vélos à assistance électrique

  • Nandrinois le Gal Pays des Condruses met à disposition des habitants du Condroz 8 vélos à assistance électrique

    Depuis les grandes vacances, le MobiCondroz (section mobilité du Gal Pays des Condruses) met à disposition des habitants du Condroz et leurs entreprises, 8 vélos à assistance électrique. Un investissement de 15.000 euros grâce aux subsides reçus par le Fonds européen agricole de développement rural. MobiCondroz propose aux sceptiques et amateurs de tester ses vélos. 

    Il existe une réelle demande pour la redynamisation de la pratique de la mobilité douce dans le Condroz. Et cela, le Gal Pays des Condruses en est bien conscient. Pendant les grandes vacances, la section «mobilité» du Gal, le MobiCondroz, a d’ailleurs investi, grâce au Fonds européen agricole de développement rural, dans 8 vélos à assistance électrique.

    « Notre volonté est de les louer aux citoyens et entreprises des communes du Condroz couvertes par le Gal (Anthisnes, Clavier, Marchin, Modave, Nandrin, Ouffet et Tinlot), et ce, pour une période d’un mois », explique Jean-Benoît Graas, chargé de Mission Mobilité. Et il existe un réel attrait. Une vingtaine de personnes sont déjà inscrites! « Il s’agit d’un moyen de déplacement intéressant qui convient au milieu rural, surtout dans le paysage vallonné du Condroz.

    Il permet de faire de l’exercice physique sans être en sueur et essoufflé une fois arrivé à destination. Il ne remplacera certes pas une voiture mais permet la suppression d’une seconde voiture. Il convient même à ceux qui connaissent des problèmes de genoux et de hanche.

    Parcourir 100 kilomètres sur une journée devient accessible à tous .» Attention, vous n’irez pas plus vite avec ce vélo. « L’assistance s’arrête au-delà de 25km/h, par contre il permet de gagner du temps sur vos trajets par rapport à d’autres modes de transport .»

    Le petit plus?

    « La batterie est recyclable et son autonomie peut varier de 50 km pour un débutant à 105 km pour un cycliste confirmé.» Malgré tout, le prix peut constituer un frein à l’achat. « Les vélos que nous mettons à disposition coûtent 2550 euros pièce.

    C’est pourquoi nous demandons 10% de la valeur en caution (250€) et 50 euros de location pour le mois. Mais nous souhaitons devenir des facilitateurs d’achat et, plus tard, procéder à un achat groupé via une centrale d’achat collective.

    Mais également grâce à un système de microcrédit, c’est en pourparlers. De plus, il y a des avantages fiscaux au vélo électrique. Il vous est possible d’obtenir des indemnités par l’employeur et une exonération d’impôts. »

    Intéressé?

     

    Rendez-vous sis rue de la Charmille 16 à Strée (Modave). Infos au 085/ 27.46.10

    Article de .C.L

    Article complet clic ici