route du condroz

  • Nouveau funérarium Noël en novembre 2017 à Nandrin

    Un sixième site devrait voir le jour en novembre sur la route du Condroz dans la commune de Nandrin qui comptabilise 65 décès par an.

    « Il se situera face à la friterie Chez Marcel. Autrefois, il fallait faire 14 km avant d’arriver au funérarium de Tinlot.

    En plus de rendre service à ma clientèle, il s’agit là d’une facilité pour 3 de mes 14 salariés (Benoît et Pierre Ramelot et Hugues Lecomte). »

    L’année 2018 devrait voir arriver 2 sites supplémentaires en Hesbaye et dans le Condroz. Toujours à l’écoute et soucieux du respect qu’il porte à l’égard de sa clientèle en deuil, Bernard Noël compte réorganiser le travail de son personnel.

    « Le but serait de former des équipes par régions, propres à chaque site.

    Cela permettra à la cliente de s’identifier davantage à une seule personne et de permettre à l’équipe d’être plus présente le plus rapidement possible. »

    1147395687.25.JPGInfos au 085/23.16.36

    Un funérarium Noël sur la route du Condroz à Nandrin clic ici

    Bientôt à Nandrin Funérarium Noël Route du Condroz clic ici

     

     

     

  • Ouverture à Nandrin le 15 juin 2017 Deux pois ,deux mesures , épicerie éco responsable

    19190705_10212710018095588_182965613_n.jpg

    Nouveau à Nandrin , ouverture le 15 juin 2017 

    à 200 m du rond point des vaches et des quatre bras de Nandrin en direction de Liège .

    Dans le bâtiment de l'ancien commerce de Photo Nandrin.

    deux pois deux mesures,commerce,nandrin,ouverture le 15 juin,n63,route du condroz

     

  • Bientôt à Nandrin Pizza à Papa

    Avis aux amateurs de Pizza à papa voici notre nouveaux local situé route du Condroz 304 à Nandrin ( a côté de vivre contemporain)
    Nous vous concoctons un endroit unique composé d'un Bar une pizzeria conceptuelle une grande terrasse a l arrière .

    Source info 

    Pizza à Papa  3 photos.

  • Un manque de places de parking, route du Condroz à Nandrin

    En question d’actu, uPN a évoqué une problématique actuelle, sur la route du Condroz: le parking sauvage le long de la nationale et le manque de parking de quelques bars et restaurants. «Comment peut-on permettre l’ouverture de commerces sans un minimum de parking? La situation est dangereuse », estime-t-il.

    L’échevine de l’aménagement du territoire, Charlotte Tilman, reconnaît qu’ « il y a un problème ».

    « Si le commerce fait plus de 400 m2 , il tombe sous la législation sur les implantations commerciales. On connaît alors le type de commerce et pouvons prévoir les besoins en parking, dans le permis. Le souci, ce sont les petites surfaces de moins de 400 m2 où on n’est pas forcément au courant du type de commerce . S’il n’y a pas de changement d’aspect architectural, il n’y a pas besoin de permis.

    Dès qu’il y a une demande de permis, on impose du parking. Mais si ça se trouve, l’affectation va changer au dernier moment et on n’a plus de prise !

    C’est ce qui s’est passé dernièrement », souligne l’échevine.

    Propriétaire (mais pas gestionnaire) d’un bar, Michel Lemmens a indiqué que le stationnement était autorisé le long de la N63, que des parkings existaient à proximité (comme celui du lotissement) et que la vision s’étendait à plus d’un km.

     

    « La priorité est le rond-point du Mona car on n’aura pas les subsides pour tout faire d’un coup. L’aménagement entre le rond-point de l’Inter-marché et celui de Fraineux jusqu’aux 4 Bras, avec des places de parking, est prévu. »

    AG

    1147395687.25.JPG

  • Ils ne sont pas convaincus par la solution dégagée par les TEC sur la N63 de Nandrin

    2063530445.2.JPGMarc Evrard, chef de file uPN à Nandrin, a tenu à réagir à notre article paru ce mardi au sujet de la suppression des arrêts de bus de La Tolle, décidée en concertation par les TEC, la Région wallonne (qui gère la route du Condroz) et les autorités communales.

    Ces deux arrêts de bus, situés sur la N63, font polémique puisque certains usagers des TEC franchissent la 4 voies pour rejoindre leur quartier, parfois en enjambant la berme centrale, en l’absence de passage piétons.

    Il est également prévu d’installer un abri vélos sécurisé au rond-point de l’Intermarché, là où les usagers de la Tolle devront désormais (à partir du 15 mai) prendre le bus.

    « Cette solution doit être transitoire.

    Ce qu’il faut, ce sont des travaux de plus grande ampleur sur la route du Condroz, comme un 5e rond-point à La Tolle (et un 6e à Ehein d’ailleurs) car ce carrefour est fort utilisé, ne serait-ce que par les Nandrinois qui se rendent au parc à conteneurs.

    Et ainsi, l’arrêt de bus pourrait être maintenu dans les deux sens. Plus que de petits rafistolages, il faut une étude en profondeur de la N63, une vue globale des différentes problématiques entre les trois communes concernées : Nandrin, Tinlot et Neupré.

    La mesure prise s’apparente à de l’électoralisme ou de l’émotionnel », s’exclame le conseiller communal uPN.

    Quant à l’abri vélos, il n’y croit pas.

    « Il faudrait déjà qu’il soit assez grand. Et surtout, je pense que les jeunes vont se faire conduire en voiture et ne prendront pas leur vélo.

    Croire le contraire est utopique », estime Marc Evrard.

    L’autre opposition, TE, n’est pas plus enthousiaste.

    « Les TEC et la Région ne se sentaient pas concernés jusqu’il y a peu et soudainement ils trouvent une solution en 15 jours. On a été entendu mais s’il n’y a pas de raisonnement global au sujet de la N63, au moins pouvaiton prévoir une déviation d’itinéraire.

    Je doute aussi qu’avec les intempéries, les gens prennent leur vélo et fassent un tel détour pour prendre le bus.

    Il y a aussi le danger que certains cyclistes empruntent, au retour, la route du Condroz pour rentrer chez eux, ce qui serait extrêmement dangereux », pointe le conseiller Benoît Ramelot.

     ANNICK GOVAERS

    Les chefs de file Marc Evrard (uPN) et Benoît Ramelot (TE) ne sont pas convaincus par la solution dégagée par les TEC, la Région wallonne et les autorités communales nandrinoises au sujet des arrêts de bus de La Tolle, à savoir leur suppression

    1147395687.25.JPG

  • Concert d'ouverture du & Café le 12 mai 2017

    concert le 12 mai et café.JPG

    Premier concert live de l'établissement & Café.

    Préventes 10€ (places limitées) à verser sur :

    HBD Prod Asbl
    BE46 3631 2364 5536
    Communication: Nom, prénom et Templestar


    Plus d'infos sur www.templestar.be

     

    Source info Facebook Nandrin | Concert d'ouverture du & Café

  • Bientôt un J. Connolly’s Bar route du Condroz à Nandrin

    bar nandrin.JPG

    En plus de reprendre l’exploitation du J. Connolly’s Bar de la chaussée Verte à Saint-Georges, Laurent Emond s’est lancé dans un projet de réhabilitation d’un ensemble de petits commerces sur la route du Condroz à Nandrin.

    Objectif: ouvrir un nouveau Connolly’s, dans le Condroz cette fois.

    « Il se trouve à 100 mètres environ du restaurant Le Jacob’s.

    Ce n’est pas une construction mais une rénovation », confirme-t-il.

    Le concept reste là aussi identique: « Il s’agit d’un copier-coller du Connolly’s de Saint-Georges-sur-Meuse.

    Il y a simplement la terrasse à l’arrière qui est plus grande à Nandrin », précise-t-il.

    Dix travailleurs assureront la bonne marche de l’établissement.

    L’ouverture est prévue à la mi-juin. -

    Article de A.G

    Article complet sur Sudinfo 

    1147395687.25.JPG

  • Les conseillers communaux de Nandrin ont voté une motion pour sécuriser la N63

    DSC_0856.JPGLes conseillers communaux nandrinois ont voté à l’unanimité une motion relative à la sécurisation de la route du Condroz (N63), lundi soir.

    Ils réclament une réaction rapide de la Région wallonne et du TEC pour la réalisation du rond-point promis au Monastère, le déplacement de l’arrêt de bus «La Tolle» et la réalisation de bandes de transit pour accéder et sortir des commerces. 

    Les élus nandrinois en ont assez d’attendre. Ils ont décidé de taper du poing sur la table, en adoptant une motion pour la sécurisation de la N63, une voirie régionale. Cela fait en effet des années qu’ils espèrent la concrétisation du rond-point promis au niveau du Monastère de Nandrin.

    Pour rappel, ce giratoire avait reçu un permis et comptait parmi les investissements (500.000 euros) de la Sofico pour 2015, mais a été reporté, faute de moyens financiers pour le réaliser. Depuis, c’est le statu quo.

    Il y a aussi le cas de l’arrêt de bus «La Tolle» où les usagers du TEC doivent marcher une trotte pour rejoindre le rond-point le plus proche ou, comme c’est régulièrement le cas, traverser les quatre voies soit en empruntant le tourne-à-gauche soit, pire encore, en enjambant la berme centrale (voir notre article du 7 février).

    Enfin, les élus réclament la création de deux bandes d’accès pour entrer et sortir des commerces de la route du Condroz en toute sécurité. Ce dispositif empêcherait également de tourner à gauche, source de nombreux accidents.

    « La route du Condroz est la voirie la plus importante qui traverse notre commune. Nous constatons de multiples accidents graves, la présence de véhicules toujours plus nombreux, et la création de plus en plus de commerces.

    Nandrin n’est pas restée immobile, nous avons tenté à plusieurs reprises de résoudre le problème ou de participer à la sécurisation de la N63 avec la Région et le TEC.

    Or, le permis accordé pour le giratoire du Monastère arrive à expiration en juillet prochain et la situation est toujours bloquée… Nous demandons donc au Gouvernement wallon de mettre en œuvre ce permis, au TEC d’examiner la possibilité de déplacer ou de supprimer l’arrêt «La Tolle» et au Gouvernement wallon de poursuivre la mise en œuvre du Plan intercommunal de mobilité (PICM) qui contient la création de bandes de transit », explicite Charlotte Tilman, échevine de l’aménagement du territoire.

    « Dans l’intervalle du vote de cette motion, nous avons reçu des propositions de dates pour une commission de sécurité provinciale au sujet de l’arrêt de bus. Mais pour le Monastère, les derniers échos font état d’un gel.

    La motion, votée par les conseillers, me donnera les armes pour dire ça suffit, avançons, ou alors dites clairement qu’il s’agit d’un effet d’annonce. Le but est de créer un électrochoc », précise le bourgmestre Michel Lemmens.

    «Nous souscrivons entièrement à cette motion, mais il faudrait une plus grande mobilisation, de Seraing à Tinlot.

    Tout seuls, nous n’y arriverons pas. Quant à supprimer l’arrêt, cela priverait un millier d’habitants (dont beaucoup de jeunes) d’un accès aux bus. L’idéal serait un rond-point.

    Si rien ne bouge, nous pourrions même bloquer la route du Condroz, non? », lance Marc Evrard, chef de groupe uPN.

    « Une vraie étude ne serait-elle préférable à une solution clé sur porte? », demande son colistier, Bogdan Piotrowski.

    « L’état de la route ne nous en donne pas le temps », rétorque Alain Henry (TE). L’ensemble des élus a voté pour la motion «ras-le-bol».

    Article AG

    voir aussi La Meuse.JPG

  • Grave accident route du Condroz Nandrin aujourd'hui dimanche 26 mars 2017

    17506483_10212538515682311_1579876044_n.jpg

    Grave accident route du Condroz N 63 Nandrin, plusieurs ambulances et le SMUR sur place .

    Il était  autour des 19h 00 pompier également sur place. 

    Non loin de la friture de Chez Marcel  plus ou moins face à la pharmacie Baecken 

    Route du Condroz N 63 dans le sens Marche => Liège .

    Plus d'info bientôt sur le Blog de Nandrin 

    17578059_10212538514202274_1346112288_n.jpg

    17578073_10212538486521582_806516251_n.jpg

  • Développer la mobilité autour de la route du Condroz

    i2.JPGLors du Conseil communal de ce lundi, il a été discuté du Pacte pour la régénération du territoire provincial. L’adhésion de la commune d’Ouffet à celui-ci a été approuvée à l’unanimité par le Collège.

    Pour rappel, ce pacte lancé par Liège Europe Métropole consiste à soutenir un ensemble de projets supra-communaux grâce, entre autres, à des subsides.

    C’est sur le volet de la mobilité que la commune a insisté.

    « Il faut vraiment être attentif à cela », indique Caroline Cassart, bourgmestre d’Ouffet.

    « Nous souhaitons le maintien d’une ligne SNCB entre Hamoir et Liège et des réseaux TEC. Il est nécessaire d’avoir une vision à plus long terme avec la route Liège-Marche, tout en ayant une offre plus importante. »

    Elle explique ainsi que ses axes peuvent être accessibles via la route du Condroz.

    « On peut imaginer que la commune desservirait jusqu’à cette route rapide. Des groupes de travail se sont notamment déjà réunis à ce sujet », continue la bourgmestre.

    « Il ne faut pas non plus oublier le développement de la mobilité douce. »

    Autre point abordé lors de ce Conseil: le rapport d’activité du Plan de Cohésion Sociale.

    « Ce rapport, approuvé à l’unanimité, démontre une certaine reconduction des actions et ainsi que quelques innovations », note Caroline Cassart.

    « On voit des activités transcommunales bien organisées, comme les petits-déjeuners santé ou les cours de permis de conduire théoriques pour les demandeurs d’emploi. »

    La commune va également doter son service travaux d’une fourgonnette supplémentaire. « Il était nécessaire d’offrir la complémentarité dont ce service avait besoin », indique la bourgmestre.

    «On a profité du salon de l’auto pour s’en procurer une neuve. »

    Enfin sur le plan administratif, la commune a décidé d’opter pour un contrat de location de copieurs et d’imprimantes sur cinq ans. « Nous avions des machines obsolètes.

    Par rapport aux dépenses des machines, nous avons remarqué qu’il est préférable de louer », conclut Caroline Cassart.

    Article de JG source Sudinfo 

     

  • Des passagers du TEC enjambent la berme à Nandrin voir l'endroit en vidéo

    tec ,bus ,arret de bus ,la tolle ,nandrin ,n63 ,route du condroz ,passage piéton,

    Pour rejoindre l’autre côté de la route du Condroz, ils traversent la 4 voies limitée à 90 km/heure

    Situation extrêmement dangereuse, route du Condroz, aux arrêts de bus « La Tolle », à SaintSéverin. Les lignes 94 Liège Warzée et 285 Neuville-Flône des TEC Liège-Verviers y chargent et déchargent leur lot de passagers tout au long de la journée. Sauf que pour rejoindre l’autre côté de la route du Condroz, l’usager ne dispose pas de passage piétons. Les plus courageux longent la 4 voies jusqu’au passage piétons du rond-point de l’Intermarché (1,1 km sans trottoir, 13 minutes à pied). Mais certains traversent la N63 soit en enjambant la berme centrale soit par le « tourne-à-gauche ». 

    La problématique ne date pas d’hier. Précisément de la création de la berme centrale par le Service Public de Wallonie. Les arrêts de bus déjà existants à « La Tolle » de Saint-Séverin se sont alors retrouvés séparés par une ligne de démarcation en « dur » infranchissable. C’est en tout cas ce qu’ils croyaient puisqu’il n’a pas fallu longtemps pour que des passagers du TEC commencent à l’enjamber pour rejoindre l’autre côté de la chaussée.

    Ces derniers n’ont effectivement pas 36 solutions : en l’absence de passage piétons, ils doivent traverser la 4 bandes en passant par-dessus la berme ou à l’endroit du tourne-à-gauche du carrefour (là où la berme centrale laisse un espace libre), ou bien marcher 1,1 km (13 minutes aller selon Google) le long de la N63 pour rejoindre le rond-point le plus proche (de l’Intermarché) et son passage piétons.

    Cette dernière option est tout aussi dangereuse quand on considère l’absence de trottoirs et la vitesse de cette voie rapide, limitée à 90 km/ heure.

    Bref, on frôle quotidiennement la catastrophe. Le conseiller Vincent Licata en a encore fait l’expérience dernièrement: « J’ai aperçu deux jeunes passer au-dessus de la berme... C’est inacceptable de voir ça!
    » «Cette situation me choque et me heurte.En tant que parent, je ne l’accepterai pas pour mes enfants, alors je ne l’accepte pas non plus pour les autres enfants. Il n’y a pas eu d’accident jusqu’à présent mais les jeunes qui rejoignent le lotissement de la Gotte, la rue de la Haie des Moges ou les habitations du côté du parc à conteneurs au retour de Liège passent par là et cela m’affole », enchérit Charlotte Tilman, échevine nandrinoise de la mobilité et de l’aménagement du territoire.

    La route du Condroz étant une route régionale, et non communale, l’échevine n’a pas pouvoir de décision.

    « J’ai toutefois pris contact avec les TEC à deux reprises, une fois le Conseil d’Administration et la seconde l’administration même du TEC pour qu’ils viennent constater le problème sur place. Cela a été fait il y a deux ans, ils ont vu l’évidence.

    Mais rien n’a bougé depuis », regrette-t-elle. Pour l’échevine, l’arrêt de La Tolle doit être supprimé ou déplacé.

    « L’idéal serait que le bus fasse un crochet par le village
    mais le TEC n’est pas d’accord. Et comme un passage piétons n’est pas réalisable par la SPW à cet endroit, il me semble impossible de conserver l’arrêt en l’état.

    Tout simplement parce qu’il est hallucinant de traverser à cet endroit.» Quid du nouveau sentier piétonnier (aménagé par Neupré) entre la pêcherie à Neupré et le Bois des Haies des Moges à Nandrin ? « C’est une possibilité. Mais si l’arrêt ne bouge pas, je ne pense pas que les navetteurs l’utiliseront, il est trop loin de l’arrêt et marcher le long de la route est aussi dangereux... ».

    Article de ANNICK GOVAERS Source Sudinfo 

    La Région

    «Nous irons sur place»

    Du côté du Service Public de Wallonie, Laurence Zanchetta, porteparole de la DG Routes nous annonce que le chef de district va se rendre sur place.

    « Il n’a jamais été interpellé à ce sujet, ce qui ne veut pas dire que la problématique n’existe pas », précise-t-elle. Des aménagements pourraient ainsi voir le jour, mais sans doute pas de passage piétons à cet endroit précis.

    « Les gens font souvent l’erreur de croire qu’un passage piétons va d’office rendre un site moins dangereux, que les automobilistes vont ralentir.

    Or, priorité ne signifie pas sécurité. Sur les routes à partir de 70 km/h, cela peut même avoir l’effet inverse et tuer des piétons. Raison pour laquelle nous réfléchissons toujours à l’emplacement d’un passage piétons, comme près d’un feu tricolore, et pas en plein milieu de la route », indique-t-elle. A.G

    Le TEC

    « Supprimer l’arrêt pénaliserait les usagers »

    Le TEC est au courant de la problématique. « Avant l’aménagement du SPW, nous avons été consultés et avons suggéré
    la création d’un passage pour piétons à La Tolle. Manifestement, cette solution n’est pas idéale vu la limitation de vitesse à 90 km/h.

    Une alternative serait que le SPW installe des éléments sur la berme centrale pour éviter que les piétons ne l’enjambent », suggère Carine Zanella, porte-parole du TEC Liège-Verviers.

    Déplacer l’arrêt de bus ne serait-il pas plus simple ?

    « La solution la plus simple serait de supprimer l’arrêt mais cela ne serait pas idéal pour les usagers... Faire une boucle dans le village engendrerait une perte de temps préjudiciable aussi, car la ligne 94 est très longue. Si on avance l’arrêt, on se trouve dans un tournant, le manque de visibilité est synonyme de risque d’accidents. Et si on le recule, il y a toujours la berme centrale », répond elle. A.G.


    Nandrin: des usagers du TEC enjambent la berme... par sudpresse

  • Une liaison piétonnière entre Neupré et Nandrin

    Info SI.jpgLa commune de Nandrin va bénéficier d’un sentier piétonnier pour permettre aux usagers faibles de faire la liaison entre Neupré et Nandrin en toute sécurité.

    «C’est un véritable cadeau que nous fait la commune de Neupré!» , entame d’emblée Charlotte Tilman, échevin à la commune de Nandrin en charge du dossier.

    Il existe depuis d’innombrables années un tunnel sous-terrain qui passe sous la N63 et qui joint les deux communes. Un tunnel qui n’était plus utilisé par les citoyens puisqu’il n’y avait plus de chemin public pour y accéder. «Il y a bien deux chemins existants mais qui ont été privatisés.

    Ceux-ci ont été déplacés.» La commune de Neupré a néanmoins solutionné le problème et a décidé de recréer un nouveau chemin. «Ce sera un chemin public menant tout droit au tunnel et qui débouchera à Nandrin, où il existe déjà un chemin d’intérêt public qui rejoint un autre sentier appartenant à la commune de Neupré qui va à Saint-Séverin.»

    La portion nandrinoise concernée s’étend sur une petite trentaine de mètres, ne servant que de relais entre les deux chemins. «L’entrée se situe au niveau de la pêcherie à Neupré et débouche au niveau du Bois des Haies des Moges à Nandrin» , précise l’échevine.

    Pour permettre l’aboutissement de ce projet, la commune de Neupré avait besoin que les élus nandrinois permettent l’accès à ce sentier d’intérêt public à la sortie du tunnel. C’est désormais chose faite. «C’est la commune de Neupré qui prend en charge tous les frais mais aussi l’entretien. C’est un vrai cadeau que Neupré nous fait!» , conclut Charlotte Tilman.

    Article CY.C.  source Sudinfo 

  • Les arrêts de bus de la route du Condroz sont-ils dangereux ?

    DSC_0856.JPG

    Le lieu-dit de La Tôle à Nandrin est un endroit bien connu sur la N 63 célèbre route du Condroz .

    Deux arrêts de bus afin de desservir une partie de Nandrin ,parc de la Gotte , le Halleux etc .
    Pour les usagés des transports en commun ,une difficulté de taille à l'aller ou au retour, les jeunes et moins jeunes se retrouvent a devoir traversé la route du Condroz N63 .
    Il faut savoir qu’à cet endroit la vitesse est limitée à 90 km, le hic il y a une berne centrale !!!!
    Il est fréquent de voir aux heures des retours scolaires des usagés du transport en commun devoir enjambé la berne après avoir pris le risque de traversé les deux premières bandes de cette voie rapide, et enfin poursuivre sur les deux bandes suivantes .

    Il y a bien aussi la possibilité d'un peu plus loin, l'ouverture de la berne centrale afin de rejoindre le Halleux et parc de la Gotte !!! et cela les exposent alors à cinq bandes et endroit de manœuvres de changement de direction .

    Un point positif à cette hauteur il y a le radar et bon nombre d'usagers de la route lève le pied à cet endroit dans le sens Marche=>Liège !!! pour l'autre sens le radar est plus loin , à la hauteur de la pêcherie .


    Donc à votre avis les arrêts de bus sont-ils dangereux en version actuelle ?

     

  • Venez découvrir la nouvelle page Facebook et les promos de La Jardinière Boucherie de Nandrin

    La Jardinière.JPG

    La page de La Jardinière Clic ici

    Les promos et son actualité sur cette page

    Route du Condroz 204

    Nandrin

     

     

  • Nandrin : Gardenia est à vendre

    Gardenia sudinfo.JPGIl y a deux ans, la pépinière Gardenia, située route du Condroz à Nandrin, fermait ses portes. La faute à un commerce étroitement lié aux saisons et à la concurrence de plus en plus forte des grandes surfaces.

    « On travaillait trois mois sur douze, ce n’était pas tenable. Pour s’en sortir, il aurait fallu se diversifier et proposer de la nourriture pour animaux, des anti-nuisibles etc.

    mais ma passion, c’était les plantes et je n’avais pas envie de faire autre chose.

    On vendait aussi des fleurs coupées mais sans proximité immédiate avec un cimetière ou un funérarium, c’était difficile », commente Lillo Carrubba qui tenait commerce avec sa compagne.

    « Notre créneau, c’était les oliviers centenaires et les plantes méditerranéennes, or les grandes surfaces ont commencé à vendre la même chose, pas forcément moins cher, mais les clients ne prenaient plus la peine de comparer et filaient droit au supermarché », constate-t-il.

    Toutefois, le commerce nandrinois a tenu bon pendant quatorze ans, lui qui a ouvert en 2000.

    « Attention, ça marchait bien pendant quelques mois, mais ce n’est pas assez pour vivre une année complète. »

    Lillo et sa compagne, sexagénaires tous deux, ont donc décidé de partir à la retraite. Leur magasin et maison sont en vente depuis quelques jours. Mis au prix de 1.250.000 euros, le bien comprend un rez- de-chaussée commercial de 120 m2 , avec un atelier à l’arrière et une serre de 160 m2 (« raison pour laquelle nous avions acheté la propriété », glisse Lillo Carrubba), ainsi qu’un terrain arboré de 3.750 m2 .

    L’étage sert d’habitation.

    Gardenia sudinfo.JPG2.JPG« Le bâtiment se prête à tous types de commerces : restaurant, textile, pépinière... Outre sa composition, c’est la situation du bien, sa visibilité et son grand terrain qui constituent le potentiel de ce bien », estime Célia Gilsoul, agent immobilier chez Engel & Völkers.

    Article de  ANNICK GOVAERS source Sudinfo 

  • Vous avez envie de découvrir des nouveautés? Sellerie La Chambrière à Nandrin

    Sellerie.jpg

    "Vous avez envie de découvrir des nouveautés? Des exclusivités? Des articles alliant innovation technique et design? De pouvoir choisi des produits personnalisés? De vous différencier tout simplement?
    Alors La Chambrière est faite pour vous!
    Nous vous proposons des marques italiennes telles que : Kep, Sarm Hippique, Fasciani, Lorenzini, Umbria... avec une qualité des matériaux irréprochable ainsi qu'un style avant-gardiste.
    Bien sûr, d'autres marques bien connues seront également présentes à l'image de Cavallo, Ungula, Equilook, Horse of the world... et de petites nouvelles
    Envie de découvrir tout cela? Suivez notre actualité et venez nous rendre visite.

    Téléphone : 085 71 10 26.

    Heures d'ouverture ; LU 13h30-18h30, MA-SA 10h-18h30 et fermé le dimanche.

    Nous fermons du 08/08 au 21/08 pour vacances.

    L'adresse Route du Condroz 123B à 4550 Nandrin.

    La Chambrière

    13866929_1180216512020697_707921169_n.jpg

  • Le motard engissois (61) a percuté, mercredi, une voiture qui traversait la route du Condroz à Nandrin. Il a été tué

    accident,nandrin,n63,route du condroz,moto,décès,guy dupont

    Un dramatique accident de la route a coûté la vie au motard Guy Dupont, ce mercredi matin vers 11h.

    L’Engissois de 61 ans, contremaître des travaux à la commune d’Engis, circulait route du Condroz à Nandrin lorsqu’il a été percuté par une Peugeot 207 qui rejoignait la pompe Esso. Il laisse derrière lui sa femme Marie Claire ainsi que ses six enfants, ses petits-enfants et son frère.

     

    La route du Condroz comptabilise une nouvelle victime de la route. Ce mercredi matin, Guy Dupont, un Engissois de 61 ans qui roulait à moto en direction de Liège, n’a pas pu éviter une Peugeot 207 circulant dans l’autre sens (vers Marche) qui coupait les deux bandes de la nationale au niveau de la station Esso à Nandrin.

    La moto a violemment heurté la Peugeot sur le flanc droit. Le conducteur de la voiture, un Liégois de 30 ans, a été emmené à l’hôpital mais le motard est quant à lui malheureusement décédé. Le parquet de Huy a dépêché un expert sur place.

    Guy Dupont laisse derrière lui sa femme Marie-Claire (58 ans), son frère, deux fils (Samuel et Jérémy) et quatre filles (Émeline, Chloé, Géraldine et Mélanie), tous âgés entre 27 et 37 ans, ainsi que de nombreux petits-enfants.

    «Voilà 25 ans qu’il travaillait avec moi à la commune d’Engis au service travaux. Il va nous manquer », confie tristement Marc Bechet, agent technique en chef à la commune d’Engis, collègue et ami du sexagénaire disparu.

    « Il devait partir ce jeudi dans les Alpes à moto avec sa femme. » Décrit par ses collègues comme très professionnel, Guy Dupont était une personne dévouée tant pour ses amis, sa famille et la collectivité.

    « Il se donnait beaucoup de mal, c’était quelqu’un de formidable, très humain, sociable avec une mentalité extraordinaire. Dès qu’une personne avait besoin d’aide, c’est vers lui qu’elle allait. Et s’il n’avait pas la solution, il faisait des recherches pour en proposer une. »

    Guy Dupont devait être retraité dans tout juste un an.

    L’Engissois était un passionné de moto, il avait pour habitude de chevaucher sa bécane et ce, hiver comme été. « La moto ? Il avait ça dans le sang.

    C’était un blagueur et une personne de bonne humeur. Il était connu de tous », ajoute Raymond Neven, échevin des travaux à la commune d’Engis.

    Guy Dupont appréciait également la nature.

    «À l’entendre, il aurait pu vivre en autarcie », poursuit son ami, Marc Bechet. « Il appréciait la nature. Il était aussi très cultivé et s’intéressait à tout.

    Serviable et à l’écoute, Guy s’est démené pour subvenir aux besoins de ses six enfants. » Le corps de Guy Dupont repose à son domicile à Engis, visite de 17 à 19 heures.

    La cérémonie d’adieu suivie de l’incinération au crématorium de Ciney sera célébrée au funérarium Georis de Neupré, le mardi 26 juillet à 9h30.

    L’inhumation des cendres au cimetière de Aux Houx est prévue à 14h30.

    Article de C.L source http://journal.lameuse.be/

     

    La Région wallonne prévoit des aménagements

    « Chaque année, nous comptabilisons un accident mortel », regrette Michel Lemmens, bourgmestre de Nandrin.

    Un verdict peu étonnant lorsqu’on sait que la route du Condroz est particulièrement accidentogène.

    Une situation à laquelle la Région wallonne souhaite remédier.

    « Le ministre Prévot a prévu, il y a trois mois de cela, de débloquer deux millions d’euros pour aménager la route du Condroz.

    Nous rencontrerons les différents responsables régionaux de la structure de la voirie régionale aux alentours du 15 août », annonce le maïeur qui insiste sur le fait que les discussions sont en cours mais qu’aucune date n’est avancée pour les travaux.

     C.L.

  • Nandrinois Shell va rembourser les clients lésés par la différence sur le plein de diesel effectué à la station « Shell Express », située route du Condroz à Boncelles

    logo-attention.jpgIl y a quelques jours, nous relations, dans Sudpresse, le cas insolite de Philippe.

    Ce Liégeois a remarqué, sur son relevé de carte de crédit, que son plein de diesel effectué à la station « Shell Express », située route du Condroz à Boncelles, a été facturé au prix de l’essence.

    « J’ai eu mon attention attirée par un montant à trois chiffres sur mon relevé. 102 euros pour un plein de diesel effectué fin mai, je n’avais jamais vu ça.

    D’habitude, j’en ai pour 75 euros pour remplir le réservoir de mon VW Multivan. »

    Chez Shell, on reconnaît un problème de configuration sur l’une des pompes de la station. « Depuis, la situation est revenue à la normale.

    Il est impossible pour notre société de savoir combien de personnes ont été facturées à un prix qui n’était pas le bon », explique Domitille Fafin, la porte-parole de Shell France.

    « Nous voulons présenter nos excuses aux clients pour les désagréments subis.

    Lorsque nous avons réalisé l’incident, nous avons mis en place un numéro « service clientèle.

    Les personnes qui ont constaté une erreur peuvent nous contacter au 02/508.92.98 et, après une rapide vérification, nous les rembourserons. »

    Article  A.B. source Sudpresse http://journal.lameuse.be/ samedi 9 juillet 2016

  • Il semblerait que c'est pour bientôt ,l'ouverture du OKAY de Nandrin

    DSC_0003.JPG

    Dehors, dedans,ils sont tous en action.

    Les rayons sont visibles et cela permet de dire qu'il ne faut plus beaucoup de temps .

    okay,nandrin,route du condroz,n63,okay,nandrin,route du condroz,n63

    okay,nandrin,route du condroz,n63,okay,nandrin,route du condroz,n63

     

  • Il semblerait que c'est pour bientôt ,l'ouverture du OKAY de Nandrin

    DSC_0003.JPG

    Dehors, dedans,ils sont tous en action.

    Les rayons sont visibles et cela permet de dire qu'il ne faut plus beaucoup de temps .

    okay,nandrin,route du condroz,n63,okay,nandrin,route du condroz,n63

    okay,nandrin,route du condroz,n63,okay,nandrin,route du condroz,n63

     

  • Voici quelques dates à retenir "Chez Pol" à Nandrin

    2146479102.JPGvendredi 22 avril 2016: Daniel Pollain nous proposera son quartet 

    vendredi 27 mai 2016 : Olivier Poumay (harmoniciste) en trio avec Stéphane Martini et André Klenes, musique Brésilienne

    Source info 

    Chez Pol
  • Déviation annoncée sur la route du Condroz N63 à Nandrin

    DSC_1034.JPG

    Déviation annoncée sur le route du Condroz N63 de Nandrin en raison de travaux sur la rue de Dinant !!!

  • Des commerces à vendre ou à louer sur Nandrin

    DSC_1061.JPG

    Un Album photos des commerces à vendre ou à louer sur Nandrin le long de la route du Condroz N63

    Voir l'Album Clic ici 

  • Nandrinois attention pour lundi 4 avril 2016 Les camionneurs durcissent le ton !

    greve camion Nandrin Source Sudpresse.JPG

    Les chauffeurs routiers entendent protester contre l’entrée en vigueur de la taxe kilométrique.

    Cette redevance ou taxe selon les Régions est appliquée depuis vendredi aux poids lourds de plus de 3,5 tonnes.

    Après avoir bloqué plusieurs grands axes ce samedi, les routiers veulent remettre le couvert lundi soir en bloquant les frontières.

    Situation de vendredi à Nandrin Clic ici 

    20160401_140136.jpg

    20160401_140205.jpg

    « ON VA ÊTRE PLUS MÉCHANTS »

    À moins d’un revirement (très hypothétique) du ministre du Budget, Christophe Lacroix (PS), les actions des camionneurs se poursuivront massivement en début de semaine. « On va entrer en grève ce lundi en menant des opérations coup de poing, en ciblant des endroits stratégiques car on veut être plus méchants! », assure Fabrice Ausloos, propriétaire d’une entreprise de transports qui a pris la tête des 500 camionneurs qui mènent la fronde. « Nous installerons des barrages filtrants à toutes les frontières, dès ce lundi. Mais pas avant 22h, car nous avons besoin de temps pour nous organiser. Les voitures pourront passer, pas les camions. Car l’objectif n’est pas de gâcher les vacances des gens, des enfants. »

    BLOQUER L’ÉCHANGEUR DE DAUSSOULX

    De nombreux embouteillages sont donc à prévoir. L’échangeur de Daussoulx pourrait également être bloqué. « Ce n’est pas encore sûr. Cela dépendra du comportement du ministre Lacroix que nous rencontrons ce dimanche », prévient Fabrice Ausloos. Car les revendications de ces camionneurs sont claires : un report, ou du moins, un recalcule de la taxe kilométrique. « Elle va coûter 1.000 emplois à la Wallonie ! », reprend Fabric Ausloos. « Cela ne sert à rien d’être corrects, si les ministres ne le sont pas avec nous. Lors de nos prochaines actions, nous serons accompagnés des dépanneurs et des forains, mais aussi des agriculteurs. Je précise que nous voulons éviter des débordements et de la casse. Je suis conscient que nous nous sommes mis les gens à dos. Mais le ministre Lacroix ne nous a pas écoutés. On l’avait prévenu que le système n’allait pas fonctionner. Et ça a été le cas. »

     

    Article de ADRIEN DE MARNEFFE dans 7 Dimanche 

  • Soirée retrouvailles au Monastère de Nandrin le 19 mars 2016

    mona retrouvailles.jpg

    Le mona a été et est toujours la deuxième maison de beaucoup de fêtards. Lors de cette soirée, venez faire la fête tous ensemble, re motivez vos anciens potes de sorties et venez le temps d'une soirée vous replonger dans l'ambiance mona. Présence d'anciens serveurs, DJ's etc
    Un cocktail offert avant minuit

    Source info SOIREE RETROUVAILLE (les anciens du mona)

  • Début des travaux pour le okay de Nandrin route du Condroz

    DSC_0197.JPG

    DSC_0196.JPG

    Début des travaux pour le okay de Nandrin route du Condroz 

    Création  d'un bassin de retenue 

    Nandrin Un Okay route du Condroz : l’enquête publique est lancée

     

  • Nandrin Le panneau du téléphérique a été retiré mais...

    2015-04-23 16.45.43.jpg

    Le retrait de certains panneaux installés le long de la Route du Condroz à Nandrin pour faire la promotion de la ville de Huy a débuté.

    Celui qui faisait la publicité du téléphérique, pourtant inaccessible depuis l’accident d’hélicoptère, a notamment été enlevé.

    Mais les deux piquets qui le soutenaient sont toujours bien en place...

    Source Sudinfo article de C.W

  • Accident route du Condroz N63 à Nandrin mercredi 8 avril 2015

    1.png

    Mercredi 8 avril, peu avant 17h00, la circulation sur la N63 (aussi appelée Route du Condroz) a été perturbée par un accident aussi spectaculaire qu’inhabituel.

    En effet, comme le montre notre cliché, un tracteur s’est retrouvé dans une position indélicate (inconfortable) et à tout le moins insolite… suite à une collision avec une voiture.

    Durant le constat par la Police, le trafic en cette heure de pointe, malgré les congés scolaires, ramené sur une seule bande était rendu difficile et fortement ralenti.

    C’est vers 19h00 que la situation retrouvait sa normalité.

    Merci aux lecteurs du blog aussi bien d'avoir prévenu mais également à la collaboration .

    Le blog existe pour vous et par vous !!!!! 

     

    2.png

  • Nandrin la saga des panneaux de la N 63 route du Condroz

    993371748.jpg

    Les nouveaux panneaux provinciaux renseignant les curiosités touristiques ont déjà fait couler beaucoup d’encre et grincer les dents. Après le panneau renseignant le téléphérique qui n’est plus en service, et ceux renseignant la ville de Huy à hauteur de Nandrin, d’autres erreurs grossières ont été signalées.

    Sur le panneau renseignant Aywaille, le nom de la localité est orthographié « Aywail ». Quant à Remouchamps, il est devenu « Remoucham » !

    Le bourgmestre de Nandrin, Michel Lemmens, avait qualifié ces panneaux de « belle cochonnerie ». Suite à ces remous, la Fédération du Tourisme de la Province de Liège a réagi en déclarant que les panneaux concernant Aywaille et Remouchamps « avaient subi une erreur de réalisation ».

    La FTPL a annoncé que les panneaux avaient été retirés ce vendredi matin et qu’ils seront remplacés « par la société qui a fait l’erreur ».

    Le panneau concernant le téléphérique de Huy va également être enlevé.

     

    Source Sudpresse 

    Article de

     A.B

     

    Nouveau le long de la route du Condroz N 63 à Nandrin clic ici 

     

    Nandrin « Ces panneaux, c’est une belle cochonnerie » clic ici 

  • Nandrin N63 route du condroz Accident avec trois voitures le 8 octobre 2014

    9 oct.jpg

    Hier matin 8 octobre 2014, trois véhicules se sont percutés à Nandrin, sur la route du Condroz, en heure de pointe. 
    Une conductrice a freiné trop tard  et a percuté le véhicule devant elle. 
    Ce dernier est parti vers l’avant et est entré dans l’arrière de la voiture devant lui. 
    Il n’y a pas eu de blessé.
     
    Source La Meuse Huy-Waremme du 9 octobre 2014