Actu des communes voisines

  • Une Marchinoise a créé une pédicure médicale itinérante

    Lien permanent

    Depuis Marchin, Michèle Parizot sillonne les routes de la région pour proposer ses services aux personnes nécessitant des soins de pédicure médicale. Un nouveau concept lancé depuis seulement une année, et qui ne demande qu’à toucher plus de patients.
    Diplômée en pédicure médicale, Michèle Parizot exerçait sa profession à titre complémentaire. Depuis un an, elle a fait le grand saut en se lançant à titre principal avec un concept un peu particulier. Elle propose des soins de pédicure médicale à domicile, mais elle peut aussi venir directement avec sa caravane aménagée pour accueillir les clients. Pourquoi ce choix ? « Parce que travailler chez les gens, ce n’est pas toujours évident. On rentre dans leur intimité et ce n’est pas toujours très hygiénique pour les soins. Dans la caravane, j’ai toujours mon matériel et il y a du confort et de l’intimité », explique-t-elle. « La deuxième raison, c’est que ça me permet d’aller un peu plus loin.
    D’aller chercher une clientèle plus éloignée, et dans des entités qui sont un peu à l’écart de tout. »
    Comptez 26 euros pour une pédicure médicale à domicile dans un rayon de 15km, auxquels il faut ajouter 2 euros par tranche de 10km supplémentaire. « Je peux faire 100 kilomètres pour atteindre un lieu fixe et avoir six personnes sur la même journée au même endroit ». Chaque rendez-vous dure une heure par personne pour une prise en charge de qualité.
    Un public encore difficile à convaincre
    « J’ai démarré ce concept voici un an. Ce n’est pas évident car les gens sont difficiles à convaincre. Je circule donc à droite et à gauche. S’il y a un événement dans une maison de retraite, j’essaie d’y aller et de me présenter. Les gens n’ont pas l’habitude », explique Michèle. « On s’adresse à une clientèle déjà âgée et ils ne comprennent pas tout de suite. Pour les convaincre, j’ai un petit folder avec l’illustration de l’intérieur de la caravane pour leur montrer de quoi il s’agit. »
    Michèle n’est cependant pas seule dans cette aventure. Son mari Roland l’épaule et l’aide à contacter de potentiels clients comme des entreprises.
    « Nous avons eu quelques contacts avec des sociétés mais cela n’a pas encore porté ses fruits. Certains sont cependant intéressés par le concept. Par exemple, une société qui voudrait donner un peu de bien-être à ses employés peut nous appeler pour faire venir la caravane sur son site une journée. »
    Par sacha velkeneers

    Source

     

     

    Mobil’ O Pieds : du lundi au vendredi au 0487/86.96.05 ou par mail mobilopieds@gmail.com

  • ‎Formation Initiation aux premiers secours le 11 décembre 2019

    Lien permanent

     

    Devenirs ASBL
    Rue du Parc, 5, 4570 Vyle-Et-Tharoul, Liege, Belgium

    En 3 heures, découvrez les règles essentielles de premiers secours et les réflexes à adopter en cas d'accident ou de malaise (brûlures, traumatismes, plaies, détresse respiratoire, crise convulsive, désobstruction), avec Act for Life

    Formation gratuite sur inscription : kathleen@moncondroz.be  085 27 46 17

     

     

    MonCondroz.be

    Formation Initiation aux premiers secours

  • Chalet des Plaisirs d'hiver Artistes et Artisans 6,7 et 8 décembre 2019 à Huy

    Lien permanent

    Chalet de 150m² dédié aux artistes et artisans de la région

    Entrée gratuite

    Vendredi 6 décembre >16h00-20h00

    Samedi 7 décembre >13h00-20h00

    Dimanche 8 décembre >13h00-20h00



    Infos > Ville de Huy/Evénements, 085/21 78 21 – event@huy.be

     

     

    Ville de Huy (Officiel)

    Chalet des Plaisirs d'hiver: artistes et artisans

  • Visite du chantier du parc de Hamoir pour le public ce samedi

    Lien permanent

    Après un an de travaux, la future Maison des associations prend forme dans le parc communal de Hamoir ainsi que ses abords. Le grand public pourra visiter le chantier ce samedi dès 11h.

    Les travaux battent leur plein dans le parc communal de Hamoir. Ils sont en cours depuis un peu plus d’un an, en novembre 2018.

    « On achève le gros oeuvre du bâtiment rénové en face de l’administration communale. Un bâtiment que la commune a racheté en 1951. Il s’agissait de l’usine du Vieux Fourneau qui fabriquait des taques en fonte. La commune a donc sauvé un bâtiment patrimonial et le rénove. C’est le projet prioritaire de notre PCDR, plan communal de développement rural et c’est le premier grand projet subventionné par la Région wallonne dans le cadre du développement durable pour ce PCDR », rappelle le bourgmestre de Hamoir, Patrick Lecerf.


    Pour rappel, ce projet est estimé à 1.542.000 € dont 878.801 € subsidiés par la Région wallonne « qui a diminué ses subsides par rapport à ce qu’elle avait prévu initialement, ce qui a rendu la charge d’emprunt de la commune plus importante », regrette Patrick Lecerf.

    Pour rappel encore, la Maison des Associations abritera la nouvelle bibliothèque qui se trouve actuellement au rez-de-chaussée du CPAS, un nouvel espace public numérique qui se trouve actuellement dans le presbytère, l’agence locale pour l’emploi, une grande salle polyvalente, une salle de réunion pour les associations et à l’étage une salle de répétition pour les cours de musique et les chorales qui se donnent actuellement dans différents endroits. C’est dans ce bâtiment aussi que se tiendront les futurs conseils communaux.

    « Ce projet est le point de départ d’une nouvelle réflexion sur la réorganisation de nombreux autres bâtiments. Le CPAS, qui est à l’étroit, va pouvoir s’agrandir quand la bibliothèque sera déménagée. Nous récupérerons aussi de la place dans le presbytère et nous déciderons de nouvelles affectations pour d’autres bâtiments », indique le bourgmestre.

    « Actuellement, on achève donc le gros oeuvre du bâtiment et on aménage les abords. On a profité de ce chantier pour revoir la circulation et le stationnement dans le parc. Il y aura aussi une nouvelle aire pour la stèle du jumelage. Ce vendredi, des travaux d’asphaltage devraient être réalisés pour ne pas que la fin du chantier se termine dans la boue et pour permettre au grand public de venir visiter le chantier ce samedi matin dès 11h. Le public pourra aussi proposer des noms pour le bâtiment rénové », annonce Patrick Lecerf.

    La fin de ces travaux est prévue pour fin mars 2020 et l’inauguration est prévue le 27 juin 2020. La Maison des associations sera alors opérationnelle début septembre.

     

    PAR MARC GÉRARDY

     Source 

  • Neupré veut son tout premier parc public

    Lien permanent

    yes.jpgLa commune de Neupré vient de dévoiler son plan environnement pour la législature en cours. Un plan qui est décrit comme ambitieux par l’actuel échevin Mathieu Bihet. De nombreux projets sont sur la table. Et parmi ceux-ci, un parc public : le premier du genre à Neupré.

    Préservation de la biodiversité, préservation des cours d’eau, politique zéro déchet, propreté, aménagements en faveur de la mobilité douce… le plan environnement de l’échevin Mathieu Bihet compte une flopée de projets qui devraient voir le jour au cours de cette législature. Certaines de ces mesures sont déjà en place, comme la lutte contre la Renouée du Japon via l’introduction de moutons.

    Pour l’année à venir, l’accent sera mis sur le verdissement de la commune. Et se traduira notamment par la création du premier parc public à Neupré, un projet que Mathieu Bihet souhaite voir aboutir en priorité même s’il avoue que cela ne sera pas le plus facile : « Il s’agit d’aménager une zone de rencontre valorisant un espace vert central au sein d’un quartier et regroupant des activités intergénérationnelles, durables et propices à la détente », explique l’échevin. Sont notamment prévus un potager urbain, un pré fleuri, deux hôtels à insectes, du mobilier urbain ou encore une mare pédagogique. Le budget total sera de 15.000 €. Ce parc ne devrait pas voir le jour avant 2021.

    Des arbres et des haies vont également être plantés afin de renforcer le maillage vert de la commune. Cela permettra aussi de lutter contre l’érosion des sols.

    Propreté et zéro déchet
    La lutte contre les dépôts clandestins va se poursuivre via des actions de sensibilisation mais aussi de la répression. On se souvient d’ailleurs que des caméras de sécurité ont été installées aux points sensibles cette année. Elles ont permis de prendre au moins un individu sur le fait.

    « La gestion et la réduction des déchets représentent un point d’attention particulier », poursuit l’échevin qui estime que le passage aux containers à puce se déroule bien : « On a organisé sept réunions d’information ciblées, les gens sont repartis apaisés ». Et de rappeler que la commune reste dans une optique d’accompagnement : « On souhaite accompagner les citoyens dans une démarche de réduction des déchets, en les informant sur le tri et en les sensibilisant à la démarche (presque) Zéro Déchet via des conférences et des ateliers. »

    Au niveau mobilité, on rappellera que la création d’une piste cyclable pour relier Neupré à la ville de Seraing est en cours. Pour terminer, notons cette volonté d’augmenter la performance énergétique de ses bâtiments et d’évoluer vers une consommation d’énergie verte d’origine renouvelable.

    PAR LAURENT CAVENAT

     

    Source

     

  • Village de Noël de Liège 2019

    Lien permanent

     

    En 32 ans d'existence, le Village de Noël de Liège est devenu, par sa taille (200 chalets), sa durée et son esprit, le plus important marché de Noël de Belgique.

    Chaque année, il draine à Liège un public estimé à près de deux millions de personnes, attirant des visiteurs étrangers de plus en plus nombreux…


    Fidèle à la longue tradition germanique des marchés de Noël, le Village de Noël de Liège recrée au coeur de la ville l'esprit plein de magie et de féérie des fêtes de Noël.

    Mais fidèle à son caractère latin, avec le concours de son Conseil Villageois et de ses nombreux chalets de bouche, le Village de Noël a innové par une ambiance festive et conviviale, spécificité principale qui le démarque de ses confrères germaniques et alsaciens.


    Le Village de Noël est organisé par ENJEU asbl en collaboration avec le TOURNEVENT asbl, sous le parrainage de l'Echevinat du Développement économique de la Ville de Liège

    Le Village de Noël de Liège
    Place Saint-Lambert et Place du marché, 4000 Liège

    Chaque jeudi, le Village de Noël passe en mode « jeudredi ».
    Animation musicale, ambiance festive, quiz et blind tests musicaux : venez faire la fête sur la Place Saint-Lambert ! 
    Profitez de l’happy hour de 19h à 21h et tentez de remporter des lots gourmands des chalets de bouche de la Dalle, le tout dans une ambiance festive et conviviale… 
    RDV les jeudis 05, 12, 19 et 26 décembre au centre de la Dalle St-Lambert, de 19h à minuit.

    Les jeudis du Village de Noël

    Le Village de Noël de Liège

    Village de Noël de Liège 2019

     

    Le Village de Noël de Liège clic ici

  • Les Plaisirs d’hiver à Huy

    Lien permanent


     Avec le service événements, nous avons longuement travaillé pour proposer un marché plus diversifié et répondant aux attentes des Hutoises et Hutois
    La grande patinoire de glace  sur la Grand’Place ainsi que le village de Noël HORECA
     sur la Place Verte .
    Au-delà de ça, 6 nouveautés ont été apportées au dispositif habituel pour une offre élargie avec l’objectif que chacun puisse y trouver son bonheur  Il est donc prévu sur la Grand-Place :
     
     Durant le 2ème week-end, un salon couvert du vin mais aussi du gin, rhum, whisky et de l’épicerie fine avec de nombreux producteurs
    Durant le 3ème week-end, un salon couvert des artisans, artistes et créateurs locaux, idéal pour les achats de Noël
     Durant les 3 dernières semaines, dont les vacances scolaires, un village des enfants de 150m2 entièrement dédié pour eux avec des châteaux gonflables et de nombreux jeux, accessible à un prix très démocratique afin que chaque famille puisse en profiter 
     A partir du 27 décembre, durant 10 jours, après la Fabrique d’Hiver organisée par le Centre culturel de Huy, une grande exposition à l’espace Saint-Mengold sur le thème de Noël
     A partir du 14 décembre, une exposition plus culturelle, organisée par la Fondation Bolly-Charlier à la Galerie Juvenale, avec de nombreuses œuvres d’artistes et de créateurs. Ces œuvres pourront être achetées à petits prix, idéal également pour les cadeaux de Noël 
    Comme tout événement, il y aura toujours à dire et à redire, de bonne ou de mauvaise foi, mais de nombreuses nouveautés ont été apportées pour un marché de Noël 2019 varié, dynamique, générant des retombées économiques pour nos commerçants et respectant les riverains du centre-ville de Huy.
    Dans ce chalet de 150 m2 des plaisirs d’hiver, différentes animations seront proposées.
     
     Les 6, 7 & 8 décembre : Artistes et artisans, dédié aux artistes et artisans de la région
     Du 13 décembre au 5 janvier : Espace de jeux pour les enfants : châteaux gonflables et jeux en bois pour les enfants.
    La patinoire sera accessible du 22 novembre au 5 janvier 2020. Du dimanche au jeudi de 12h00 à 20h00. Vendredi et samedi de 12h00 à 22h00. 7 €/adulte – 5 €/enfant. Abonnement et tarif groupe sur demande.

  • Nouveau projet à Clavier un marché des produits locaux et Artisanat local

    Lien permanent

     

     

    78476328_2888337251185341_5932832969587687424_o.jpg

    Administration Communale de Clavier

     

  • Liège veut bannir les SUV du centre-ville

    Lien permanent

    Voici quelques semaines, François Schreuer, conseiller communal liégeois Vega, proposait l’instauration d’une « low danger zone », ou zone de danger limité, sur une partie du territoire liégeois. Le principe ? Les véhicules trop imposants, notamment les SUV et les camions, y seraient interdits. « C’est un concept produit par Pierre Courbe, chercheur en mobilité d’Inter-Environnement Wallonie », explique François Schreuer. L’idée de base, c’est que pour réduire la pollution et le nombre d’accidents, il faut réduire le poids des véhicules en circulation. »
    Le concept, un peu draconien, n’a pas été balayé d’un revers de la main par la majorité liégeoise. Au contraire, la Ville a maintenant sollicité l’avis de plusieurs experts. Et François Schreuer s’est trouvé de nouveaux alliés. « Le texte est maintenant cosigné par Vert Ardent. Et le bourgmestre a demandé l’avis du chef de corps de la police de Liège et du ministre wallon de la Mobilité, Philippe Henry », souligne-t-il.
    Poids et puissance
    Le texte initial a connu quelques évolutions. « On l’a un peu affiné. On est ainsi passé d’une limite de 1.500 à 1.600 kg pour éviter d’évincer certaines familiales », détaille le conseiller Vega. « Et, plutôt que de se baser sur la puissance fiscale, on va se baser sur les kilowatts, avec une limite à 110 ou 120. » Les gros SUV se retrouvent en effet de facto dans la liste des véhicules qui dépassent les 1.600 kilos et les 120 kilowatts.
    Qui contrôlera ? L’objectif, si cette low danger zone devait se concrétiser, est de profiter des scan-cars pour veiller au respect des mesures d’interdiction. Les élus liégeois ont également déjà planché sur les exceptions qui devraient être mises en place. C’est qu’il ne faudrait pas léser les entreprises qui se trouvent sur le territoire de la ville de Liège.Et des dérogations pour les déménagements et autres cas particuliers sont à l’étude.

    Source

  • Marché de Noël Amay le 6, 7 et 8 décembre 2019

    Lien permanent

    Les 6, 7 & 8 décembre
    Amay en Fête 2019, pour sa cinquième édition, est le week-end, en cette période de fêtes de fin d’année, à ne pas manquer à Amay !
    Une série d’animations sont prévues en collaboration avec l’Administration communale, le Centre culturel, la Maison de la Poésie, l’Académie Marcel Désiron, la Maison de la Laïcité, l’Association des commerçants amaytois et la Chorale d’Amay.

    Un marché de Noël composé de commerçants amaytois et d’artisans s’étendra sur la place Ste Ode, une partie de la Grand’Place et le parvis de la Collégiale. Amay se parera de ses plus beaux atours en prélude aux fêtes de fin d’année à l’occasion de ce week-end festif, riche en émotions et idées cadeaux.

    Au programme : marché de Noël, stands artisanaux, dégustations, concerts, spectacle, atelier, chorales, exposition, cinéma et théâtre. Consultez tout le programme du week-end sur www.amay.be

    Vendredi 6 décembre – Inauguration du marché de Noël et concert 
    17h : Inauguration à la Maison de la laïcité de l’exposition d’artistes amaytois ;
    19h30 : illumination du sapin de Noël sur la place Ramoux et inauguration du marché de Noël
    20h : Concert Jazz « Léonard et Acadam » au Centre culturel 
    Ouverture du marché de Noël le samedi 7 décembre de 11h à 22h et le dimanche 8 décembre de 11h à 21h.

    Samedi 7 décembre
    10h à 12h : Présence du Père Noël sur le marché hebdomadaire d’Amay avec distribution de chiques
    11h à 15h : Animation fanfare sur le marché de Noël
    14h à 18h : Atelier de Noël à la Maison de la poésie
    14h à 18h : Exposition d’artistes amaytois (peinture, bijou, aquarelle, photo, céramique, sculpture)
    15h : Les musiques en chœur à la Collégiale (chœur d’enfants et d’adultes de l’Académie Marcel Désiron)
    16h à 18h : Présence du Père Noël sur le marché de Noël
    19h30 : Spectacle humoristique « Images de Marc » de Marc Witvrouw au Centre culturel (Cedrole)

    Dimanche 8 décembre
    15h à 18h : Présence du Père Noël sur le marché de Noël
    15h : Ciné familles « Yéti et compagnie » suivi d’un goûter – dès 6 ans au Centre culturel
    16h : Concert de Noël à la Collégiale avec le Royal Cercle Choral Amay et en partenariat avec l'Asbl Esp'Air
    17h : Ciné-club de la Maison de la Laïcité « Green book : sur les routes du Sud » au Centre culturel

    Dimanche 15 décembre
    16h : Noël au théâtre « Post-scriptum » du Théâtre du Sursaut (goûter à partir de 15h) au Centre culturel

    Mercredi 18 décembre
    20h30 : Concert « Valley of Love », the other Christmas show au Centre culturel

    Amay, ville lumière !
    Cette année encore, un éclairage de fête égayera le centre-ville d’Amay. Des illuminations de Noël ont ainsi été disposées sur la chaussée F. Roosevelt, aux deux ronds-points et sur la place Sainte-Ode. Un grand sapin, en habit de lumière, ornera notre jolie place Ramoux ; ce qui permettra de faire scintiller les rues d’Amay durant toute la période des fêtes !

    Un moment d’enchantement pour les plus petits, qui va ravir tous ceux qui ont gardé une âme d’enfant et un goût pour la magie de Noël !
    Plus d’infos ? Contactez l’Office du Tourisme d’Amay au 085/314 448. Retrouvez également tout le programme de l’événement sur notre site web via le lien suivant : https://www.amay.be/evenements/amay-en-fete

     

     

     

     

    Commune d'Amay

    Amay en Fête 2019

  • Trophée & Mérite sportifs et le Trophée jeune ! le 12 décembre 2019 à Huy

    Lien permanent

     

    Trophée & Mérite sportifs + la nouveauté, le Trophée jeune !

    Venez nombreux à la soirée des Sports nouvelle version, au Centre culturel de Huy !

    Elle se déroulera le jeudi 12 décembre dès 18h30 en présence d’une invitée de renom : Vanina Ickx !

    Le Trophée sportif, le Mérite sportif et, pour la première fois, le Trophée jeune récompenseront les talents hutois!
    La soirée des Sports sera animée par Pierre Robert, journaliste sportif à la RTBF.
    Avec professionnalisme et humour, il vous proposera des portraits décalés de sportifs et vous fera revivre les moments qui ont marqué l’année sportive à Huy.

    Sportifs, clubs, organisations, associations ou supporters, nous vous attendons nombreux pour fêter, ensemble, le sport hutois, ses espoirs et ses champions.

    Un cocktail dinatoire ponctuera la soirée.

    Merci de confirmer votre présence pour le 6 décembre au plus tard : Ville de Huy/Accueil & Protocole, 085/21 78 21 - sylvie.wilkin@huy.be

    Où ? Centre culturel de Huy - Avenue Delchambre 7, 4500 Huy - Dès 18h30. Entrée libre.

    Infos > Ville de Huy / Département Culture-Sport-Tourisme
    085/21 78 21 - sport@huy.be - www.huy.be
    Afficher moins

     

    Ville de Huy (Officiel)

    Huy - Soirée des Sports

  • Concert du chœur ukrainien à St-Remy le 12 décembre 2019 une idée de sortie

    Lien permanent

    À deux semaines des fêtes de fin d’année, le concert gratuit proposé à l’église Saint-Remy le 12 décembre à 20 heures permettra de se plonger dans l’atmosphère de Noël. En costume traditionnel accompagné de leur instrument de musique à corde, la bandoura, le chœur proposera des chants ukrainiens. À Huy, il sera accompagné par la chorale de la Sarte.
    La tournée de l’ensemble Dzvinha est proposée par l’amicale belgo ukrainienne d’Yvoir – Anhée (l’ABUK). Composée entièrement de bénévoles, l’objectif de l’ ASBL Abuk est de favoriser les échanges culturels et fraternels avec l’Ukraine.
    Les choristes sont hébergés par des familles de la région d’Yvoir.
    Les concerts organisés par cette amicale ont aussi pour objectif de récolter des fonds afin d’aider l’orphelinat de Jovtantsi en Ukraine. L’aide apportée par l’ASBL consiste essentiellement en fournitures, tels que des douches, des sanitaires ou des machines à laver, mais il permet aussi de financer des camps de vacances pour les orphelins.
    L’entrée est gratuite.Le public pourra cependant déposer une participation à sa discrétion et selon ses moyens, dans un panier.

     

    Source

  • Dans les idées sorties 950 santons exposés à la Collégiale de Huy jusqu’au 12 janvier

    Lien permanent

    Comment a-t-il fait pour tout transporter ? » C’est la question que l’on se pose lorsqu’on découvre l’imposante collection de l’abbé Michel Teheux (71) exposée à la Collégiale. Le Hutois a hérité de ces minuscules figurines suite au décès de Paul Wathelet, de Rocourt.
     « Il collectionnait les santons depuis l’âge de 9 ans », raconte-t-il. « À son décès, son frère me les a légués. »
    Il y a trois ans, alors qu’il les recevait, Michel Teheux, le curé de la paroisse St-Pierre à Huy les a exposés chez lui, dans son presbytère. Il les a méticuleusement collés sur des plaques de la taille de boîtes en carton, après avoir pris soin de les numéroter.
    « J’ai créé un plan pour savoir où placer tel ou tel numéro », explique-t-il. « J’ai ainsi transporté les caisses, mais voilà, la table mise en place par la Collégiale de Huy ne correspond pas à la disposition des meubles chez moi ».

    Le plus laborieux fut de réinstaller la colline. « Il s’agit d’un tapis de fausse herbe qui dissimule des caisses », sourit-il. « Le tout est de donner une forme harmonieuse et naturelle. Sans cette colline, l’exposition serait plate et rendrait beaucoup moins bien. »

    Les santons sont rassemblés par groupes : on y trouve ainsi des curés, des évêques, des bergers ou encore les rois mages. « Les santons viennent de la Provence », note Vincent Bourguignon, sacristain de la Collégiale. « On retrouve des détails typiquement français comme une mairie, ou encore le drapeau tricolore. En boutade, j’ai proposé de les repeindre aux couleurs de la Belgique. »
    Aux yeux de Michel Teheux, chaque figurine fait montre d’une finesse d’expression. « Il y a ici un petit magasin avec une vendeuse, là on peut voir des oies minuscules mais dont on devine l’expression », lance-t-il.
    Cette exposition se tient jusqu’au 12 janvier, à la Collégiale, tous les jours, sauf le lundi, de 10h à 12h et de 13h à 16h. Entrée libre
     
     
    PAR JÉRÔME GUISSE
     
     

  • Concert « Les violons de Bruxelles » organisé par Neupré Nandrin Condroz Action Laïque ce samedi 30 novembre 2019

    Lien permanent

    Très grand succès de ce concert qui a réuni une centaine de personnes en l’Eglise de Plainevaux conquises par la musique de ce quintette sensible et généreuse qui n’a pas manqué de ravir les cœurs et les esprits.
    Des plus beaux standards de jazz au choro Brésilien, du bop à la musique de Django, en passant par leurs compositions personnelles aux influences innombrables où parfois le mariage des violons, alto, contrebasse et guitare donne l’impression d’un véritable orchestre à cordes.

  • Marché de Noël Engis 6, 7 et 8 décembre 2019

    Lien permanent

     

    Le Comité des Fêtes d'Engis centre a le plaisir de vous inviter à son


    Marché de Noël - 4ième édition


    Exposants variés
    Petite restauration
    Diverses animations durant les trois jours

    Vendredi 06:

    17h30-02h00 : ouverture du marché de Noël
    19h00: Démonstration de danse country
    20h00 : Animation musicale par DJ Connard
    02h00 : Fermeture du site

    Samedi 07:

    14h00 : ouverture et début de la balade du Père Noël dans les rues d’Engis
    17h00 : Concert par l’atelier chant du CEC d’Engis
    18h00: Animation de l'atelier cirque du CEC
    20h00 : Animation musicale par DJ Infinymix
    02h00: Fermeture du site

    Dimanche 08

    11h00 : ouverture et apéro offert par le comité des fêtes
    Après-midi : animation par Jean-Pol Delré
    18h00 : Fermeture du site

    Afin de pouvoir vous amuser en toute sécurité, un service de gardiennage sera présent les deux jours en soirée.

    Nous remercions déjà tous nos partenaires et sponsors dont la commune d'Engis, le service travaux, le centre culturel.


    Réservez déjà votre week-end

     

     

    Comité Des Fêtes Engis

    Marché de Noël Engis

  • Deux Hutois lient l’amour du bois et la conscience écologique pour créer des meubles de récup’

    Lien permanent

    Camatches crée des meubles éco-design

    Le projet Camatches est né de deux artisans hutois passionnés de création et soucieux de l’environnement. Dans son atelier de Vyle-Tharoul, le duo transforme des objets de récupération en meubles design et écoresponsables. Une démarche professionnelle qui fait écho aux initiatives citoyennes pour préserver l’environnement.
    « Brol », bazar, objets dont on ne sait que faire, … c’est ce que désigne le terme wallon « camatches », qu’ont logiquement choisi Martin (28 ans) et Jérôme (38 ans) pour leur nouvelle affaire, lancée en septembre. Dans leur grange du 18e siècle située à deux pas de l’église de Vyle-Tharoul, ces deux passionnés s’adonnent à la création de meubles et décorations « eco-design ». Leur philosophie ? S’interdire d’utiliser des matières premières neuves et revaloriser des objets voués à être jetés. « On pratique l’upcycling, explique Jérôme. On veut donner une seconde vie à des objets désuets, pour en faire des meubles uniques, de meilleure qualité que ce qu’on peut trouver dans les grands magasins. »
    Au départ, Martin était couvreur et photographe « urbex ». Il a ensuite suivi une formation sur les métiers techniques à Marchin, qui lui a ouvert les portes de l’Opéra Royal de Wallonie, pour lequel il a conçu des décors. « L’opéra n’utilise que des matières premières neuves. Ils dépensent un fric monstrueux. Ça m’a dégouté. » De son côté, Jérôme a une formation d’ébéniste et il est passsionné de peinture. Après avoir exercé comme maitre verrier, il est devenu formateur en éco-rénovation à l’ASBL Devenirs. C’est là qu’il a croisé la route de Martin. « J’avais envie de changer, de revenir à mon premier amour : le bois. Et Martin avait justement un petit atelier dans son jardin où il retape des meubles. On est très complémentaires. Je suis plus à l’aise avec le bois, et Martin a plus d’aptitudes avec le métal. » Là où Jérôme a parfois l’esprit débordant d’expression créative, Martin se montre plus « au taquet pour le côté administratif et le marketing ».
    Leur atelier se veut ouvert à tous. Il est même possible de venir choisir dans leur caverne d’Ali baba le meuble que vous souhaitez qu’ils rénovent, et leur donner vos instructions. « Il y en aura pour toutes les bourses, explique Martin. On ne fait pas ça pour devenir riches, on veut que ça reste abordable, réduire notre marge au profit de la création. »
    Camatches vient de lancer sa page Instagram et aura bientôt un site web sur lequel seront exposées les créations. Après avoir démarché plusieurs magasins de la région de Huy pour y exposer, ils comptent faire appel aux communes pour mettre en place des pop-up stores (boutiques éphémères) dans des cellules commerciales inoccupées. « Notre objectif est d’ouvrir un showroom à Huy. On est attachés à la région. »
    Par Pierre Targnion

    Source 

    Camaches crée des meubles uniques sur demande, mais peut également réparer ou rénover votre mobilier ancien

    >Retrouvez les créations et leur prix sur www.facebook.com/Camatches

    >Pour visiter l’atelier, fournir des encombrants ou poser une question, contacter le 0496/98. 78.14

    >Camatches est pour le troc . Les meubles massifs et les métaux sont recherchés.

     

    meub.JPG

  • Il préviendra des coupures par e-mail et SMS à partir de juin 2020

    Lien permanent

    À partir du mois de juin 2020, les clients qui le souhaitent seront prévenus des coupures de courant par e-mail et/ou SMS.

    Avec ce changement, ORES souhaite mettre en place un système qui réponde davantage aux besoins de la société moderne.


    Mauvaise surprise pour quelques habitants de Fosses-la-Ville ce mercredi matin : au réveil, plus d’électricité. Une panne ? Pas du tout. Des travaux étaient prévus et les riverains avaient presque tous été informés.
    Malheureusement, le courrier d’avertissement de certains citoyens s’était égaré. Pour éviter ce genre de mésaventure, ORES s’apprête à changer son fonctionnement. « Dès juin 2020, les clients pourront être prévenus par mail et/ou par SMS », explique Jean-Michel Brebant, porte-parole du gestionnaire de réseau de distribution ORES. « Ce n’est pas une obligation, mais ceux qui le souhaitent pourront opter pour ce système. »


    Un processus fastidieux


    Pour que ce système soit performant, ORES doit d’abord obtenir les adresses e-mail et les numéros des clients. Le problème, c’est qu’il ne dispose pas toujours de ces informations. « Les gens sont clients chez les fournisseurs comme Lampiris ou Electrabel, mais pas chez nous. Nous ne sommes que le gestionnaire du réseau », précise Jean-Michel Brebant. « Les clients doivent donc accepter de nous transmettre ces données privées. Petit à petit, nous pourrons constituer une base de données qui permettra de mettre ce système en place. Nous lancerons bientôt une campagne pour permettre à ceux qui le souhaitent de s’enregistrer. », ajoute le porte-parole. Ce changement ne fera pas pour autant disparaître les alertes via courrier papier, puisque le régulateur impose l’envoi d’un courrier. Qui plus est, l’utilisation des deux systèmes en parallèle permettra à ORES de juger de l’efficacité de son projet.


    L’un des défis sera d’assurer le suivi des informations des clients. Que se passe-t-il lorsqu’une personne change de numéro de téléphone, par exemple ? « C’est l’un des défis que nous devrons relever pendant les prochains mois », reconnaît le porte-parole. « Depuis quelques années, nous essayons de mettre en place une politique différente vis-à-vis de nos clients. Nous ne voulons plus nous contenter de la gestion de raccordements, mais plutôt de la gestion de clients avec un service plus personnalisé. »


    Interruptions planifiées


    Avec ce système, ORES veut évoluer avec la société et avec les besoins de ses clients. « Notre objectif, c’est de proposer des services qui soient à la hauteur des attentes des gens. Beaucoup d’entre eux s’attendent plutôt à recevoir un SMS plutôt qu’un papier dans leur boîte aux lettres. »


    Actuellement, une phase de test est menée dans la région de Namur. D’ici un peu plus de six mois, le service sera donc disponible sur tout le territoire.


    « Ce service concerne uniquement les interruptions planifiées. Pour ce qui concerne les pannes imprévues, il faudra encore attendre un peu plus longtemps », conclut le porte-parole. En dehors de ces alertes, il est également possible de suivre les coupures de courant, en direct, partout sur le réseau d’ORES, au moyen d’une carte interactive disponible sur son site internet.
    Par François Thys

     

    Source

  • Repas de fin d'année du PCS Condroz‎ le 20 décembre 2019

    Lien permanent

     

    Repas de Fin d'Année 

    Salle aux Oies à Ouffet
    Le vendredi 20 décembre à 12h
    Menu apéritifs-entrée-plat-dessert pour 8 euros 
    Ouvert à toutes les personnes qui ont participé au moins à une activité du PCS en 2019 
    Réservations au 0474 77 51 46

     

    PCS Condroz

    Repas de fin d'année du PCS

  • ‎Marché de Noël !Avouerie d'Anthisnes le 14 & 15 decembre 2019

    Lien permanent

     

     

     

    Le  Marché de Noël regroupe, chaque année, une quarantaine d’exposants locaux dans les murs du château, à l’abri des intempéries. Leur point commun ; chacun d'eux propose un artisanat de qualité produit par ses soins. Vous y découvrirez des idées de cadeaux, de décoration ou des accessoires confortables pour passer l'hiver.
    Petite restauration de saison, vin chaud et bières artisanales seront
    au rendez-vous

     

     
    Avouerie d'Anthisnes
    Avenue de l'Abbaye, 19, 4160 Anthisnes

    Avouerie d'Anthisnes

    Marché de Noël !

  • Marchin place 2.000 euros dans cette coopérative

    Lien permanent

    Première commune à prendre une part dans la banque NewB

    Marchin détient une part dans NewB. La commune soutient la coopérative qui porte un projet de nouvelle banque éthique et solidaire. Le bourgmestre Eric Lomba explique les raisons de ce placement communal de 2.000 euros.

    La commune de Marchin a souscrit des parts à hauteur de 2.000 euros dans la nouvelle banque éthique et durable, NewB. Ce nouvel acteur en devenir du secteur bancaire poursuit une levée de fonds depuis plusieurs semaines.

    Le conseil communal marchinois soutient cette coopérative par le biais d’une prise de participations actée mercredi soir par le conseil communal.
    « C’est un placement à haute valeur symbolique », estime d’emblée Eric Lomba, le bourgmestre de Marchin. Ce dernier évoque les raisons de cet engagement : « Il ne s’agit pas du premier soutien marchinois à une coopérative. La commune se montre sensible à la création d’une nouvelle banque, qui plus est éthique et durable. »

    Le bourgmestre insiste sur la dimension symbolique : « Notre participation de 2.000 euros reste symbolique par rapport à l’objectif de 30 millions d’euros, mais Marchin entend contribuer. Cette part ne représente qu’une goutte d’eau, mais les petits ruisseaux forment les grandes rivières. Ce soutien à une banque différente nous semble naturel. Dans un secteur où la spéculation pose problème, la commune défend les valeurs d’éthique et de durabilité que porte NewB.
     
    Ce projet dynamique et solidaire mérite notre soutien, car il faut d’autres ambitions que la spéculation », exprime Eric Lomba.

    Un citoyen qui prend une part obtient un compte. Quel bénéfice tire la commune de cet investissement ? « C’est une prise de capital, pas une dépense. Si la banque ne se crée pas, c’est-à-dire que la coopérative ne reçoit pas son agrément bancaire, la commune récupère sa mise. Si une faillite se présente, la commune perd le montant de sa part. Si la banque fructifie, bien que la course aux bénéfices ne constitue pas l’objectif de NewB, la valeur de la part augmente. La revente d’une part demeure une autre possibilité », analyse Eric Lomba.

    NewB s’ajoute aux autres marques de soutien marchinoises dans l’économie sociale, à l’image du Point Ferme avec le GAL ou de l’éolienne de Modave.
     
    Trois catégories de parts

    Réuni mercredi, le conseil communal a confirmé à l’unanimité la décision de l’exécutif. « Le vote du conseil rend la décision plus ferme et solide », explique le bourgmestre qui, à titre personnel, détient aussi des parts. Car les citoyens disposent de la possibilité de souscrire une part à 20 euros.

    Des institutions, dont la Région wallonne, soutiennent ce projet. Le CNCD-11.11.11, Oxfam, Caritas, des syndicats, les universités de Bruxelles et de Louvain, Greenpeace, Financité, la Ligue des familles, Médecins du Monde, Inter-environnement, les Scouts et le Patro, les Grignoux, le CRISP ou encore le Centre d’Action Laïque constituent autant d’acteurs divers soutenant le projet. En prenant une part de catégorie A, réservée aux institutions, la commune de Marchin rejoint une longue liste de coopérateurs sociétaux.
    Par JUMA
     

     

  • La 3e édition du marché de Noël qui finance l’humanitaire aujourd'hui 30 novembre et 1 er décembre 2019

    Lien permanent

    3e édition du marché de Noël qui finance l’humanitaire

    - Samedi 30/11 et Dimanche 01/12 de 10h30 à 19h00.
    - Chapiteau Decrollier , Place de Grand-Marchin, 4570 Marchin
    - Entrée gratuite
    - Contact : 0475 27 47 17

    Samedi et dimanche, l’ancien chapiteau de cirque Decrollier accueillera pour la troisième année consécutive le marché de Noël du Monde, place de Grand Marchin.


    L’événement est né d’une collaboration entre la commune, l’ASBL Maillon humanitaire et le club Soroptimist de Huy.

    Une quinzaine d’associations viendront exposer des objets venus tout droit des pays dans lesquels prend place leur action humanitaire.

    Quelques artisans de la région qui soutiennent le projet seront également présents.


    Au-delà d’un moment de convivialité, cette initiative vise à mettre en lumière le travail de ces ASBL qui viennent en aide aux populations qui en ont besoin au Maroc, au Congo, au Niger ou encore au Kenya.

    La commune de Marchin met le chapiteau gratuitement à disposition et l’entièreté des bénéfices récoltés lors de l’événement est redistribuée à l’ASBL organisatrice, pour l’aider à financer ses missions.

    « Notre association œuvre dans des régions reculées du Congo et du Maroc depuis 2007, explique Viviane Maréchal, bénévole de l’ASBL Maillon humanitaire depuis 13 ans.

    Début janvier, on fait partir un container à destination du Kasaï oriental avec du matériel médical et des lits. » En juin, l’ASBL organisait un repas pour financer des lampes pour ophtalmologues au Maroc.

    La dernière mission au Congo, d’un coût de 35.000€, a permis de venir en aide à 5000 patients. Les événements comme le marché de Noël du Monde sont nécessaires pour pérenniser l’action de l’ASBL.


    En plus, c’est l’occasion de trouver un cadeau de Noël original et exotique à l’approche de Noël. On pourra y trouver des tissus, poteries, lanternes, bijoux, masques, et autres objets issus de l’artisanat des pays représentés. « Il y a une ASBL qui vient en aide aux femmes aux Maroc, qui propose une confiture au rose.

    Sur un dessert de Noël, ça serait délicieux ! ».


    Le club des Soroptimist de Huy, investi dans l’amélioration des conditions de vie des femmes, sera présent pour proposer de la petite restauration sucrée et salée, également au profit de Maillon humanitaire

    Par P.T.

    Source 

  • Village de Noël de Liège 2019

    Lien permanent

     

    En 32 ans d'existence, le Village de Noël de Liège est devenu, par sa taille (200 chalets), sa durée et son esprit, le plus important marché de Noël de Belgique.

    Chaque année, il draine à Liège un public estimé à près de deux millions de personnes, attirant des visiteurs étrangers de plus en plus nombreux…


    Fidèle à la longue tradition germanique des marchés de Noël, le Village de Noël de Liège recrée au coeur de la ville l'esprit plein de magie et de féérie des fêtes de Noël.

    Mais fidèle à son caractère latin, avec le concours de son Conseil Villageois et de ses nombreux chalets de bouche, le Village de Noël a innové par une ambiance festive et conviviale, spécificité principale qui le démarque de ses confrères germaniques et alsaciens.


    Le Village de Noël est organisé par ENJEU asbl en collaboration avec le TOURNEVENT asbl, sous le parrainage de l'Echevinat du Développement économique de la Ville de Liège

    Le Village de Noël de Liège
    Place Saint-Lambert et Place du marché, 4000 Liège

    Chaque jeudi, le Village de Noël passe en mode « jeudredi ».
    Animation musicale, ambiance festive, quiz et blind tests musicaux : venez faire la fête sur la Place Saint-Lambert ! 
    Profitez de l’happy hour de 19h à 21h et tentez de remporter des lots gourmands des chalets de bouche de la Dalle, le tout dans une ambiance festive et conviviale… 
    RDV les jeudis 05, 12, 19 et 26 décembre au centre de la Dalle St-Lambert, de 19h à minuit.

    Les jeudis du Village de Noël

    Le Village de Noël de Liège

    Village de Noël de Liège 2019

     

    Le Village de Noël de Liège clic ici

  • Cortège de Saint-Nicolas aujourd'hui 30 novembre 2019 à Huy

    Lien permanent

    CORTEGE DE SAINT NICOLAS


    Comme chaque année, la Fédération Royale des Commerçants, Artisans et Indépendants de Huy a invité le Saint-Nicolas à faire une escale dans la citée mosane ! 

    Voici les points de rendez-vous :

    9h-9h45 : Statte (Huy)
    10h-10h45 : Orchestra - Huy (Zoning de Ben-Ahin côté Meuse)
    11h-11h45 : Le 31 ainsi que l'ensemble du Zoning de Tihange
    13h45 - 14h30 : Saint-Germain
    15h30 - 16h15 : Rue des Rotisseurs (Boutique Green BayHDT1001 BoulesFrit'HuyO' brunch coffee - HuyArômes et Volup'thésPastelLe Pont des ArtsLingerie Mat' LineCoiffeur DabompréNative BoutiqueLes opticiennes.beLa Boutique Du VoyageHub MosanLe Coup de Phil, ...)
    17h30 - 18h15 : ARONA danse & fitnessVaudrée 8 Huy

    Saint-Nicolas fera également des balades :

    13h20 : Rue Neuve (Ce que veulent les hommesCap modeATE Informatique HuyRive GaucheFactory StorePoker JeanstoreShopforgeek Huy,...)
    15h : Rue des Brasseurs - Grand Place (Daisy Flowers, Boutique Marina Pralines Neuhaus Huy, GabibouchTrevi RasquainLa Dérive Librairie Indépendante HuyO'Malley PubLe 45 BarCocobaiaChez SongLe Littéraire Huy, ...)
    16h30 : Rue des Rotisseurs



    1 sachet de bonbon sera offert à chaque petit bout présent !

    Lire la suite

  • Le projet de réhabilitation de la piscine du Collège Saint-Roch à Ferrières se poursuit

    Lien permanent

    L’asbl Liège-Europe Métropole vient d’accorder un subside de 300.000 euros pour le projet de réhabilitation de la piscine du Collège Saint-Roch Ferrières. Juste avant la constitution de l’Intercommunale en décembre prochain avec Ferrières, Hamoir, Anthisnes, Ouffet et Comblain-au-Pont.
     
    Le projet de réhabilitation de la piscine du Collège Saint-Roch à Ferrières se poursuit.
    Pour rappel, les communes de Ferrières, Hamoir, Comblain-au-Pont, Anthisnes et Ouffet vont s’associer dans une Intercommunale pour gérer la piscine du Collège Saint-Roch Ferrières, la dernière dans le Condroz. Une Intercommunale baptisée « Bernardfagne & Co » du nom de l’ancien saint-patron de Saint-Roch. « Une Intercommunale avec des personnes bénévoles qui vont travailler dans l’intérêt de la région », insiste Patrick Lecerf, bourgmestre de Hamoir, après les déboires des administrateurs de Publifin-Nethys.
     
    Le budget de ce projet est de 2 millions 854.185 €. En plus de la part communale, le plan piscine de la Région wallonne n’apportera que 30% de subsides. Et l’asbl Liège-Europe Métropole vient d’accorder lors de son assemblée générale lundi dernier un subside de 300.000 euros à ce projet. « C’est une bonne nouvelle en soi.
     
    Je me réjouis de cette décision favorable pour le projet qui a obtenu le subside le plus important de l’arrondissement de Huy-Waremme. Je remercie les communes de l’arrondissement et Liège-Europe Métropole qui a souligné le caractère exceptionnel de ce projet en matière de services aux citoyens mais aussi en matière d’éducation pour apprendre aux jeunes à nager notamment », se félicite Patrick Lecerf.
     
    « C’est un pas supplémentaire dans la bonne direction, même si ce sera très serré. D’autant qu’il y aura quelques surcoûts par rapport à l’estimation initiale. Nous allons aussi tenter d’obtenir des subsides en matière d’économies d’énergie. Nous continuons à nous battre de tous les côtés », ajoute le bourgmestre de Hamoir.
     
    Course contre-la-montre

    Car le timing est toujours très serré. Tout doit être bouclé pour fin mai 2020. Le Ministre wallon des Infrastructures sportives Jean-Luc Crucke se montre toujours inflexible quant à un éventuel délai supplémentaire.
    « Le dossier technique a été affiné. En décembre prochain, les cinq conseils communaux vont approuver les statuts de la future Intercommunale tout comme les deux asbl de l’école et toutes vont désigner leurs représentants dans cette Intercommunale.
     
     
    Puis quand la tutelle aura marqué son accord, on pourra mettre sur les rails « Bernardfagne & Co » qui devrait être opérationnelle en avril ou en mai 2020 pour réaliser les opérations juridiques et administratives. En parallèle, en décembre également, il y aura la finalisation du cahier des charges, le lancement du marché et la demande de permis d’urbanisme et d’environnement », précise Patrick Lecerf.
     
     
    Et ce projet semble déjà donner des idées à d’autres communes. « Nous devons en effet cultiver la supracommunalité dans notre région », rappelle une fois de plus Patrick Lecerf, entendu par Liège-Europe Métropole qui a soutenu de nombreux projets supracommunaux (lire ci-contre). « C’est parti pour six mois de contre-la-montre », conclut Patrick Lecerf.
     
    Autres projets retenus
     

    Outre la piscine de Ferrières, l’asbl Liège-Europe Métropole a retenu d’autres projets de l’arrondissement de Huy-Waremme
     
    Pour la mobilité durable, il y a ViciGal, la création d’une dorsale de mobilité douce et touristique reliant Yvoir à Huy sur 41 km, de Meuse à Meuse, qui va recevoir 80.000 € de subsides sur un projet estimé à 470.452 €.
     
    Il y a aussi la liaison cyclable entre le Val Benoît et Engis, en rive gauche qui va recevoir 225.000 € de subsides sur un projet estimé à 1,6 million.
     
    Pour le tourisme culturel, la Maison de la Poésie à Amay (Poémathèque) recevra un subside de 150.000 € sur un projet estimé à 470.000 €.
     
     
    Pour le service aux citoyens, le Château Vert de Solières recevra 110.000 € de subsides pour la construction de six unités de vie pour ses pensionnaires estimée à 3,8 millions d’euros. A Hannut, la Passerelle, service résidentiel pour personnes handicapées adultes, recevra 20.000 € sur un montant estimé à 35.460 € pour la rénovation des pièces de vie pour atteindre une capacité de 10 personnes au lieu de sept actuellement.
     
     
    Par ailleurs, des dossiers non sélectionnés sont recevables et s’inscrivent déjà dans la thématique mobilité durable du plan triennal 2020-2022 dont la liaison RAVeL Clavier-Ouffet-Hamoir.
     
     
    PAR MARC GÉRARDY
     

  • ‎Formation Initiation aux premiers secours le 11 décembre 2019

    Lien permanent

     

    Devenirs ASBL
    Rue du Parc, 5, 4570 Vyle-Et-Tharoul, Liege, Belgium

    En 3 heures, découvrez les règles essentielles de premiers secours et les réflexes à adopter en cas d'accident ou de malaise (brûlures, traumatismes, plaies, détresse respiratoire, crise convulsive, désobstruction), avec Act for Life

    Formation gratuite sur inscription : kathleen@moncondroz.be  085 27 46 17

     

     

    MonCondroz.be

    Formation Initiation aux premiers secours

  • ‎Foire Aux Livres Kiwanis de Liège 2019 aujourd'hui 29 novembre 2019 dès 10h

    Lien permanent

     

    Vente de Livres d'occasion à prix très doux , au profit des actions sociales du Kiwanis de Liège.
    Près de 60.000 livres soigneusement triés

    Dès 10 h à 18 h non stop 

     


    Eglise de L'Eveché de Liège, Rue des Prémontrés, 38

     

    Foire aux Livres du Kiwanis de Liège

    Foire Aux Livres Kiwanis 2019

  • Week-end festif chez Belabris et Tonnelle-Confort demain samedi 30 novembre 2019

    Lien permanent

    Un bon verre de vin chaud, chocolat chaud et mignardises vous attendent ce samedi 30 novembre 2019 Chaussée de marche 12/B .
    Ce sera l'occasion de vous présenter notre nouvelle expo dans la convivialité et surtout de faire votre connaissance dans une ambiance " Christmas "

    Belabris
    Chaussée de Marche 12 / b,

    4121 Neuville-En-Condroz,

    Liege, Belgium

     

    0476 43 04 84

     

    Belabris

    Weekend festif chez Belabris et Tonnelle-Confort

  • Aujourd'hui La 8e édition de la Cor’Huy’Da

    Lien permanent

    La 8e édition de la Cor’Huy’Da avecune sécurité renforcée pour les coureurs

    Aujourd'hui  vendredi 29 novembre 2019 a lieu la 8e édition de la Cor’Huy’Da dans le cadre des Plaisirs d’Hiver à Huy. Une édition qui mettra un accent particulier sur la sécurité cette année avec une légère modification de parcours.
    Initialement prévu le premier vendredi de décembre, le départ de la Cor’Huy’Da se déroulera une semaine plus tôt. « Nous étions en concurrence avec la Corrida d’Andenne. Nous avons donc avancé l’événement d’une semaine à la demande des organisateurs », nous explique Frank Godelet, membre du service Événement Sport de Huy.
    Pour cette 8e édition, les organisateurs de la Cor’Huy’Da ont décidé de mettre l’accent sur la sécurité. Cette année, le circuit sera complètement fermé : « Auparavant, les coureurs traversaient le parc Vierset pour revenir sur la rue Rioul et la rue des Augustins. Mais elles n’étaient pas fermées à la circulation, ce qui mettait en danger les coureurs. Nous avons donc décidé de passer directement par la rue des Augustins qui, cette fois-ci, ne laissera passer aucune voiture. Et cela pour assurer la sécurité des participants », souligne Frank Godelet.
    À part cette légère modification, la boucle de 1,7 kilomètre ne subira pas de changement. Le parcours, 100 % urbain, ne contient aucune difficulté et est accessible pour tous les âges. Le départ sera donné de la rue des Coq et les joggeurs passeront notamment par la Grand Place et l’Avenue Delchambre avant de rejoindre la rue des Augustins pour passer la ligne d’arrivée, située sur la Place Verte.
    Le grand départ sera donné à 18h30 avec la boucle de 1,7 kilomètre pour les 6-13 ans. Une deuxième course de 5,7 kilomètres (3 boucles) se déroulera avant la dernière grande course de 8,6 kilomètres (5 boucles), programmée à 19h30. Plus tard dans la soirée, les prix seront distribués dans la salle de gymnastique de l’Institut Sainte-Marie.
    Désireux de répondre aux attentes de leurs participants, les organisateurs de l’événement ont décidé d’installer des douches et des vestiaires pour pouvoir se changer sur place : « C’est une demande de la part des participants et nous voulons qu’ils soient dans les meilleures conditions », dit Frank Godelet.
    La météo s’annonce bonne pour ce vendredi : « La pluie et le froid ont gâché la course de l’année dernière. Cette fois-ci, nous nous attendons à un temps sec et clément pour notre plus grand bonheur », conclut le membre du service des Sports.Voilà de quoi espérer une 8e édition des plus réussies pour bien entamer la saison 2019 des Plaisirs d’Hiver dans la région hutoise.


    Par Rémi Mastromonaco

     

    Source

  • ‎Village de Noël Banneux-Sprimont du 28 novembre 2019 au 1 er décembre 2019

    Lien permanent

     

     

    3ème édition du village de noël de Banneux - Sprimont qui aura lieu cette année encore sur l'Esplanade de Banneux du 28/11/2019 au 01/12/2019.
    Jeudi : 17H- 22H
    Vendredi : 17H- 01H
    Samedi: 14H-01H
    Dimanche : 14H-20H
    Venez y déguster de nombreux produits du terroir.
    ENTRÉE GRATUITE
    PARKING A DISPOSITION
    Village totalement couvert et chauffe.
    Nombreuses animations musicales et ambiance festive au programme .
    Concernant les candidats exposants , merci de contacter Vivian Nyssen au 0475/52 84 36 ou par mail : vivian.nyssen@skynet.be
     

     

    Asbl "Amus et vous"

    Village de Noël de Banneux/Sprimont

  • Concert Gospel par le groupe Neema à Ouffet le 1 er décembre 2019

    Lien permanent

    Concert Gospel Neema à Ouffet le 1 er décembre 2019 dès 15 h église Saint Médard une organisation Elow senior

    1er ouff.jpg