuis 2012, ‘Vis mon village !’ a déjà soutenu plus de 260 projets d’habitant.es prêt.es à se retrousser les manches pour faire vivre leur village.

    Aujourd’hui, la Fondation Roi Baudouin libère un budget de 180.000 euros pour soutenir de nouveaux projets – chacun pouvant bénéficier d’un soutien allant jusqu’à 5.000 euros.

    Ce faisant, la Fondation s’engage auprès des créateurs/-trices de liens afin de favoriser le vivre ensemble en milieu rural. Étant donné le succès de la formule, les lauréat.es seront également invité.es à se rencontrer pour partager leur expérience et apprendre les un.es des autres. 
     
    En pratique

    Les projets peuvent être introduits par : 
    - des habitant.es d’un village qui se sont associé.es de manière formelle ou informelle (association de fait, groupe d’habitant.es, comité de voisinage…) ;
    - des associations ou des organisations travaillant au niveau local (maisons de jeunes, centres culturels, associations socio-culturelles…). Dans ce dernier cas, les activités doivent s’adresser à une majorité d’habitant.es du village.

    Les dossiers de candidature sont à remplir jusqu’au 15 septembre 2020 via le lien suivant.

    Un jury indépendant sélectionnera les projets en fonction de plusieurs critères :

    - la participation active des habitant.es au projet 
    - la plus-value et la créativité du projet 
    - l’implication de celles et ceux qui n’ont pas encore pris part à des initiatives locales 
    - la durabilité et la plus-value du projet 
    - le caractère rural 
    - la qualité et la faisabilité du projet.

    L’aspect rural sera reconnu en suivant la cartographie des communes en zone rurale du Service Public de Wallonie DGO3 telle que publiée en 2013.

    Les projets retenus seront connus mi-novembre 2020.

    Toutes les infos clic ici 

    https://www.reseau-pwdr.be/

     

  • Protection juridique ou garde d’enfant rapportent... fiscalement !!!

    Lien permanent

    Avec le confinement, davantage de personnes se sont tournées vers la formule électronique. « À la date de ce vendredi, nous avons enregistré 849.339 déclarations déposées par des particuliers et 130.629 par des mandataires.

    Ces chiffres étaient respectivement de 828.423 et 109.685 l’année dernière au même moment », compare Florence Angelici, porte-parole SPF Finances.

    Si vous êtes en ordre avec votre devoir fiscal, il est peut-être temps de réfléchir à quelques dépenses qui donneront lieu, l’année prochaine, à des réductions d’impôts.

    « Grâce à une loi du ministre de la Justice, l’assurance protection juridique est désormais fiscalement déductible pour le consommateur si elle répond à un certain nombre de conditions relatives aux matières couvertes, aux plafonds et aux seuils de couverture », explique Laurence Gijs d’AG Insurance.

    Concrètement, la prime d’assurance protection juridique permet une réduction d’impôts jusqu’à 124 €.

    Si vous avez fait preuve de générosité pendant la crise sanitaire du Covid-19 en donnant des masques, du matériel ou des ordinateurs par exemple, vous pourrez bénéficier une déduction en 2021. Cette disposition vient d’être publiée au Moniteur belge.

    Titres-services : intéressant !

    Conservez donc bien toutes les preuves de vos dons.

    « Leur traitement fiscal ne sera pas le même selon que vous soyez salarié ou indépendant.

    Mais c’est toujours bon à savoir », précise la porte-parole d’AG.

    Au-delà de ces deux nouvelles dispositions, des dépenses demeurent intéressantes sur le plan fiscal. Laurence Gijs en a pointé trois, accessibles à tous.

    En Wallonie, un titre-service pour une aide-ménagère coûte 9 € dont vous serez remboursés de 0,9 € (pour les 150 premiers titres).

    En Région de Bruxelles-Capitale, un titre-service de 9 € revient au final à 7,65 € après réduction d’impôt (pour les 163 premiers titres).

    Une réduction très courante et largement sollicitée est l’épargne-pension via une assurance ou un fonds. « L’avantage fiscal est de 30 % sur les versements effectués cette année, pour autant que ces versements ne dépassent pas 990 €.

    Si vous versez entre 990 et 1.270 € la réduction d’impôts sera de 25 %. On peut donc économiser jusqu’à 317,5 € », souligne notre interlocutrice.

    Troisième dépense : déduire les frais de garde est un vrai jeu d’enfant !

    N’oubliez pas de demander l’attestation en fin de stage ou de camp : une partie des frais peut être récupérée via la déclaration fiscale de l’année prochaine.

    Vous pouvez déclarer 11,20 € par jour, par enfant (jusqu’à 12 ans), et vous bénéficierez d’une réduction d’impôts de 45 % sur le montant total.

    Article et rédaction YANNICK HALLET

    Source

  • Réussite peu commune pour « Je cours pour ma commune »

    Lien permanent

    « D’abord, je reprécise que le plus important était bien entendu l’engouement et la motivation, pas la performance.

    Le podium de la fédération Wallonie-Bruxelles est le suivant : 3e place pour la commune de Genappe (Brabant Wallon) avec + de 10.000km au compteur et 113 participants.

    2e place pour la commune d’Éghezée (Namur) avec plus de 16.000km et la plus grande mobilisation de 246 marcheurs ou coureurs.

    Le grand vainqueur de cette première est Fosses-La-Ville (Namur), avec plus de 20.000km grâce à 235 participants motivés » explique le même qui affiche un total de 232.000 km cumulés, plus de 5 tours du monde, pour 3679 coureurs ou marcheurs qui se sont inscrits dans une des 199 communes participantes.

    « Un autre grand vainqueur de ce challenge, c’est l’esprit de rassembler, de fédérer des personnes autour de la santé, de l’activité physique pour bien grandir ou vieillir, la convivialité.

    Le sport donne des années à la vie et de la vie aux années ! » ajoute-t-il avant de se pencher sur le comportement des Liégeois. « En tête, on trouve Aywaille (6094km et septième au général) devant Neupré (5962km, huitième) et Beyne-Heusay (4676km, onzième). Derrière celles-ci, on note Liège-Boverie, Tinlot, Huy, Baelen, Seraing, 9.Herstal, Héron, Amay et Fléron.

    Au total 55 communes sur 84, se sont mobilisées en province de Liège. Ensemble, elles ont parcouru 50.214km.

    La bagarre entre Aywaille, Neupré et Beyne-Heusay a été un des moteurs de la dynamique.

    Petit clin d’œil à un certain Maxime Monfort, un de nos grands champions cyclistes, qui a apporté près de 200 km (sans son vélo, on précise) à sa commune » termine Jean-Paul Bruwier qui voit bien ce challenge réédité en juin 2021, au terme des sessions « Je cours pour ma forme ». L’ADEPS nous soutient pleinement et voit dans notre initiative un vrai service public. On a prévu une remise des prix conviviale en février ».

    Reprise du challenge du CJPL

    L’assemblée générale du Challenge Jogging de la Province a eu lieu ce lundi et le calendrier nouveau a été revu. Tout devrait redémarrer, dans le respect des consignes sanitaires, « juste pour se revoir, sans compétitions de points, ce sera à Hamoir le 1er week-end de juillet, le vendredi 3 en soirée, pour une triplette.

    Article et rédaction par PHILIPPE HALLEUX

    Source

  • Office du Tourisme et Maison du Tourisme de Huy a déménagé !!!

    Lien permanent

    Maison du Tourisme Terres-de-Meuse

    Vous informe 

    Pour info, le bureau d'accueil touristique de Huy - Office du Tourisme et Maison du Tourisme - a déménagé à 200m derrière la Collégiale, rue du Pont n°7 à Huy pour cause de travaux et ce, pour au moins 1 an.
    Le numéro de téléphone reste le même: 085 21 29 15

    Maison du Tourisme Terres-de-Meuse

  • Aide téléphonique insuffisante, des rendez-vous possibles pour remplir sa déclaration fiscale

    Lien permanent

    Le mois de juin est le mois des déclarations fiscales.

    Des déclarations qui se sont peut-être révélées plus compliquées à remplir cette année.

    Crise oblige, le SPF Finances avait décidé de remplacer l’aide en présentiel par une aide uniquement téléphonique. Le service proposé s’est malheureusement révélé insuffisant pour certains citoyens.


    Le SPF Finances étend donc son aide au remplissage.
    « Nous mettons en place, en étroite collaboration avec les communes et CPAS qui en exprimeront le besoin, une aide exceptionnelle durant les mois d’été pour les contribuables qui ne sont pas en mesure de faire remplir eux-mêmes leur déclaration par téléphone », indique le SPF Finances.


    Aux mois d’août et de septembre, un courrier sera envoyé aux contribuables qui répondent à des critères spécifiques pour leur fixer un rendez-vous afin qu’un agent remplisse leur déclaration.

    Il s’agit des citoyens ayant fait compléter leur déclaration en 2019 par un agent, ceux qui n’ont pas reçu de proposition de déclaration simplifiée, qui rencontrent des difficultés ou qui n’ont pas pu solliciter l’aide  habituellement organisée dans les communes et les CPAS.


    Rappelons que la date limite pour la déclaration papier est le 30 juin. Via MyMinfin, vous avez jusqu’au 16 juillet.

    Source

  • Les résultats du Challenge "Je Cours Pour Ma Commune"

    Lien permanent

    Source info Je Cours Pour Ma Forme

     

    Résultat des communes en forme en province de Liège.

    Ceci est une remise de prix "digitale" mais une remise de prix réelle, avec invitation des groupes, est prévue à la grande soirée JCPMF en février 2021.

    Avec le soutien de l'Adeps et de la Province de Liège sport/santé/prévention (pour les communes liégeoises).

    Podium : Aywaille (6094km) / Neupré (5962km) / Beyne-Heusay (4676km)


    Top 12 : le podium + 4.Liège-Boverie / 5.Tinlot / 6.Huy / 7.Baelen / 8.Seraing / 9.Herstal / 10 Héron / 11.Amay / 12 Fléron
    Autres communes : au total 55 communes se sont mobilisées en province de Liège. Ensemble, elles ont parcouru 50.214km (1 bon tour de Terre).
    Coup de cœur : la bagarre d'amitiés entre Aywaille, Neupré et Beyne-Heusay a été un des moteurs de la dynamique. Petit clin d’œil à un certain Maxime Monfort (le cycliste du tour de France) qui a apporté près de 200 km (sans son vélo, on précise) à sa commune .

    Bravo aux Liégeois au sens provincial du terme !

    Je Cours Pour Ma Forme

  • Vigilance et prudence face à l'affluence de sangliers sur Nandrin et Neupré

    Lien permanent

     

    Témoignage d'un Neupréens

    Sic " Les faits: 

    Ce jeudi 11 juin à 7h du matin, il y avait une laie avec 6 marcassins en train de jardiner chez moi  .

    Jusqu'à présent c'était du labourage de pelouse, mais maintenant les bacs à fleurs sont renversés et les plantes sont arrachées sans autorisation(sic). 

    Il y a 2 mois  vers  23h il y avait 6 sangliers adultes en train de pique -niquer sans autorisation dans mon jardin. 

    La grande haie est protégée depuis des années par une clôture anti- sangliers, mais les 20m de haie en IF de 1m de largeur à l'avant de la maison est violée brutalement depuis  quelques semaines et  est en voie de protection par du grillage soudé (sans subside).

    L'allée du garage est fermée le soir depuis des années par une barrière solide. 

    Mes pérégrinations dans les magasins de bricolage de la région, à la recherche de matériel de protection  en cette période de semi confinement me font rencontrer moultes personnes avec la même problématique aussi bien à Neupré que Nandrin. 

    Auriez- vous la possibilité de publier un article afin que les victimes  se manifestent, et qu'ensemble nous demandions l'intervention rapide des responsables politiques locaux  pour endiguer ce fléau . 

    D'avance je vous remercie, en espérant trouver une solution dans l'intérêt du plus grand nombre.

    À 72 ans  et après 35 ans de vie à Neupré, je suis fatigué de me battre contre .

    Département de la Nature et des Forêts - DNF

    Direction de Liège

    Rue Montagne Ste - Walburge 2 bâtiment 2 • B - 4000 Liège

    Tél. : +32 (0) 4 224 58 70

    Fax : +32 (0) 4 224 58 77

    Responsable : Hervé PIERRET, Directeur

    Coordonnées des cantonnements

    Nous avions déjà publié sur le sujet dans les colonnes du Blog l' automne 2019

    Voici des extraits des articles 

    Avec 35.000 animaux abattus cet hiver, la saison 2019-2020 constituera une nouvelle année record en prélèvement de sangliers.

    C’est le Département de la Nature et des Forêts de Wallonie (DNF) qui l’annonce.

    Il a demandé un ultime effort aux chasseurs dans les zones où les sangliers sont les plus nombreux.

    Que faire quand une harde de sangliers a élu domicile à proximité de sa maison ? Peut-on nourrir les animaux qui se trouvent dans les parcs communaux ?

    Que faire d’un animal sauvage blessé ? Autant de questions que de nombreuses personnes se posent régulièrement, sans pour autant savoir où trouver une réponse fiable.

    À Liège la solution 

    C’est pour pallier cette lacune que l’échevinat du Bien-être animal liégeois lance cette semaine ses permanences virtuelles du vétérinaire communal.


    Concrètement, Philippe Schutters, le vétérinaire notamment affecté à la Ville de Liège, se fendra régulièrement d’un petit billet qui sera ensuite posté sur Facebook, dans lequel il donnera des conseils avisés aux propriétaires d’animaux ou à ceux qui seraient amenés à en côtoyer de temps à autre.


    Les Liégeois sont également invités à lui poser leurs questions (via le mail echevinat.bienetreanimal@liege.be). Celles qui relèveront de l’intérêt commun seront traitées et feront l’objet de réponses ultérieures.

    Lire la suite

  • Organisation des services communaux accessibles à la population à Nandrin Jusqu'au 30 juin 2020

    Lien permanent

    Organisation des services communaux accessibles à la population :

     Jusqu'au 30 juin  (Services population et urbanisme) :Quelles démarches souhaitez-vous effectuer ?

    Population

    Démarche devant être effectuée par  085 51 94 88 (Arlette Godefroid) ou  population@nandrin.be :
    Extrait de casier judiciaire
    Composition de ménage
    Certificat de résidence
    Don d’organe
    Euthanasie
    Déclaration chiens dangereux
    Changement de domicile
    Certificat de vie
    Certificat de nationalité…

    Démarche à effectuer sur rendez-vous  085 51 94 91 (Mireille Rulot) :
    Carte d’identité
    Passeport
    Mise à jour de la puce de votre carte d’identité électronique
    Étrangers

    Démarche à effectuer sur rendez-vous  085 51 94 70 (Philippe Devillers) :
    Permis de conduire
    Ordonnance de police
    Extrait de casier judiciaire

    État-civil

    Démarche à effectuer sur rendez-vous  085 51 94 76 (Christelle Beckers) ou etat-civil@nandrin.be :

    Cohabitation légale
    Mariage
    Déclaration de naissance (si naissance à Nandrin)
    Déclaration prénatale
    Extrait d’acte d’adoption
    Extrait d’acte de naissance
    Extrait d’acte de divorce
    Extrait d’acte de décès
    Extrait d’acte de mariage
    Extrait de reconnaissance d’un enfant
    Déclaration de décès
    Certificat de cohabitation légale
    Nationalité

    Urbanisme
    Veuillez toujours prendre contact par  au 085 51 94 99 ou  urbanisme@nandrin.be

    Les bureaux seront rouverts au public à partir du  06/07/2020
    (Horaire normal)
    Lundi, mardi, mercredi de 8.30 à 12.00 h et de 14 à 16 h
    Jeudi et vendredi de 8.30 à 12.00 h.
    Durant les vacances scolaires la permanence du jeudi de 18.00 à 19.30 h sera maintenue uniquement le 1er jeudi de juillet (02/07) et le dernier jeudi d’août (27/08).

    Source Nandrin 

    adm.jpg

  • Face à la crise du coronavirus, la Province s’engage pour tous ses citoyens !

    Lien permanent

    La Province de Liège et son réseau de partenaires se mobilisent aussi pour les indépendants qui subissent l’impact de cette crise sanitaire, au travers de la Cellule Indépendants.

    La Cellule Indépendants propose un soutien socio‑administratif et psychologique.

    Les assistants sociaux sont à disposition des indépendants pour les accueillir, les écouter et les aider.
    Ils répondent aussi aux interrogations multiples et légitimes posées.

    Quelles sont les aides socio administratives, à disposition ?

    Toutes les aides gouvernementales du fédéral, de la Région wallonne ou autres, auxquelles un indépendant peut prétendre, sont envisagées (droit passerelle, cotisations sociales, primes, chômage des employés…).

    Leurs conditions d'octroi sont examinées au cas par cas et le personnel de la Cellule Indépendants peut aider à introduire les demandes en ligne ou à effectuer les démarches nécessaires.

    Cette Cellule est très aisément joignable :

    Un numéro de téléphone unique et réservé à ce public : le 04/279 29 30
    Une adresse e-mail : cellule.independants@provincedeliege.be
    Une seule adresse : rue Monulphe (entrée par la barrière noire, en face du 81) à 4000 Liège.

    http://www.provincedeliege.be/fr/evenement/20/16067

    Source

  • Elles courent, elles courent, nos communes

    Lien permanent

    « On s’est demandé comment motiver les gens à courir malgré la pandémie, comment reprendre une activité physique de manière individuelle, en sécurité pour soi et les autres, tout en s’inscrivant dans une démarche collective et responsable. On s’est dit qu’on pouvait lancer un défi aux communes qui s’inscrivent déjà dans la philosophie du « Je cours pour ma forme » et avec notre ASBL Sport et Santé on a donc lancé « Je cours pour ma commune ». On est aidés par des institutions comme l’ADEPS, bien entendu, qui a les mêmes objectifs que nous en plus des sportifs de haut niveau. Tout a démarré ce 6 juin, avec, dès le départ, un réel engouement et tout se terminera le dimanche 21 au soir », explique Jean-Paul Bruwier qui insiste sur le fait que cette démarche vise à mettre une certaine émulation au service de la santé. « C’est important et c’est d’ailleurs à une association, une ASBL qui s’intitule « Le Bien Vieillir », que tout le bénéfice de ce formidable élan sera versé. »

    En bref, il s’agit (avec l’aide logistique de Chronorace) de désigner les communes les plus en forme de la communauté Wallonie-Bruxelles et de ses provinces. Pour participer à l’élection, il suffit de s’inscrire (5€), de choisir sa commune de cœur, de marcher ou courir quelle que soit la distance pendant la quinzaine. Près de 200 communes sont présentes et sont bien conscientes que ce que nous accomplissons fait déjà partie des nombreux enseignements que nous devons tirer de l’étrange période que nous venons de traverser. Maintenant, il faut veiller à ne pas oublier nos aînés. La crise du coronavirus fut en effet un cruel révélateur du triste sort qui leur est parfois réservé. Notre organisation sociétale repose en grande partie sur le regroupement, pour ne pas dire l’exclusion, des personnes âgées. Or il existe des alternatives et c’est précisément une des missions de cette association que nous soutenons. Pour la petite histoire, à Tamines, une pensionnaire de 96 ans accumule les tours de sa maison de repos avec une centaine de résidents. C’est Sandra, une infirmière qui tient le compteur à jour », termine Jean-Paul Bruwier sincèrement ému.

     

     

    Déjà 128.175 kilomètres parcourus depuis le 6 juin

    Je cours pour ma commune a directement séduit près de 200 communes, partout en Wallonie. Près de 1.800 personnes étaient inscrites le 6 juin, le jour du top départ et on en compte aujourd’hui 3527. 21.900 euros ont déjà été récoltés pour l’association « Le Bien Vieillir ». Pour l’instant le compteur indique un cumul de 128.175 km, « soit 3 fois le tour de la terre. J’espère que dimanche on passera les 5 tours du monde. » Au niveau des provinces, Namur est largement en tête, devant Liège : 41.000 km et plus de 1.000 participants devant nos 29.000 km et nos 800 joggeurs ou marcheurs principautaires. Mais c’est Liège qui compte le plus d’entités mobilisées avec 55 communes contre 38 à Namur. Aywaille est 7e, Neupré 8e et Beyne 9e. Un beau tir groupé. Au niveau des kilomètres, certains en sont déjà à plus de 200 comme Luc Salmon, qui en est à 254… « Mais ce n’est pas cela le plus important, on ne fait aucun classement individuel, uniquement par communes et par provinces, car notre philosophie, c’est de permettre aux gens de courir décomplexés, pour le plaisir et la santé. Il ne s’agit pas de battre des records », conclut Jean-Paul Bruwier.

    Infos sur le challenge :www.challenge-jecourspourmacommune.com

    PAR PHILIPPE HALLEUX

     Source

  • Gommette verte pour les maïeurs, rouge pour l’État !!! La saga des masques n’est pas encore derrière nous

    Lien permanent

    La saga des masques n’est pas encore derrière nous.

    Pour Yves Van Laethem, la population et les bourgmestres ont bien fait les choses, au contraire de l’État.

    « Les communes se sont occupées des masques et c’est grâce à ça que les citoyens ont pu en obtenir, pas grâce à l’État », souligne-t-il.

    « Maintenant, il faut reconnaître que très peu d’États dans le monde avaient prévu de donner un masque à la population.

    Pour y avoir pensé, je vais donner une fleur à l’État mais je vais couper la fleur sur la manière dont cela a été géré. »

    Sur la question de l’utilité du masque, il estime qu’on ne peut pas reprocher aux autorités de ne pas l’avoir conseillé dès le début puisque l’OMS disait que ce n’était pas utile.

    « Le confinement a suffi.

    Mais aujourd’hui par contre, ça vaut la peine de dire aux gens de le porter.

    La question est de savoir s’il faut leur dire de le porter plus. »

    Source

  • Info CORONAVIRUS du 10/06 : Afin de réguler l’affluence et de permettre à chacun de se rendre au contrôle technique sereinement, un mémo !!!

    Lien permanent

    Contrôle technique


    Info CORONAVIRUS du 10/06 :


    Réouverture complète des centres de contrôle technique avec des mesures sanitaires strictes
    A la suite des directives du Conseil National de Sécurité de ce 24 avril, le Gouvernement de Wallonie a décidé de rouvrir dès ce 4 mai toutes les stations de contrôle technique à l’ensemble des prestations d’inspection et pour tous les véhicules.


    Modalités de réouverture :


    Afin de garantir la sécurité du personnel et des clients, les mesures sanitaires suivantes seront d’application :
    Les contrôles techniques (véhicules M1 et N1) s’effectueront uniquement sur rendez-vous : veuillez consulter le site www.moncontroletechnique.be Durant quelques mois, l'affluence sera plus importante afin de contrôler les véhicules qui n'ont pu l'être pendant la période de fermeture des stations de contrôle.

    Bien que les stations aient augmenté leur capacité (prestations supplémentaires du personnel, élargissement des heures d'ouverture) les délais de prise de rendez-vous seront plus longs.

    Nous vous conseillons dès lors de prendre rendez-vous au moins deux semaines à l'avance.


    Une seule personne est autorisée par véhicule.


    Le port du masque est obligatoire pour tous les clients.


    Tous les clients devront respecter strictement les instructions communiquées en station, le balisage au sol et les distances de sécurité d’un minimum de 1,5 mètre avec le personnel et les autres clients. Nous demandons aux clients de respecter scrupuleusement les règles sanitaires d’usage (distanciation, nettoyage du véhicule et en particulier les éléments manipulés par les inspecteurs du contrôle techniques...).


    Les inspecteurs seront équipés de masques et de gants.


    Les paiements s’effectueront uniquement par voie électronique.


    Prolongation des validités :


    Afin de réguler l’affluence et de permettre à chacun de se rendre au contrôle technique sereinement, la période de validité des certificats arrivant à échéance entre le 4 et le 31 mai 2020 est prolongée d’un mois. Cette mesure s’ajoute à celle déjà annoncée antérieurement de prolonger d’une durée de 6 mois les certificats arrivés à échéance entre le 1er mars et le 3 mai 2020.


    Une nouvelle invitation à se présenter sera envoyée aux propriétaires des véhicules concernés pour le contrôle technique de leur véhicule pour répartir de manière adéquate les présentations des 200 000 inspections de véhicules différées. Nous invitons dès lors les clients à prendre rendez-vous dès réception de leur nouvelle convocation, et ce malgré la prolongation de validité de certificat de contrôle technique qu’ils ont obtenu.

    Néanmoins, nous attirons votre attention sur le fait que si vous n'avez pas reçu de convocation un mois avant votre échéance, prenez rendez-vous malgré tout.


    Néanmoins, nous attirons votre attention sur le fait que si vous n'avez pas reçu de convocation un mois avant votre échéance, prenez rendez-vous malgré tout.

     Retrouvez les réponses aux questions fréquemment posées dans notre FAQ. 
    Références légales :


    Arrêté du gouvernement wallon du 4 mai 2020 portant sur des mesures d'urgence en matière de reprise du contrôle technique et abrogeant l'arrêté du Gouvernement wallon du 26 mars 2020 portant sur des mesures d'urgence en matière de contrôle technique.


    Arrêté ministériel du 05 mai 2020 portant exécution de l'arrêté du Gouvernement wallon du 4 mai 2020 portant sur des mesures d'urgence en matière de reprise du contrôle technique et abrogeant l'arrêté du Gouvernement wallon du 26 mars 2020 portant sur des mesures d'urgence en matière de contrôle technique.


    Le contrôle technique a, entre autre, pour objectif de garantir votre sécurité sur les routes. Pour ce faire chaque véhicule doit être techniquement en règle.


    Le contrôle technique examine donc si votre véhicule répond aux dispositions légales. Lors du contrôle, différents éléments sont inspectés comme les freins, les phares, le châssis et les ceintures de sécurité.


    Vous devez vous présenter dans la station de votre choix avant l’échéance de votre certificat de visite précédent ou selon les fréquences prévues par le législateur.

    La fréquence des contrôles dépend du véhicule et des circonstances.


    Les frais du contrôle sont à votre charge. Si votre véhicule est refusé, vous devrez résoudre le problème et représenter votre véhicule. Le deuxième contrôle doit avoir lieu dans la même station de contrôle que le premier.
    Pour plus d'infos, consultez les sites : http://www.aibv.be/ ou http://www.autosecurite.be/

     

    Source

    http://mobilite.wallonie.be/home.html

  • Votre carte d’identité pour récupérer votre masque

    Lien permanent

    Les 18 millions de masques buccaux en tissu commandés par la Défense à la demande du gouvernement fédéral sont tous arrivés en Belgique.

    Cinquante véhicules militaires ont quitté ce lundi la caserne de Peutie pour commencer à en répartir 12 millions dans les 4.800 pharmacies du pays.

    Les personnes âgées de plus de 75 ans seront les premières servies à partir du 15 juin.

    Viendront ensuite les 67 ans et plus à partir du 16 juin, les 60 ans et plus à partir du 17 juin et ainsi de suite jusqu’au 25 juin, date à partir de laquelle les 30 ans et plus pourront se rendre dans les pharmacies.

    À partir du 26 juin, il n’y aura plus aucune différence entre les classes d’âge.

    Les personnes qui auront raté le jour lié à leur classe d’âge pourront se présenter les jours suivants.


    DU RETARD!

    Les Belges sont invités à se rendre chez leur pharmacien de référence ou habituel.

    Pour plus de facilité, il faudra se munir de sa carte d’identité et, le cas échéant, de celles des membres de sa famille.

    Mais les personnes qui passeront par la pharmacie pour un médicament prescrit pourront en ressortir avec un masque. Deux entreprises ont fourni ces masques, principalement Avrox (15 millions de masques).

    Comme elle a livré en retard, cette firme devra payer une amende. Avrox y perd 5,5 millions d’euros, et le prix du masque est ainsi tombé de 2,5 euros à 2,13 euros.

    Pour Tweed & Cottons qui a pu livrer dans les temps, le prix à l’unité reste de 2,5 euros.

    La Défense n’a pas payé d’avance.

    «Le fait que les lignes de production opèrent actuellement en flux tendus, que les systèmes de transport soient fortement impactés partout dans le monde et que les mesures gouvernementales prises dans différents pays pour contrer la pandémie modifient les processus habituels, ont mené à ces retards regrettables», a commenté Avrox.

    Article et rédaction Y.H.

    Source

  • Avis aux utilisateurs de compteurs à budget !!!!

    Lien permanent

    Resa  vous informe 

    AVIS AUX UTILISATEURS DE COMPTEURS À BUDGET

    Dans le cadre du confinement, nous avions pris des mesures afin de vous éviter de recharger votre compteur à budget. Le confinement touchant à sa fin, le mode prépaiement de votre compteur va reprendre son fonctionnement habituel.
    Voici l’opération à réaliser impérativement pour éviter la coupure automatique de votre compteur !
    Quel que soit votre solde disponible (même si vous avez un solde positif) !
     1) Nous vous invitons à passer sans tarder votre carte une première fois dans votre compteur
     2) Passez-la ensuite dans une borne de rechargement sans effectuer de rechargement
     3) Et puis à nouveau dans votre compteur.
    Cette opération maintiendra le gel de votre solde mais vous évitera une coupure d’alimentation dans les prochaines semaines.
     Attention, si vous ne réalisez pas cette opération, votre compteur sera automatiquement coupé dans le courant du mois de juin même s’il affiche un solde positif !
    Les modalités de facturation relative à la consommation enregistrée durant le confinement vous seront communiquées prochainement.
    - L’équipe du Service Clientèle -
    Ci-dessous, quelques réponses aux questions que vous vous posez peut-être 
     Que se passe-t-il si je n’effectue pas cette opération (avec ou sans paiement)?
    Mon compteur sera automatiquement coupé dans le courant du mois de juin même si le compteur affiche un solde positif !
    Seul un passage au bureau d’accueil de Resa me permettra de bénéficier à nouveau d’énergie.
     Qu’affichera mon compteur si je respecte bien la procédure compteur-borne (sans effectuer de paiement) -compteur ?
    Cette opération n’impactera pas le solde affiché sur votre compteur mais vous évitera une coupure déjà programmée dans le compteur.
     J’ai rechargé il y a deux jours, dois-je y retourner ?
    Oui, cette procédure doit être effectuée une fois à partir du 05 juin 2020.
     J’ai continué de recharger durant la période de confinement, qu’adviendra-t-il des rechargements effectués durant cette période?
    Vos paiements ont été transmis à votre fournisseur et viendront en déduction de votre facture de décompte.
     Quand recevrais-je ma facture ?
    Les modalités de facturation relative à la consommation enregistrée durant le confinement vous seront communiquées prochainement.
     Vais-je devoir payer les consommations enregistrées durant la période de confinement ?
    Oui, néanmoins, les modalités relatives à la facturation de la consommation enregistrée durant le confinement sont actuellement à l’étude et vous seront communiquées prochainement.
     Où trouver une borne de rechargement ?
    Pour connaître les points de recharge, vous pouvez consulter la carte interactive sur le site internet de RESA.

    Resa

    resa.png

     

  • Courez ou marchez pour votre commune du 6 juin au 21 juin 2020 !!!

    Lien permanent

    Le Challenge “Je Cours Pour Ma Commune” est ouvert à tous les participants des groupes JCPMF, ceux des prochaines et des anciennes sessions mais aussi aux supporters.

    Tout le monde est bienvenu!

    A l’inscription, il suffit de désigner votre groupe d’adoption.

    Attention!

    Un seul choix est permis.

    Ensuite, l’objectif est de courir ou de marcher le plus de kilomètres possibles pendant les deux dernières semaines du printemps, du 6 juin à 8 heures au 21 juin à 18 heures.

    L’addition de tous ces kilomètres couverts par les participants des différents groupes permettra d’établir les classements et de désigner “la commune la plus en forme” de chaque province et du pays.

    En raison de la crise sanitaire, les entraînements collectifs de course à pied “Je Cours Pour Ma Forme” et ceux des “Zatopek Académies” ont été interrompus à la mi-mars. Certains groupes ont repris à l’annonce des premières mesures de déconfinement le 18 mai dernier.

    La plupart ne redémarreront qu’en septembre. Le Challenge “Je Cours Pour Ma Commune” a donc été imaginé pour qu’en cette période creuse, on ne délaisse pas le sport et qu’on continue à “courir pour sa forme”, même individuellement.


    Mis sur les fonts baptismaux par l’ASBL sport et santé, ce challenge a reçu l’appui d’institutions comme l’Adeps et les provinces, ce qui assurera à son classement un maximum de visibilité. Son but? Désigner les communes les plus en forme de chaque province et du pays!

    Participez au challenge!
    Courez ou marchez autant que vous pouvez du 6 au 21 juin pour désigner "la commune la plus en forme" de votre province ou du pays!

    Soutenez ainsi également l’association "Le Bien Vieillir"


    Je m'inscris!

     

    Toutes les infos clic ici 

     

    Source info ici 

    Inscriptions et challenge clic ici 

  • Des subsides pour aménager des rues pour le respect des distanciations sociales, Un coup de pouce financier à nos communes

    Lien permanent

    Un coup de pouce financier à nos communes

    Afin de pouvoir garantir la distanciation sociale sur la voie publique, des communes réaménagent temporairement leurs rues, ce qui a un coût. Le ministre wallon de la Mobilité vient de dégager une première aide financière, qui devrait être suivie d’une enveloppe plus conséquente.
    Deuxième étape de l’aide de la Région aux communes.

    Au plus fort du confinement, le ministre wallon de la Mobilité, Philippe Henry avait écrit aux bourgmestres pour leur proposer de fermer certaines de leurs voiries régionales à la circulation automobile de manière à ce qu’elles deviennent des espaces sécurisés pour les cyclistes et piétons, comme dans plusieurs villes européennes.

    Le SPW Mobilité et Infrastructures pouvait les conseiller et les aider dans cette démarche. Après ce soutien logistique, la Région délie désormais les cordons de la bourse.


    « Ce coup de pouce financier s’inscrit dans une démarche plus large de mobilisation régionale inédite pour soutenir les communes dans ces aménagements temporaires », explique Philippe Henry.

    Cette fois, il s’agit des voiries communales en ville et non plus régionales.

    « Pour des aménagements temporaires, un subside d’une vingtaine de milliers d’euros sera accordé aux communes qui en font la demande (avec toutefois une limitation si les demandes sont trop nombreuses), pour des travaux de peinture, de signalisation, d’installation de barrières, de bacs à fleurs, etc.

    Ces aménagements devront être validés par le Service public de Wallonie », détaille le ministre wallon. Cela permettrait notamment d’étendre l’espace disponible pour les terrasses de l’Horeca.


    Plafond de 24.000 €


    Le SPW a d’ailleurs mis en ligne sur son site dédié à la Mobilité un workshop destiné aux communes pour leur donner des idées d’aménagements, par exemple la création de pistes cyclables, la suppression temporaire d’une bande de circulation que se partageraient les transports en commun et les cyclistes ou l’instauration de nouvelles rues piétonnières.

    « Cela peut être aussi des dispositifs ralentisseurs. Les communes peuvent être créatives en fonction de la configuration du terrain qui leur est propre.

    Une dizaine de communes pourront bénéficier de subsides, avec un plafond de 24.000 € par commune pour les aider dans la matérialisation de ces aménagements », indique Christophe Blerot, porte-parole du SPW Mobilité et Infrastructures. Et de préciser : « Dans les grandes agglomérations, les administrations disposent de matériels et de services travaux importants.

    Ce qui n’est pas forcément le cas dans les plus petites villes. La volonté est d’encourager leurs initiatives ».

     

    Ces aménagements s’opèrent dans la continuité de ce qui a déjà été fait sur les voiries régionales. « Nous proposons aussi une assistance technique aux communes qui ne disposent pas d’un conseiller Mobilité. Ce genre de conseiller est capable de réfléchir à des aménagements à l’échelle d’un territoire. Le temps d’une journée, un bureau d’études viendra dans la commune fait un état des lieux et envisager des possibilités d’aménagements », décrit Christophe Blerot du SPW.


    Si ce premier coup de pouce financier ne concerne qu’un nombre limité de communes. Le cabinet Henry planche sur une aide plus structurelle. Le ministre compte proposer une extension de l’enveloppe budgétaire dans les prochaines semaines au gouvernement wallon.


    Article et rédaction par Yannick Hallet

    Source

     

  • Vous avez reçu un masque de votre Commune mais en souhaitez plus ?

    Lien permanent

    Masque en tissu

    Vous avez reçu un masque de votre Commune mais en souhaitez plus ?

    Procurez-vous vos masques supplémentaires sur www.masque-tissu.be : livraison offerte en Belgique et en France, expédition sous 48h !

    Masque en tissu 3 couches, imperméable, lavable, réutilisable et Made in Europe !

     

     


    019/ 30 25 82

     

     

     

    Masque en tissu

     

     

     

     

  • Un site Internet de vente, réalisé sur-mesure en fonction des besoins de votre entreprise par des développeurs locaux, un nom Hybris Studio

    Lien permanent

    Solution e-commerce Hybris 

    Ils sont locaux et dans le Condroz 

    Leur devise : Du problème naît la solution

    Vous voulez que vos projets ne restent pas des idées au fond d'un tiroir et qu'ils deviennent une réalité ?

    De nombreuses entreprises vendant leurs produits en boutique ne disposent pas encore de solution leur permettant de vendre en ligne.

    En effet, pour beaucoup d'entrepreneurs, les coûts de fabrication d'un site e-commerce et la gestion quotidienne de celui-ci sont un énorme un frein à l'épanouissement de leur business sur Internet.

    Toutes les infos clic ici 

    Cour du Vieux Puits, 5
    B-4557 Ramelot
    BE0641.637.479
    hello@hybris-studio.be
    +32(0)85/870.106

    https://www.hybris-studio.be/

  • La ministre francophone de l’Enseignement supérieur, Valérie Glatigny, a invité les villes et communes à ouvrir des espaces d’étude

    Lien permanent

    La ministre francophone de l’Enseignement supérieur, Valérie Glatigny, a invité les villes et communes qui le peuvent à mettre à disposition des étudiants des espaces d’étude afin de leur permettre de réviser dans des conditions optimales.


    Avec la crise sanitaire due au Covid-19, les conditions de préparation des examens ont été bouleversées pour de nombreux étudiants. «Tous ne disposent pas chez eux d’un endroit calme pour se concentrer et réviser», fait observer la ministre MR.


    Depuis le 11 mai, les bibliothèques des campus sont à nouveau autorisées à fournir des espaces d’étude aux étudiants, dans le strict respect des règles de distanciation sociale. Mais un certain nombre d’étudiants ont quitté les campus pour rentrer dans leurs familles.


    C’est pourquoi la ministre Glatigny invite toutes les villes et communes qui le peuvent à mettre des espaces d’étude (bibliothèques publiques, salles de silence, etc.) à disposition des étudiants.

    Certaines l’ont déjà fait.

    L’Union des Villes et Communes relaie également cet appel.

    Source

  • Le gouvernement fédéral a donné son feu vert, samedi, pour un marché public afin d'équiper les administrations

    Lien permanent

    Un marché public pour équiper les administrations

    Le gouvernement fédéral a donné son feu vert, samedi, à l’ouverture d’un marché public destiné à équiper à brève échéance les administrations publiques fédérales du matériel et des produits sanitaires nécessaires dans le cadre de la stratégie de déconfinement, a annoncé dimanche le ministre fédéral de la Fonction Publique David Clarinval (MR). L’ensemble des services visés comptent 104 organismes et emploient quelque 80.000 personnes.


    Selon le ministre, cette mesure complétera utilement l’équipement de chaque membre du personnel de 5.000 masques en tissu décidé il y a dix jours.


    Comme dans le secteur privé, le télétravail demeure la règle, au sein de la fonction publique fédérale. « Mais ce n’est pas toujours possible, pour une série de fonctions critiques qui ne peuvent être exercées à distance.

    De plus, il convient d’envisager l’évolution de la pandémie à plus long terme, et de se préparer à accompagner une reprise progressive des activités avec une présence physique accrue au bureau lorsque la situation sanitaire le permettra », a expliqué le ministre, par voie de communiqué.


    D’après le Vice-premier ministre MR, le gouvernement a souhaité centraliser tous les besoins prévisibles en matériels et produits de protection sanitaire des administrations et institutions fédérales, afin d’assurer à chacune d’elles l’accès à des matériaux de qualité dans des quantités suffisantes et à des prix compétitifs.

     

    En pratique, le marché public sera lancé lundi.

    Il portera sur une durée d’un an, reconductible une fois.

    Les besoins ont été répartis en 17 lots, totalisant des quantités très importantes de chaque produit ou matériel, en raison du nombre de leurs destinataires et de la durée estimée de leurs besoins.


    Les soumissionnaires devront s’engager, de façon séparée, à pouvoir fournir plusieurs dizaines de milliers de litres de gel désinfectant en flacons ou en sprays, plusieurs milliers de distributeurs automatiques de ce même gel, des centaines de milliers de lingettes hygiéniques destinées au nettoyage des bureaux ou encore plusieurs millions de gants jetables.

    Le même ordre de quantités sera d’application pour la fourniture de charlottes, de lunettes de sécurité, d’écrans faciaux, de combinaisons, blouses et tabliers jetables, de surchaussures jetables, de thermomètres corporels infrarouges digitaux, de kits de nettoyage pour les PC, claviers et souris, ou encore de sacs-poubelles spécifiques.


    Dans le marché public, chaque produit ou matériel fera l’objet d’une quantité minimale et maximale indicatives que le fournisseur devra s’engager à livrer en fonction des besoins réels.

    Source

  • Adoptons le fauchage sélectif l’appel de Natagora, déjà appliquée à Nandrin

    Lien permanent

    Après la remise en route des tondeuses qui ont déjà brisé le calme du confinement depuis un moment, c’est au tour du bord des routes de passer chez le coiffeur et il faut bien dire que la mode est essentiellement à la boule à zéro! Chacun ses goûts bien entendu mais ce qui est certain c’est que les abeilles sauvages détestent ça.

    Pour Natagora, la pratique exerce clairement une pression de taille (sans jeux de mots) sur l’écologie de ces espèces et des pollinisateurs en général.

    POUR LES ABEILLES SAUVAGES

    Contrairement aux abeilles domestiques qui ont un rayon d’action qui peut s’étendre jusqu’à 3 km, les abeilles sauvages sont des espèces de circuit court. La plupart d’entre elles sont solitaires: une seule femelle par nid collecte donc les réserves alimentaires pour sa progéniture.


    Elle ne peut pas se permettre des allers-retours longue distance.

    C’est pourquoi les abeilles sauvages nichent souvent très près des ressources florales qu’elles ont repérées comme étant adéquates: la(les) bonne(s) espèce(s) de fleurs selon qu’elles sont spécialisées ou non et surtout en quantité adéquate. Beaucoup d’espèces creusent leurs nids dans le sol à proximité immédiate des fleurs.

    Et c’est là que se joue chaque année une tragédie en ce moment précis: nous leur supprimons brutalement ces fleurs si importantes sur lesquelles elles ont parié pour donner naissance à une descendance.

    A NANDRIN

    Depuis 1995, année européenne de la Conservation de la Nature, de nombreuses communes wallonnes s’engagent à mettre en place le fauchage tardif.

    Cette technique de gestion des abords routiers réduit les dégâts en imposant une unique coupe annuelle après le 1er août ou le 1er septembre.

    Mais pour Natagora, la pratique n’est pas suffisante.

    L’association de la protection de la nature suggère aux communes la fauche sélective et adaptée comme elle est aujourd’hui déjà appliquée à Nandrin,en province de Liège.

    Jean-Sébastien Rousseau-Piot explique: «En Wallonie, le pic de diversité d’espèces d’abeilles sauvages c’est début juin, mais il y a déjà beaucoup d’espèces qui nichent en ce moment.

    Toutes les zones fauchées maintenant impactent donc directement la nidification des abeilles sauvages qui s’y sont fixées.»

    Source

  • Les élastiques sont bien mis sur vos maques !!!

    Lien permanent

    En raison de plusieurs interpellations , les élastiques sont bien mis, pour la distribution, un peu de patience et de compréhension .


    Voir la vidéo clic ici 

    Les élastiques ne sont pas a mettre derrière les oreilles , mais autour de la tête !!! 

    De plus Le Huy - Waremme est a fournir 

    La commande 200.000 masques pour la population des communes de Huy-Waremme a été passée via clic ici  la société waremmienne J & Joy.

    La commune l'annonce sur la page Facebook 

    Nandrin

    Masques]
    Distribution des derniers masques :
    Ce vendredi en cours : nouvelle route, dinant, quatre-bras, six bonniers, croix andré, peupliers, sabot, aux chênes, petit-fraineux, roses, bosquet, al crâne, route du condroz et hausseurs.
    Ce samedi, si nous recevons tout ce 8 mai comme prévu : place F. Gonda, engihoul, saint-donat, trihettes, chemin de yernée, église, houssales, moulin de falogne, el rowe, allée de la métairie, haie des moges, parc de la gotte, halleux, allée de la source, nicolas dardenne, cimetière, tige de roncine, sur le mont, al pwète, ferme de l’abbaye, frérissart, bourgogne, oxhon, tour au bois

     

  • On recevra 1 masque (ou 2) de la commune, plus, 1 masque du fédéral !!!

    Lien permanent

    Tout le monde participe à l’effort.

    Après les communes (qui ont acheté des masques en tissus et/ou les ont fait fabriquer par des bénévoles) et les Régions (qui ont financé ces masques communaux), c’est le Fédéral (département de la Défense) qui vient de commander 11 millions de masques en tissu, qui seront aussi distribués gratuitement à chaque citoyen.

    Coût : 47,5 millions €.

    Au final, chaque citoyen recevra donc 1 ou 2 masques de sa commune, 1 du fédéral (et 2 filtres) soit 2-3 masques des autorités.

    Libre à chacun d’en acheter ou d’en fabriquer d’autres pour étoffer sa garde-robe.


    Blanc et en tissu filtrant


    « Tous les niveaux de pouvoir sont associés dans cette lutte », résume Philippe Goffin, ministre de la Défense en charge de l’achat de ces masques.

    « Il s’agit de masques répondant à la norme industrielle NBN (validée par le SPF Économie).

    Il ne sera pas nécessaire d’y glisser un filtre à l’intérieur.

    Le masque est fabriqué à partir d’un tissu remplissant lui-même le rôle d’un filtre. En le portant, on se protège soi-même et on protège les autres.

    Il a été prévu tant pour l’expiration que pour l’inspiration ».

    Il est blanc, se lave à 60 ºC et sa durée de vie est fixée à 30 lavages.

    Il n’y aura qu’une seule taille mais son élasticité permettra à un enfant (dès 12 ans) comme à un adulte, de le porter, nous dit-on.


    Le marché a été attribué à une firme belge (dont le siège social est situé à Gand) et à une firme basée au Grand-Duché du Luxembourg.


    Quand les Belges recevront-ils ces masques ?

    « La commande vient d’être faite, mais je ne me risquerai pas à préciser une date. Disons que j’espère recevoir les masques pour la fin mai ». Pourra alors débuter la distribution.

    Par qui ?

    Bpost, les communes, les pharmacies, l’armée ?

    « J’ai des pistes que je présenterai en priorité à mes collègues du conseil de ministres », répond le ministre Goffin.

    « La piste bpost peut s’avérer très chère : on n’imagine pas la main-d’œuvre qui se cache derrière !

    En tant que bourgmestre de Crisnée, j’ai vu au niveau de ma commune combien préparer chaque enveloppe pour chaque famille, en vérifiant le nombre de masques à mettre dans chaque enveloppe, prenait énormément de temps.

    Cela sera précisé plus tard.

    Mais je peux déjà vous dire que ce ne sera pas l’armée qui les distribuera en porte à porte ».

     

    Article et rédaction par Françoise De Halleux

    Source

  • Le Gouverneur de la province de Liège annonce l' Arrêté de police pour les manifestations et événements

    Lien permanent

    Hervé Jamar, Gouverneur de la province de Liège  annonce 

    ARRETE DE POLICE – MANIFESTATIONS ET EVENEMENTS

    Dans le cadre de la lutte contre le covid-19, dès le déclenchement de la phase fédérale, le Gouvernement fédéral a décidé de l’interdiction des rassemblements et de toutes les activités à caractère privé ou public, de nature culturelle, sociale, festive, folklorique, sportive et récréative.

    En complément à cette mesure, et en accord avec les représentants des 84 bourgmestres de la province, j’ai pris la décision suivante : les événements et manifestations qui ont été annulés en conséquence, et se déroulant sur le territoire de la province, ne pourront pas être reportés dans les deux cas suivants :

    ➡️ quand ces événements nécessitent une gestion coordonnée de l’espace public (régie par le Bourgmestre ou le Gouverneur) pour des raisons d’ordre public ;

    ➡️ quand ces événements nécessitent la mise en place d’un dispositif spécifique policier ou médical.
    Une dérogation à cette mesure peut néanmoins être appliquée aux manifestations et événements soumis à des accords à portée nationale ou internationale, lesquels seraient mis à mal si ces manifestations et événements ne pouvaient pas être reportés.

    Sans cette décision, les événements et manifestions annulés auraient certainement été reportés au deuxième semestre 2020, ce qui aurait eu pour conséquences d’empêcher une saine et raisonnable gestion de l’espace public par les autorités locales ainsi que de surpasser la capacité de mobilisation des services de sécurité et de secours.
    Vous pouvez lire l'arrêté de police sur le site web:
    http://gouverneur.provincedeliege.be/fr/evenement/80…

     

  • La distribution de masques aux citoyens est en cours à Nandrin

    Lien permanent

    Un grande partie de la population a déjà reçu les masques annoncés .

    Félicitations à tout niveau de la solidarité dans cette distribution aux citoyens Nandrinois .
    Pas de panique s'il ne sont pas encore chez vous , ils vont arriver .

    7 mai 2020 disti.jpg

     

     

     
     
    Nandrin  l'annonce sur Facebook 

     Distribution de masques aux citoyens à partir du 7 mai 


    Distribution de 5800 masques en porte-à-porte.


    Via l’achat groupé lancé par la Conférence des élus Meuse-Condroz-Hesbaye, la commune de Nandrin recevra 5.800 masques afin de fournir à chaque citoyen un masque dit « de confort ».


    Il s’agit d’une protection supplémentaire face au coronavirus mais n’empêche nullement le besoin de respecter les mesures barrières.


    Afin d’éviter les déplacements et de respecter les règles de distanciation sociale, la distribution s’effectuera en porte-à-porte.

    Le personnel communal effectuera une tournée de distribution à partir du jeudi 7 mai.

    Chaque ménage recevra une enveloppe contenant la quantité de masque correspondant à sa composition inscrite au registre de la population de Nandrin.

    (pour les enfants en garde alternée, le masque sera fourni dans sa commune de domicile).
    Prenez soin de vous. 

    Nandrin 

    Lire la suite

  • Les 5800 masques distribués cette semaine à Nandrin

    Lien permanent
     
     
     
    Nandrin  l'annonce sur Facebook 

     Distribution de masques aux citoyens à partir du 7 mai 


    Distribution de 5800 masques en porte-à-porte.


    Via l’achat groupé lancé par la Conférence des élus Meuse-Condroz-Hesbaye, la commune de Nandrin recevra 5.800 masques afin de fournir à chaque citoyen un masque dit « de confort ».


    Il s’agit d’une protection supplémentaire face au coronavirus mais n’empêche nullement le besoin de respecter les mesures barrières.


    Afin d’éviter les déplacements et de respecter les règles de distanciation sociale, la distribution s’effectuera en porte-à-porte.

    Le personnel communal effectuera une tournée de distribution à partir du jeudi 7 mai.

    Chaque ménage recevra une enveloppe contenant la quantité de masque correspondant à sa composition inscrite au registre de la population de Nandrin.

    (pour les enfants en garde alternée, le masque sera fourni dans sa commune de domicile).
    Prenez soin de vous. 

    Nandrin 

  • À la demande des communes 5G suspendue en plusieurs endroits

    Lien permanent

    5G suspendue en plusieurs endroits

    Proximus avait déployé sa 5G « light » dans 30 communes du pays. Plusieurs d’entre elles, situées en région wallonne, ont cependant demandé à l’opérateur de suspendre l’activation de la technologie sur leur territoire, ce qui a été exécuté. Dans le sud du pays, les zones de couverture sont donc aujourd’hui beaucoup moins nombreuses. Parmi les zones actuelles, on en retrouve notamment une à Frasnes-lez-Anvaing, à Mons, au nord-est de Charleroi, à Wavre, Eupen et Bastogne. Dans la province de Namur, toutes les zones ont disparu.
    « Cette suspension temporaire nous permettra d’échanger de façon constructive avec la région wallonne et les communes qui nous l’ont demandé sur ce que peut apporter la 5G et partager des informations rassurantes concernant les aspects de la santé et environnementaux de cette nouvelle technologie », précise le porte-parole de Proximus, Haroun Fenaux.
    Une version light
    Précisons néanmoins que la 5G développée ici est une version « light » de la technologie. « En termes d’émissions, ce sont les mêmes ondes radios que celles de la 2G, 3G et 4G », rappelle-t-il. L’opérateur ne dispose en effet pas encore des licences nécessaires et doit donc fonctionner via les bandes de fréquences dont il dispose déjà.

    Proximus souligne enfin que son ambition est bien « de déployer le meilleur réseau 5G de Belgique tout en respectant toutes les normes applicables dans chaque région qui sont parmi les plus stricte du monde ».

    Article et rédaction par Sa.B.

    Source

  • Cet arrêté, citernes de mazout devait entrer en vigueur ce 13 mai 2020

    Lien permanent

    Vu le risque que plus de 700.000 ménages wallons ne puissent plus faire remplir leurs citernes à partir de ce 13 mai, le gouvernement wallon a, sur proposition de la ministre régionale de l’Environnement, Céline Tellier (Écolo), abrogé l’arrêté en question », explique le gouvernement wallon dans un communiqué.

    Un nouveau texte, « avec des ambitions environnementales au minimum équivalentes », sera soumis au gouvernement à la fin de l’été.


    À l’heure actuelle, toute citerne de mazout d’une capacité comprise entre 3.000 litres et 24.999 litres doit être déclarée dans le cadre du permis d’environnement et doit respecter toute une série d’obligations environnementales.

    Par contre, pour les citernes d’une capacité inférieure à 3.000 litres, l’application de ces règles n’est pas obligatoire, excepté en zone de protection de captages d’eau potabilisable.


    46 % des ménages


    En juillet dernier, le gouvernement avait adopté un nouvel arrêté visant à réglementer les citernes d’une capacité inférieure à 3.000 litres.

    Il comptait ainsi rassembler l’ensemble des obligations s’appliquant aux citernes d’une capacité de 500 à 24.999 litres dans un outil juridique unique afin d’assurer une harmonisation de l’ensemble des obligations en la matière.

    Cet arrêté devait entrer en vigueur ce 13 mai, et devait concerner 46 % des ménages wallons.

    Source

  • Une solution plus juste en cas de vol de plaques

    Lien permanent

    Depuis leur lancement au printemps 2014, les plaques personnalisées ont séduit 30.269 conducteurs qui ont déboursé 1.000 euros, voire 2.000 euros (une hausse décidée par la ministre Jacqueline Galant et abrogée par son successeur François Bellot) pour pouvoir choisir leur immatriculation.


    Prénom, surnom, marque… tout y passe.

    Et parfois, cela incite certains à subtiliser la plaque en guise de « souvenir ».

    Sauf si elle est retrouvée après le vol ou sa perte, la plaque est alors automatiquement radiée et donc son propriétaire ne peut plus l’utiliser.


    Elle ne peut pas être remise en circulation par la suite afin de protéger la personne.

    « Il n’est pas exclu que, pendant la période où la plaque d’immatriculation est perdue ou volée, des amendes soient dressées sur la base de celle-ci ou qu’elle soit utilisée pour commettre des actions criminelles », précise le ministre fédéral de la Mobilité François Bellot, interpellé à la Chambre par la députée Kattrin Jadin.

    Elle attirait son attention sur le préjudice subi par les titulaires lésés par un vol.

    S’ils veulent acheter une nouvelle plaque personnalisée, ils doivent à nouveau débourser 1.000 euros alors que les autres usagers ne paient que 30 euros pour une plaque normale.

    Pour la députée, le forfait de 30 euros devrait être appliqué à tous.


    Risque de dérive


    « Il paraît injuste que les citoyens qui se voient voler leur plaque personnalisée ne puissent plus utiliser celle-ci, ou doivent à nouveau verser 1.000 euros pour obtenir » une nouvelle, reconnaît le ministre Bellot.

    Mais il estime qu’un abaissement de 1.000 à 30 euros en cas de vol comporterait un risque de dérive important.

    « Certaines personnes désireuses de changer de plaque personnalisée pourraient en effet simuler la perte ou le vol de leur plaque afin d’en demander une nouvelle à moindres frais », estime François Bellot.

    Vu la complexité de cette question, il a chargé son cabinet et l’administration de mener une analyse « afin de parvenir à la solution la plus juste et la plus sûre pour les citoyens ».

     

    Rédaction de l'article Par Y.H

    Source

  • Contrôle technique les conditions d’accès aux centres de contrôle sont élargies

    Lien permanent

    Les conditions d’accès aux centres de contrôle technique sont élargies. Tous les véhicules sous le coup d’un certificat rouge (limité à 15 jours ou interdiction de circuler) peuvent se présenter pour une revisite, pour autant qu’ils aient été réparés. Jusqu’à présent, cette possibilité ne concernait que de rares exceptions.

    Maintenant, elle englobe l’ensemble des automobilistes ainsi que les conducteurs de camionnette. Le rendez-vous ne peut se prendre que via un call-center.

    Pour les certificats normaux arrivés à échéances depuis le 1er mars, la prolongation automatique de six mois reste en vigueur. Il ne faut donc pas se présenter, sauf pour retirer une attestation si on compte se rendre à l’étranger pour des raisons professionnelles ou économiques.

    Le système de réservation n’est d’ailleurs pas activé pour les certificats normaux. Idem pour le contrôle occasion des voitures. Par contre, le contrôle technique périodique est à nouveau accessible pour les poids lourds de +3,5 tonnes, nous précise AutoSécurité, le principal organisme de contrôle en Wallonie.


    Pour ce qui des examens théoriques et pratiques au permis de conduire, ils ne sont toujours pas organisés à cause du confinement.

    La validité des permis provisoire devrait être prolongée de six mois.

    La durée exacte n’a pas encore été décidée.

    Rédaction de l article Y.H.

    Source