templiers-nandrin

  • MOMALLE - TEMPLIERS-NANDRIN 2-2

     

    Les buts  : 40e Gaspard (0-1), 42e Sylejmani (1-1), 72e Passaoglu (1-2), 79e Sylejmani (2-2).

    Momalle  : Graczyk, Missaire, Beneux, Sidari, Heine, Kizedioko, Haond (64e Bongard), Lantin, Sylejmani, Romano (79e Mbuyi), D’Agostino (64e Frerot).

    Templiers-Nandrin  : Doemer, Glodé, Carrara, Houmard (66e Hotton), Philippart de Foy, Pessotto, Akpandja, Gaspard, Van Laeken (60e Bernard), Damsin (73e Luyoeyen), Passaoglu.

    Carte jaune  : Passaoglu (43e).

    Arbitre  : M. Graczyk.

  • Guillaume Pessotto et Templiers-Nandrin n’ont pas encore pris le moindre point cette saison

    Encore battu ce dimanche à Faimes (2-0), Templiers-Nandrin ne parvient pas à lancer sa saison et voit son compteur toujours bloqué à zéro unité.

    Une situation qui inquiète le capitaine Guillaume Pessotto

    Avec 0 point sur 9 et 10 buts encaissés pour seulement 4 goals inscrits, on ne peut pas dire que la saison des Condruziens débute de la meilleure des manières.

    « Je suis inquiet, car on vient quand même d’affronter des équipes comme Faimes et Seraing Athlétique qui, sur papier, ne devraient pas jouer le haut du tableau.

    Concernant Verlaine B, on n’a pas eu droit au chapitre, car les Taureaux étaient au-dessus du lot.

    Mais nos deux autres adversaires n’étaient pas beaucoup plus fort que nous », lance d’emblée Guillaume Pessotto qui tente d’analyser les manquements de son équipe.

    « On n’arrive pas à construire le jeu comme on devrait le faire et on ne marqua pas assez.

    Mais le gros problème actuel, il est défensif, car on a déjà encaissé 10 buts.

    C’est beaucoup trop.

    Si on ne parvient pas à garder le zéro derrière, ça devient compliqué de gagner un match et de prendre des points. »

    Il faut dire que les Condruziens ont fait le ménage durant l’intersaison et que le groupe ne compte plus que quelques anciens auxquelles sont venus se greffer de nombreux jeunes.

    « Je n’ai pas peur de dire que, footballistiquement, on est plus faible que l’an dernier.

    Quand on perd des gars comme Murtezi et Hotton, pour ne citer qu’eux, on perd en qualité.

    Cependant, je constate que la mentalité est meilleure et que l’équipe ne se laisse pas abattre malgré le 0 sur 9 qu’elle vient de signer.

    Maintenant, il faudra voir si l’ambiance restera au beau fixe si on continue d’enchaîner les défaites. »

    Car Templiers-Nandrin a un sacré calendrier qui l’attend avec des duels face à Hannut, Braives, Oreye et Momalle.

    « Quasiment que des équipes qui ont fini dans le top 5 l’an dernier.

    En plus, ces formations sont en forme puisqu’elles ont toutes déjà pris au moins six points.

    Mais on ne s’avoue pas vaincu pour autant, car, dans la série, tout le monde peut battre tout le monde », analyse le capitaine.

    Les jeunes éléments de Templiers-Nandrin vont donc devoir franchir un palier rapidement.

    « C’est un peu notre problème actuel. On a de bons jeunes, mais, pour la plupart, ils vivent leur première saison chez les adultes et doivent encore s’habituer à se frotter à un football plus physique », lance Guillaume Pessotto, qui se veut lucide sur les objectifs du club.

    «Vu notre début de saison, on va sans doute devoir lutter pour le maintien. Je sais qu’il reste encore beaucoup de matches et qu’il est encore possible de rectifier le tir, mais, contrairement aux autres années, il n’y a plus d’équipe faible dans la série.

    Il est donc grand temps qu’on relève la tête », termine le capitaine condruzien. -

    UNE PAGE D’OLIVIER JOIE

    1147395687.25.JPG

  • Uran Murtezi quitte Templiers-Nandrin

    football,tir,but,shoot,foot.gifButeur à 13 reprises cette saison, l’attaquant de Templiers-Nandrin (P2), va quitter le navire une saison à peine après son arrivée.

    S’il n’a pas encore trouvé un point de chute, les courtisans devraient être nombreux. Il y a deux ans, à Wanze/Bas-Oha (P3), il avait inscrit 33 buts !

  • Plein soleil pour ce 1er jour du tournoi de football de la RES Templiers-Nandrin

    Dans ce tournoi organisé de longue date par le club de football de Nandrin à l’Ascension, où sont programmés 120 matches entre 75 équipes, l’honneur était laissée aux plus jeunes d’ouvrir les « hostilités » dans une ambiance festive et de fair-play.

    Venues des 4 coins de la province, et pour certaines de bien plus loin, les équipes sont accueillies avec le sourire et orientées vers les vestiaires avant de pouvoir monter sur les terrains. 

    Tout est prévu pour que la journée se passe bien dans un cadre que beaucoup de clubs rêvent de pouvoir exploiter. De la table d’accueil, aux vestiaires, aux boissons pour les joueurs, aux arbitres, à la buvette pour les spectateurs, rien n’est laissé au hasard et préparé par la poignée de bénévoles qui visent la perfection dans cette superbe organisation. 

    Didier MAKA en maitre de la programmation scrute l’entrée du parking pour s’assurer que toutes les équipes inscrites soient bien présentes. Seule ombre au tableau avec l’absence de l’équipe de Champlon qui vient perturber le tournoi des U17. Avec grande compréhension, les 3 autres équipes acceptent une modification de programme et, tout en respectant l’horaire prévu, participent avec engagement à une confrontation triangulaire. Tilleur, pour l’honneur en sortira vainqueur ! 

    Durant cette journée sous le soleil, la joie sur le visage des joueurs de 4 à 17 ans était la plus belle récompense pour un travail de longue préparation. 

    Il est certain qu’il en sera de même pour samedi et dimanche où viendront en découdre les joueurs de 8 à 14 ans.

    Voir les photos clic ici 

     Source info clic ici 

    Article et photos de 

    Signature Gym.jpg

     

  • Le site de l'équipe U13 de Templiers-Nandrin

    u13.JPG

    Ce site a pour seul objectif d'informer l'ensemble des visiteurs sur la vie de l'équipe U13 du Club deTempliers-Nandrin.

    Vous trouverez ici les informations nécessaires et utiles pour vivre une saison agréable et faciliter l'intégration des enfants.

    GyM

     

    http://www.restn-u13-201516.be/

  • Templiers-Nandrin,Stage d’été !

     11229434_10206399050995834_1356442222_o.jpg

    Souvenez-vous à Pâques, Erik Vanhove prenait en charge la coordination du Stage « ACCENT FOOT » de RES-Templiers-Nandrin.

    Cette activité a marqué tous les esprits par sa qualité et son encadrement « professionnel » autant que pour la disponibilité des nombreux bénévoles.

    Durant les vacances d’été, du 27 au 31 juillet, Templiers-Nandrin, dans ses nouvelles infrastructures, remet le couvert et garanti de faire encore mieux ! (voir l’affiche)

    Avant même l’annonce de ce stage, les inscriptions sont déjà nombreuses et malheureusement les places sont limitées.

    Alors si vous êtes intéressé, ne trainez pas pour contacter E. Vanhove au 0479/57.01.06 ou par mail :Erikvanhove@hotmail.com.

    Déjà pour tous les « footeux » qui auront la chance d’y participer, le blog vous souhaite un bon amusement ! 

     

    GyM 

    http://nandrin.blogs.sudinfo.be/archive/2015/04/11/vendredi-10-avril-2015-dernier-jour-du-stage-accent-foot-a-n-146222.html

    http://nandrin.blogs.sudinfo.be/archive/2015/04/10/bilan-de-la-mi-semaine-stage-accent-foot-a-templiers-nandrin-146174.html

    http://nandrin.blogs.sudinfo.be/archive/2015/04/23/cette-annee-encore-le-traditionnel-tournoi-de-templiers-nand-147633.html

     

    Voir les photos clic ici 

     

  • Templiers-Nandrin : un dernier espoir de monter !

    foot 21 mai 2015.JPGTempliers-Nandrin dispute son dernier match de la saison ce jeudi (19h30) à l’occasion de la petite finale du tour final de troisième provinciale.

    Une rencontre qui peut encore ouvrir les portes de la division supérieure aux hommes de Fabrice Piters.

    Pour cela, ils devront attendre un succès de Richelle dimanche lors de son propre tour final, pour l’accession à la Promotion cette fois.

    Les joueurs nandrinois s’accrochent encore à ce petit espoir de monter en deuxième provinciale.

    «Il s’agit de notre dernière chance. Et même si l’on gagne, rien n’est encore fait.

    Nous allons cependant tout donner pour tenter de décrocher ce ticket pour la P2 », commente Michael Di Pasquale.

    Une victoire qui permettrait de terminer la saison en beauté à domicile après le revers contre Cornesse dimanche passé.

    « Nous ne nous sommes pas encore complètement remis de cette déception.

    Nous avions toutes les cartes en main. Nous étions même supérieurs à Cornesse dans le jeu, mais il nous a manqué la finition.»

    « IL MANQUE UN VRAI BUTEUR »

    Les occasions se sont en effet succédé en début de rencontre, sans pour autant que les joueurs puissent les concrétiser.

    Ce fut déjà le cas quelques jours plus tôt dans la rencontre qui opposait Templiers à Faimes malgré le score final largement à l’avantage de Templiers.

    « Nous avons réalisé un match moyen cette fois là.

    Nous avons parfois moins de réussite. Je pense qu’il nous manque un vrai buteur dans notre équipe mais si nous développons notre propre football, il n’y a pas beaucoup de clubs qui nous font peur.

    Nous ne devons pas nous adapter à notre adversaire, mais plutôt regarder ce que l’on fait», explique Michael Di Pasquale.

    Ce jeudi, Templiers-Nandrin devra battre Hermée, le tombeur de Fléron 2-6 sur terrain synthétique.

    La tâche ne s’annonce dès lors pas facile pour le médian et ses coéquipiers mais ils croient pleinement en leur chance. « Nous sommes assez confiants. Nous ne connaissons pas vraiment notre adversaire.

    Nous savons juste qu’il s’agit d’une équipe assez jeune qui joue bien au football», déclare le joueur.

    Le succès viendrait aussi conclure un tour final assez réussi pour l’équipe condruzienne.

    « Nous n’avons pas fait un mauvais tour final. Nous espérons vraiment pouvoir évoluer en P2, nous y avons largement notre place », conclut Michael Di Pasquale

    Source Sudpresse La Meuse article de  CÉDRIC WILLEM

    TEMPLIERS - HERMÉE

     Templiers-Nandrin: Ramelot, Henn, Guizzetti, Fluzin, Di Pasquale, Baltus, Degbomont, J. Sauvage, Claessens, Depouhon, Gaspard, Hoven, Dubois, L. Sauvage, Fruch.

    Arbitre : M. Dridelli.

     Match : jeudi à 19h30

     

    FABRICE PITERS (T1)

    Gagner et attendre.

    Fabrice Piters, le coach de Templiers, a un esprit revanchard après la défaite de dimanche.

    « La déception est grande.

    Mais il faut se relever lorsque l’on tombe.

    Nous le devons à nos supporters.

    Nous devons gagner si nous voulons encore avoir une chance de monter en P2.

    Il nous restera alors à attendre le résultat de Richelle dimanche.

    Je ne connais pas du tout Hermée. Je sais juste que c’est une équipe composée de beaucoup de jeunes et qui a battu Fléron 2-6.

    Ce sera certainement un match très ouvert. Nous devrons marquer nos occasions », conclut Fabrice Piters.

    Source Sudpresse La Meuse article de CÉDRIC WILLEM

     

    C.W

    Journal en PDF

    Jeudi 21 Mai 2015

    Jeudi 21 Mai 2015

  • Une fameuse claque pour Templiers-Nandrin

    foot 17 mai 2015.JPGBattu par 2-3 contre Cornesse, le club loupe la montée

     

    Templiers-Nandrin a manqué le coche ce dimanche en fin d’après-midi. Les joueurs de Fabrice Piters se sont inclinés 2-3 contre Cornesse dans cette demi-finale du tour final de P3 alors qu’ils se sont créés de nombreuses occasions, surtout en début de rencontre.

    Le club manque du même coup une montée en deuxième provinciale, même s’il lui reste encore une petite chance jeudi.

    Match agréable et rythmé ce dimanche après-midi sur le terrain synthétique de Templiers-Nandrin. Une rencontre qui a finalement tourné à l’avantage du visiteur, Cornesse qui obtient du même coup son ticket pour la deuxième provinciale.

    Une nouvelle opportunité loupée pour Fabrice Piters, l’entraineur de Templiers.

    « Le tour final ne me réussit pas. C’est le cinquième que je rate. Ce n’est pas le meilleur qui a gagné aujourd’hui, c’est un peu le résumé de notre saison », commente-il très déçu.

    Ses joueurs ont en effet pris le début de la rencontre en main et n’ont quasi pas laisser le ballon à leur adversaire du jour. Ils se sont d’ailleurs créés des occasions dès la mise en jeu.

    « Ce doit être 2-0 après deux minutes de jeu. Nous devons clairement tuer le match en première mitemps.

    Je me demandais d’ailleurs jusque quand Cornesse allait tenir.

    Mais le sort en a décidé autrement.» Cornesse s’est ré- veillé après trente minutes de jeu et a commencé à ennuyer Templiers pour revenir au score juste avant la mi-temps et même mener dès la remontée sur le terrain pour seulement une minute de jeu. « Si nous réussissons à faire 3-2, notre adversaire a les jambes coupées. Mais c’est l’inverse qui s’est passé et nous lui avons redonné le moral et le mental.

    Nous avons pris une fameuse claque ce dimanche. Nous avons eu neuf occasions sur tout le match.

    Cornesse en a eu quatre et trois sont au fond », déclare Fabrice Piters. Templiers-Nandrin jouera son dernier match ce jeudi (18h30) avec encore un petit espoir de rejoindre la deuxième provinciale si Richelle monte en Promotion. Pour cela, il faudra battre Hermée, qui a été défait 5-4 aux tirs aux buts à Trois-Ponts.

    Source Sudpresse Article de  CÉDRIC WILLEMS

    TEMPLIERS .................. 2

    CORNESSE ................... 3

    Les buts : 21e Degbomont (1-0), 44e Deblire (1-1), 49e Deblire (1-2), 50e Degbomont (2-2), 58e Lejeune (2-3). Templiers : Ramelot, Baltus (85e Fruch), Claessens, Guizzetti, Fluzin (58e Dubois), Hoven, Degbomont, Depouhon, Di Pasquale, J. Sauvage, Gaspard (58e L. Sauvage). Cornesse : Marzo, Frisée, Felix, Evrard, Vanacker, Lejeune, Deblire (83e Neycken), Q. Godart (T. Godart), Willems, Preud’homme, Sauveur. Cartes jaunes : Claessens (43e), Frisée (46e), T. Godart (48e), Deblire (49e), Felix (60e), Sauveur (64e), Depouhon (79e), Evrard (92e). . Carte rouge : 85e Sauveur (2e jaune).

    Arbitre : M. Fairon

     

    « Deux buts qui n’ont servi à rien »

    La déception était grande dans les rangs de TempliersNandrin ce dimanche en dé- but de soirée. Elle était particulièrement grande pour Nicolas Degbomont, le double buteur nandrinois. « Ce sont deux buts qui n’ont servi à rien.

    D’ailleurs, ce sont quasi toutes nos concrétisations depuis le début de saison qui n’ont servi à rien », explique le médian.

    Avec 135 buts marqués tout au long des trente matches de championnat, Templiers-Nandrin a en effet terminé avec la meilleure attaque du championnat.

    Pourtant, c’est justement des problèmes pour marquer qui ont empêché le club de décrocher son ticket pour la deuxième provinciale.

    « C’est vrai que nous avons manqué quelques occasions.

    Mais nous avions toutes les cartes en main pour nous imposer. Nous avons contrôlé toute la rencontre.

    Cornesse a joué avec ses armes et est parvenu à marquer trois buts. Nous sommes très déçus de l’issue du match.

    Nous ne sommes pas venus pour perdre.» Il reste maintenant encore une petite opportunité pour Templiers de rejoindre la deuxième provinciale.

    Mais elle dépend de Richelle. Si ce dernier monte en Promotion, une place supplémentaire sera à prendre. Mais il faudra s’imposer jeudi. « C’est vraiment une chance minime.

    Nous devions impérativement gagner aujourd’hui et ne pas nous baser sur la dernière rencontre de jeudi», conclut Nicolas Degbomont.  C.W

    Journal en PDF

    Lundi 18 Mai 2015

    Lundi 18 Mai 2015

  • Templiers-Nandrin : des jeunes sans terrain !!!

    templier nandrin.JPGSi Templiers-Nandrin disposera bientôt d’un des plus beaux sites de la région condruzienne avec ses deux synthétiques et son bloc buvette-vestiaires, la situation est pourtant loin d’être idyllique actuellement.
    En raison de terrains en piteux état, les jeunes cherchent à jouer à l’extérieur autant que possible.
     «Vu les conditions climatiques de ces dernières semaines, nos terrains sont complètement détruits.
    On en est au point où on est obligé d’annuler les entraînements car il serait inconvenant de faire jouer les enfants dans des conditions pareilles. 
    Ils n’y apprendraient rien.
     Lorsque vous avez 17 équipes qui s’entraînent plusieurs fois par semaine sur le même terrain, il ne faut pas s’étonner qu’à un moment, il ne soit plus praticable.
    Et comme le club essaye de maintenir le terrain A dans le meilleur état possible, nous n’avons plus 36 solutions », confie Pierre Lecocq, responsable des jeunes de Templiers-Nandrin.
    Afin que les enfants puissent continuer à taper dans le ballon toutes les semaines, les dirigeants condruziens n’ont eu d’autre solution que de s’expatrier. 
    «Nous avons déjà trouvé des arrangements avec Hamoir et Beaufays pour aller jouer respectivement sur son terrain en herbe et sur son synthétique lors des prochaines semaines.
    Ce n’est toutefois pas une solution idéale pour le club puisque il n’y a plus de rentrées financières lors des matches et entraînements des jeunes. »
     
    LE SYNTHÉTIQUE LE 15 MARS ?
     
    Heureusement, cette solution ne devrait pas durer encore très longtemps puisque les nouvelles installations devraient être disponibles à partir du 15 mars prochain.
    «La réception du terrain a lieu ce jeudi.
     Mais la commune et les dirigeants du club doivent encore signer la convention au sujet de ces nouvelles infrastructures. »
    Des installations qui sont prêtes depuis fin décembre. «Nous aurons passé l’hiver dans la gadoue parce que les formalités administratives prennent du temps. 
    C’est regrettable pour les enfants. » Qu’à cela ne tienne, dans quelques jours, Templiers-Nandrin pourra se targuer de posséder de superbes infrastructures. 
     
    Article de OLIVIER JOIE dans le journal La Meuse H-W du 21 février 2014

  • Lanterne rouge après un 0 sur 9, Templiers-Nandrin se cherche un nouveau coach

    foot.JPGSuite à un très mauvais départ en championnat et à de grosses difficultés à gérer le groupe, Ives Dietens, le T1 de Templiers-Nandrin, a décidé de démissionner ce lundi soir.
     Le président, Éric Hossay, et le comité désigneront son successeur dans les prochaines heures dans l’espoir que l’équipe subisse un électrochoc


    Alors que la troisième journée de championnat s’achève à peine, la valse des entraîneurs a déjà débuté en P2A.
     Et le premier à en faire les frais n’est autre qu’Ives Dietens, le mentor de Templiers-Nandrin qui occupe la lanterne rouge du classement avec un zéro pointé. 
    «J’ai décidé de me retirer pour le bien du club. 
    J’ai toujours dit que j’étais là pour assurer un intérim et je pense qu’il est temps que quelqu’un d’autre me succède », assure Ives Dietens, qui précise : «Je visais un 6 sur 6 à la maison avec la venue de Xhoris et Geer avant le déplacement à Vyle-Tharoul.
     Or, on est loin du compte puisque nous n’avons pas engrangé la moindre unité. De plus, j’avais du mal à trouver une cohésion au sein du groupe.
     J’ai dès lors demandé au comité, dont je fais partie, de se réunir afin de leur proposer ma démission.
     Ce que la majorité des membres ont accepté.»
    L’entraîneur condruzien a donc préféré se retirer pour le bien du club.
     «Le projet de jouer avec des jeunes est extraordinaire mais mon message ne passait pas.
     Je regrette que ça n’ait pas marché mais il valait mieux que je m’en aille au plus vite afin de créer un électrochoc et qu’un autre coach commence son boulot au plus vite. De mon côté, je reste membre du comité et à la disposition du club pour d’autres tâches.»
    « RIEN À LUI REPROCHER »
    Si la décision n’a pas été facile à prendre, le nouveau président, Éric Hossay, la comprend totalement. «J’avais déjà senti que ça ne passait pas super bien entre une partie du groupe et Ives lors de la préparation.
     Le match de dimanche m’a confirmé cette tendance car j’ai senti notre entraîneur complètement dépité et désespéré par le manque de respect de certains éléments. Au final, ce sont beaucoup de petits détails qui ont poussé notre entraîneur à se retirer.
     Il a été assez intelligent que pour faire un pas de côté pour le bien du club. Pourtant, hormis les résultats négatifs, nous n’avions rien à lui reprocher », confie l’homme fort du club, qui compte bien parler aux joueurs au plus vite.
     «Je vais leur expliquer qu’ils ont des échéances et des objectifs à respecter.
     Templiers-Nandrin disposera bientôt d’infrastructures superbes et les joueurs ont la chance d’évoluer dans un club qui fait confiance à ses jeunes pousses. 
    Je suis conscient qu’on ne jouera pas la tête du classement et qu’on devra batailler ferme pour se sauver mais on doit le faire avec nos qualités.»
    Et pour cela, le président compte bien dénicher un nouveau coach (voir ci-contre) qui possèdera un regard extérieur sur le groupe.
    «Afin que tout le monde reparte de zéro au sein du noyau et que la cohésion se fasse enfin.
     Nous n’aurons de toute façon rien à perdre lors de notre déplacement à Oreye, ce dimanche», termine Éric Hossay. 
    Article de OLIVIER JOIE pour le journal La Meuse H-W du 28 août 2013

  • Avec un groupe très rajeuni, Templiers-Nandrin a le maintien pour seul objectif

    templ.JPG


    «Vu que nous ne possédons pas des moyens financiers énormes, nous avons décidé de maintenir notre politique axée sur les jeunes tout en attirant des gars en quête de revanche. 
    La moyenne d’âge du noyau sera très basse et on sait que ce ne sera pas évident mais on croit beaucoup en eux», explique Ives Dietens dont le seul objectif sera de maintenir le club en P2A. 
    «On part un peu dans l’inconnu vu la jeunesse du noyau. 
    Il faut voir si la mayonnaise va prendre et si les automatismes vont se créer.
     C’est un peu une saison de transition puisque pas mal d’anciens sont partis et ont été remplacés par des jeunes du cru.
     On va voir s’ils sont capables de s’adapter au jeu et au niveau de la 2e provinciale.
     Nous sommes conscients que nous prenons un risque en optant pour une telle politique mais le comité ne nous met aucune pression. 
    On va se battre pour se sauver mais si on devait descendre en P3, ce ne serait pas une catastrophe.»
    DE BELLES INFRASTRUCTURES
    Au niveau des satisfactions, le mentor condruzien pointe les nouvelles infrastructures, composées d’un tout nouveau bloc buvette-vestiaires ainsi que deux terrains synthétiques, qui devraient permettre au club de devenir un des pôles attractifs de la région.
     «On espère que cela va attirer des jeunes au club. 
    Les joueurs vont également devoir s’habituer à cette nouvelle surface. A priori, les nouveaux transfuges ont de bonnes dispositions pour évoluer sur du synthétique.
    Mais il faut voir s’ils auront le niveau nécessaire pour se frotter à la P2.»
     C’est donc avec pas mal de points d’interrogation que les Templiers débuteront cette saison cuvée 2013-2014. «Surtout que notre capitaine, Jonathan Claessens, sera sur la touche durant les 6 premiers mois en raison d’une déchirure des ligaments croisés. 
    C’est une grosse tuile pour nous. J’ai des solutions de rechange mais je vais perdre un leader et un des gars les plus expérimentés de mon noyau.» Ives Dietens laisse d’ailleurs la porte ouverte à d’autres jeunes pousses du club. «Les noyaux de P2 et P3 ne sont pas figés. Ils seront ouverts aux jeunes des U21 et des U19 s’ils prouvent qu’ils méritent leur place dans l’effectif.»
    Vous l’aurez compris, un vent nouveau, synonyme de jeunesse, souffle à Templiers-Nandrin. 
     
    Article de D’OLIVIER JOIE écrit pour le Journal La Meuse H-W du 18 juin 2013


    Rachidi Maiga (ex-Ivoz).«J’ai signé à Templiers-Nandrin pour rebondir après une saison difficile à Ivoz où j’ai été blessé à la rotule et où je n’ai pas beaucoup joué.
     Je ne pensais pas évoluer plus bas qu’en P1 un jour mais je peux apporter quelque chose à l’équipe. Le club doit viser le plus haut possible. Un top 5 est envisageable. Dans le pire des cas, on pourra revoir les objectifs en cours de saison.
     Sur le terrain, rien n’est impossible.»
    Abdel Bah-Traore (Warsage). «À 28 ans, je serai le doyen de l’équipe. Je suis venu ici pour jouer avec mes amis, Rachidi Maiga et N’Falamine Conde. On compte sur nous pour marquer des buts et sauver le club et on fera notre maximum pour que ce soit le cas.
     Je connais un peu la P2 puisque j’ai évolué à Cointe à ce niveau, il y a quelques saisons. J’ai également joué en CFA (NDLR : en France) à Noisy-le-Sec. J’espère apporter mon expérience au groupe et je viens pour m’amuser. »
    N’Falamine Conde (ex-Montegnée).
    «J’ai rejoint Templiers-Nandrin car je voulais jouer avec mes amis. On est tout le temps ensemble mais on n’a jamais eu l’occasion d’évoluer dans le même club. À Montegnée, la saison dernière, je n’ai pas beaucoup joué car je me suis consacré à mes études.»
    Cédric Milambo (ex-Amay B). «J’ai choisi de relever le défi que me proposait les dirigeants de TempliersNandrin car j’avais envie de tenter ma chance plus haut. L’an dernier, je m’entraînais souvent avec l’équipe A de Amay mais j’évoluais en P4 le dimanche. C’est un beau challenge dans de superbes infrastructures. De plus, je connais déjà le coach que j’ai eu comme entraîneur chez les jeunes à Seraing. Vu que l’équipe est fort jeune, je pense que notre objectif prioritaire doit être le maintien. Il y a pas mal de grosses cylindrées dans la série et ce ne sera pas évident. Avec les jeunes, ça passe ou ça casse. Mais si on débute bien, on pensera au ventre  mou du classement.» l

  • Dans un duel entre mal lotis, Templiers-Nandrin n’a jamais réussi à inquiéter les Etoilés

    En pleine lutte pour son maintien, Faimes n’avait d’autre choix que de l’emporter ce dimanche face à Templiers-Nandrin. Et, visiblement, le message est très bien passé auprès des Etoilés qui n’ont pas laissé la moindre chance à leur adversaire du jour.
     Avec ce succès, les gars de Daniel Riskin entretiennent l’espoir de se maintenir. Mais il faudra confirmer cette victoire dès mercredi à Haneffe. Mais, avec l’état d’esprit affiché ce dimanche,
    les Etoilés ne sont pas encore morts.
     
    FAIMES ....................4
    TEMPLIERS-NANDRIN ........1
    Les buts : 25e Mertens csc (1-0),
    30e Pessotto (1-1), 31e et 37e Hauteclair (3-1), 75e Torfs (4-1).
    Faimes : Benaets, Bataille (88e
    Vandormael), Renard, Lombart,
    Colson, Fettat, Maria, Hauteclair,
    Marechal (81e Leonard), Dehalleux,
    Nihon (72e Torfs).
    Templiers-Nandrin : Piette, Mertens (46e Dessart), Claessens, Maroye, Pessotto, Fruch, Witkowski
    (79e Beauwens), Dietens (72e
    Struys), Sauvage, Degbomont, Bernard.
    Cartes jaunes : Dietens (20e), Colson (30e), Marechal (58e), Renard
    (60e), Sauvage (78e).
    Carte rouge : Pessotto (68e).
    Arbitre :M. Wegria.
    Article complet de OLIVIER JOIE dans le journal La Meuse de lundi 22 avril 2013

     

  • Foot (P2A): la mise au point de Manu Wilmet (Templiers-Nandrin)

    restn.JPG
    Arrivé à Templiers durant le dernier mercato, Manu Wilmet est absent du groupe depuis quelques semaines. Si son coach Claude Libert évoque des divergences de vue, le médian a tenu à nous contacter afin de nous donner sa version des faits.
    Published : 2011-12-06 11:31:00 GMT