transparencia

  • Réunion citoyenne Transparencia le 22 septembre 2017

    Réunion citoyenne Transparencia 
    Parole libre 
    Interview et débat avec Claude Rché co-fondateur et membre de la plate-forme Transparencia.be 
    Nous aurons aussi l'honneur d'avoir la présence de Jean-François Mitsch membre de la plate-forme citoyenne www.toutelalumiere.be qui viendra nous parler des problèmes d'argent public dans le secteur de l’énergie.
    A partir du dossier PUBLIFIN à liège jusqu’à l'affaire ORES 
    Quel est le rôle des élus, le secteur de l’énergie, comment y défendent-ils l’intérêt général et quel impact pour les finances publiques… Rejoignez la pétition pour l’ouverture d’une commission d’enquête dans le dossier ORES/Electragate www.toutelalumiere.be
    Échange de points de vues sur la politique en cours et le manque de transparences des pouvoirs publics à liège. 
    Ordre du jour:
    Article 32 de la constitution Belge 
    Comment s'y prendre en tant que simple citoyen pour dénoncer la corruption.

    vendredi à 19:00

    Café Toussaint

    1, rue Ernest de Bavière, 4020 Liège

    Réunion citoyenne Transparencia

     Comité Transparencia LIÈGE clic ici

  • Nandrinois L’accès à Cumuleo.be est gratuit

    Un nouvel outil informatique pour aller chercher le dernier carat…

     Le concepteur de Cumuleo a dû ajouter 700 mandats à nos élus qui avaient « oublié » de les déclarer (entre 2004 et aujourd’hui).

     L’accès à Cumuleo.be clic ici est gratuit « et le restera » mais si vous voulez connaître le montant des mandats rémunérés, vous devez devenir « ami » de Cumuleo et payer 1 euro par mois (ou plus si vous voulez).

     Projet : pour gagner en transparence (« et éviter les abus »), Christophe Van Gheluwe a un nouveau projet.

    Ainsi, pour vraiment découvrir tous les mandats des hommes politiques, il tente de développer un outil informatique qui lui permettrait d’aller chercher le dernier carat des mandats non déclarés dans le Moniteur belge, sa principale source d’information.

    « Quand on lance une recherche dans le Moniteur, elle ne s’effectue pas de manière automatique dans les actes constitutifs des sociétés et des ASBL.

    Or, pas mal de mandataires ne déclarent pas leur appartenance dans des associations. Cela permettrait peut-être de comprendre pourquoi telle ASBL a décroché tel subside public ».

     Le même Van Gheluwe a aussi lancé transparencia.be clic ici , pour rendre les documents administratifs accessibles au public « comme le veut notre Constitution ».

    Un exemple ?

    « Les bourgmestres bruxellois rechignent à rendre public le registre de sécurité sur l’amiante dans les écoles et les logements sociaux ».

     F. DE H

    https://www.cumuleo.be/

     

    https://transparencia.be/

     

    1147395687.25.JPG