tanguy tasiaux

  • À l’heure du choix dans l’Amour est dans le Pré, le candidat voisin poursuit l’aventure

    Lien permanent

    L’élimination d’une candidate, un moment toujours difficile à vivre pour les agriculteurs de l’Amour est dans le pré, l’émission de RTL-TVi.

    Ce mardi soir, c’était au tour de Tanguy Tasiaux (26), fermier d’Engis, qui devait désigner Gisèle la rousse ou Morgane la brune.

    Les jeunes femmes avaient toutes deux exprimé leur début de sentiments envers Tanguy, ce qui a plongé celui-ci dans l’angoisse.

    «  C’est dans les derniers moments que j’ai laissé parler mon coeur, que j’ai compris qui j’allais choisir », nous confie Tanguy.

    C’est un geste anodin, un bisou sur la joue lors d’une sieste, qui a touché notre agriculteur et a confirmé son penchant.

    http://www.rtl.be/info/video/653469.aspx

    Il a finalement décidé de partir en vacances avec la pétillante Gisèle. Visiblement mal à l’aise, il n’a pas pour autant craqué en annonçant le prénom de l’heureuse élue. «  C’est avec Gisèle que le feeling passait le mieux.

    Mais ce n’est jamais facile d’opérer un choix, je savais que j’allais faire de la peine à Morgane. »

    Très déçu et amer d’une précédente relation qui l’a meurtri, l’Engissois reste toutefois méfiant et se dévoile difficilement, comme a pu le constater Sandrine Dans, la présentatrice de l’Amour est dans le Pré.

    Deux semaines après le séjour à la ferme, les deux tourtereaux en herbe se sont envolés pour Rome où ils ont embarqué pour une croisière en Méditerranée.

    «  C’était un gros stress pour moi car je n’avais jamais pris l’avion ni le bateau ! Mais je suis toujours vivant, donc ça va  », sourit-il.

    Du côté de Bernard, l’agriculteur de Manhay, l’émotion était palpable. La matinée du jour J était consacrée à l’insémination des génisses en chaleur, avec l’aide d’un vétérinaire. Un moment de bonne humeur.

    Mais interviewée par Sandrine Dans, Isabelle Demeuse, d’ordinaire bavarde, s’est retrouvée sans mot, au bord des larmes.

    Très proche de ses deux prétendantes, l’agriculteur de 50 ans a dû trancher. Et il a préféré Isabelle, infirmière d’Oleye, à Claude.

    Bernard, très ému, n’a pas manqué de remercier chaleureusement Claude et de l’assurer qu’elle serait toujours la bienvenue à la ferme.

    «  Bernard était extrêmement proche de Claude.

    J’avais toujours de l’espoir mais je pensais qu’il la choisirait. J’ai donc été très surprise.

    Heureuse et touchée mais surprise. Je lui ai d’ailleurs demandé les raisons de son choix  », nous glisse la Waremmienne de 45 ans.

    Bernard et Isabelle se sont ensuite retrouvés à Oleye, au domicile d’Isabelle qui a présenté « son » agriculteur à ses enfants, à quelques heures du départ pour la Suisse. Le duo espérait alors «  le début d’une belle aventure  ».

    La suite au prochain épisode.

     

    Article complet clic ici