route

  • Une route à moitié refaite se situe à cheval sur Nandrin et Tinlot

    L’entretien des voiries communales 2017 a également été voté. Il concerne la rénovation de la rue de la Forge et de la rue Haie Monseu, pour un budget de 71.744 €. Les travaux devraient commencer en septembre ou octobre.

    Les rues Fond d’Oxhe, de la Halette, Thier des Bacs, Fond des Bacs, de la Ferme de l’Abbaye, du Neufmoulin et d’Oxhon font partie du PIC 2017-2018 qui passera prochainement au Conseil et devraient être rénovées au printemps.

    Lors des débats, le conseiller Vincent Licata (TE) a demandé quand le reste des Favennes serait réalisé puisque Tinlot a refait sa partie. La particularité de cette voirie est qu’elle se situe à cheval sur Nandrin et Tinlot.

    Michel Lemmens s’est indigné de cette information. « Je n’étais pas au courant. C’est absurde, si Tinlot nous l’avait dit, nous aurions payé pour que cette route puisse être complètement terminée. La supracommunalité a ses limites… », a-t-il lancé.

    Contacté par nos soins, l’échevin des travaux de Tinlot, Lorenzo Novello confirme.

    « La route a été refaite et il est vrai que nous n’avons pas averti Nandrin.

    Chacun suit son programme, c’est malheureusement le système belge qui le prévoit ainsi. En France, c’est plus cohérent avec les groupements de communes. » 

    AG

    1147395687.25.JPG

     

  • Nandrinois attention aux départs mercredi soir

    Ascension =Gros embouteillages en vue mercredi soir

    Les organisations de mobilité Touring et VAB s’attendent à une heure de pointe vespérale chargée sur les routes mercredi en raison du début du week-end prolongé de l’Ascension. Les belles prévisions météorologiques devraient en outre inciter encore davantage de Belges à prendre le large vers les destinations les plus prisées : la Côte belge (mais aussi néerlandaise), l’Ardenne et la France

    1147395687.25.JPG

  • Accident aujourd'hui 9 avril 2017 à Nandrin route de Berleur

    9 avril route de Berleur.jpg

    Il était plus ou moins 12 h 30 aujourd'hui dimanche 9 avril 2017 ,lorsqu'il y a eu un accrochage entre un véhicule et un cycliste sur la route de Berleur Nandrin  .

    Le cycliste est parti en ambulance .

    Le dépannage a été réalisé par  Depannage-Du-Condroz.be d'Ouffet

    http://www.depannage-du-condroz.be/

     

  • On va perdre 12 degrés en moins de 72 heures retour de la neige

    froid.gifRessortez vos pulls et manteaux: on va passer de 13 degrés ce jeudi à… 1 degré ce week-end, avec le retour de la neige

    L’Institut Royal de Météorologie annonce le retour de la neige sur les hauteurs dès ce samedi, avec des températures proches du négatif.

    On va perdre plus de dix degrés en moins de 72 heures…

    Vendredi, le temps sera sec sur la majorité du territoire et quelques belles éclaircies se développeront entre les champs nuageux, surtout sur le nord-ouest du pays. Dans le sud-est, la journée débutera avec des nuages bas qui pourront localement limiter la visibilité. Ensuite, la nébulosité variera aussi et une petite averse isolée n’est pas à exclure. En fin d’après-midi, le ciel se chargera à partir de la frontière française. Il fera encore assez doux avec des maxima de 5 à 11 degrés.

    Vendredi soir, le temps sera très nuageux et une faible zone pluvieuse traversera le pays en suivant une trajectoire sud-ouest/nord-est. Dans l’ouest, le vent deviendra assez fort avec des rafales de 50 à 60 km/h. À la mer, quelques averses seront possibles. La nuit, il fera généralement sec avec de nombreux nuages bas sur le sud-est et des éclaircies sur les autres régions. Minima de 1 à 5 degrés. La nuit, le vent deviendra partout modéré de secteur sud.

    Samedi, la nébulosité sera abondante avec graduellement de la pluie à partir de la frontière française. Sur les crêtes ardennaises, des flocons de neige pourraient même temporairement se mêler à la pluie. Les maxima seront compris entre 3 degrés en Haute Belgique et 8 degrés dans l’ouest du pays. Le vent sera d’abord modéré de sud à sud-est. Plus tard, il deviendra faible et variable.

    Dimanche, la nébulosité restera abondante avec de la pluie. En Ardenne, ce sera de la neige fondante ou de la neige. Les maxima se situeront entre 2 et 5 degrés au sud du sillon Sambre-et-Meuse et autour de 7 degrés ailleurs.

    Source Clic ici 

  • Nandrinois nous vous invitons dès lors à la plus grande prudence dans les prochaines heures et jours

    DSC_0513.jpg

    Des chutes de neige sont attendues dès cette nuit et jusqu'à dimanche sur notre pays.

    Nous vous invitons dès lors à la plus grande prudence et à adapter votre conduite à ces conditions hivernales.
    Un plan de déneigement est mis en place par le Service Travaux et Entretien de la commune.

    Sont dégagées en priorité les rues en pente, les routes empruntées par les bus et les accès aux différents bâtiments publics.

    Pour tout savoir sur le plan déneigement de notre commune Voir http://www.nandrin.be

    Ce soir et cette nuit, le pays sera touché par une petite mais virulente dépression de tempête qui se développera cet après-midi sur le sud-ouest de l’Angleterre et se déplacera en s’intensifiant vers notre littoral et ensuite vers l’ouest de l’Allemagne en passant sur nos régions.

    Selon mes derniers calculs, ce phénomène semble devenir très intense au niveau vent et précipitations qui seront de pluie en un premier temps, mais de neige après le passage du système sur le nord du pays.

    Le vent du sud à sud-ouest soufflera donc de plus en plus fort ce jeudi soir avec, vers 19h, déjà des pointes de 40 à 60 km/h.

    À ce moment-là, il pleuvra partout et il neigera au-dessus de 400-500m dans les Hautes Fagnes.

     

    La pluie se transformera alors également en neige sur ces régions et se propagera vers les autres provinces wallonnes en deuxième partie de nuit.

    Elle commencera à tenir au sol, d’abord dans les régions situées au-dessus de 200 mètres (Est du Hainaut, Namur, Liège et Luxembourg), ensuite également à plus basse altitude sur le sud de la province du Limbourg et sur le Brabant wallon.

    En fin de nuit, la couche y atteindra 1-6cm mais 6-10cm sur les hauteurs de Luxembourg et de Liège, voire 10 à 20cm de la Baraque de Fraiture au signal de Botrange.

    Source S.I

     

  • Les services d’épandage fin prêts

    neige.jpgQui dit neige, dans notre pays, dit très souvent chaos sur les routes.

    Et pour les automobilistes coincés dans les bouchons, la faute incombe toujours aux services d’épandage.

    Du côté du Service public de Wallonie, on assure qu’on est prêt à maîtriser la situation.

    « On tournera 24h sur 24, avec des équipements différents suivant les conditions », assure Laurence Zanchetta, la porte-parole. « Tout le monde est réquisitionné dans les 42 districts. »

    Le SPW assure le dégagement des autoroutes et des nationales wallonnes.

    Et les conditions que l’on va connaître dans les prochains jours vont lui donner du fil à retordre. Les chutes de neige seront abondantes et répétitives et il faudra donc constamment épandre le sel pour rendre le réseau praticable.


    GARE AU DIMANCHE 15 !

    « Le jour le plus délicat sera sans doute ce dimanche mais, heureusement, il y a moins de trafic et moins de camions sur les routes », explique la porte-parole.

    « Les automobilistes sont tout de même appelés à faire preuve de prudence et à éviter de prendre leur véhicule si ce n’est pas nécessaire. »

    La porte parole insiste sur le fait de bien se renseigner sur les conditions de circulation avant d’envisager notamment de partir vers les pistes de ski. Et de circuler avec une voiture en bon état.

    « Si vous avez des pneus lisses, il n’est pas raisonnable de s’aventurer sur des routes enneigées. »

    Bruxelles Mobilité est aussi en état d’alerte.

    « Nous avons déjà prévu des épandages préventifs dans la nuit de jeudi à vendredi », explique Camille Thiry, la porte-parole.

    En ce qui concerne le réseau secondaire, il incombe aux communes de les rendre praticables.

    Ce week-end, ne vous attendez cependant pas à ce que les rues peu fréquentées soient déneigées. Patience donc.  Article de  M.P. source S.I

  • Retour du froid prévu le week-end prochain

    froid.gifDes piétons qui glissent, des voitures qui dérapent et le chaos qui s’installe sur les routes. Si la situation de samedi était particulière, la météo devrait être plus clémente ce dimanche. « Il va neiger sur les Hautes Fagnes mais le dégel qui a commencé à la Côte ce samedi avant de s’étendre sur l’ensemble du territoire devrait perdurer » commente le météorologue David Dehenaux. De là, à remettre écharpes, moufles et autres bonnets dans le fond du placard?

    Il y a un pas qu’il ne faudrait pas franchir…


    DE LA PLUIE

    « Des températures plus douces sont attendues pour la semaine prochaine. On pourrait atteindre des maxima de 7 degrés à l’intérieur du pays. Quelques chutes de neige sont attendues mais seulement dans les Hautes Fagnes.

     À l’intérieur du pays, un temps pluvieux est attendu ce mardi. Jeudi, il fera venteux. On s’attend à des vents atteignant cinq beaufort » explique le Monsieur Météo de RTL-TVI.

    Par contre, l’hiver lui ne fait que commencer.

    Pour le météorologue, de nouvelles températures négatives sont attendues dès vendredi prochain. Un froid qui devrait perdurer tout au long du week-end.

    Article de B.D Source SI

  • Les subsides qui seront alloués aux communes pour la rénovation des routes > Nandrin : 158.111 euros

    i2.JPGLa Région wallonne a déterminé les montants des subsides qui seront alloués aux communes pour la rénovation des routes. Au total, les 31 communes de l’arrondissement décrochent 4.988.916 euros de subsides.

    Huy, Hannut et Waremme se classent en tête, avec respectivement 436.453 euros, 380.251 euros et 285.682 euros.

    Ce jeudi, le Gouvernement wallon, sur proposition du ministre des Pouvoirs locaux et de la Ville, Paul Furlan, a arrêté le montant de la programmation 2017-2018 du Fonds Régional d’Investissements communaux ainsi que sa répartition entre les communes (FRIC).

    La répartition des subsides relatifs à la rénovation des rues est connue. À Huy,l’échevin des travaux Éric Dosogne (PS) est plutôt satisfait du montant octroyé à la cité du Pontia : « 436.453 euros, cela correspond à la moitié de la subsidiation précédente, mais qui était, elle, étalée sur quatre ans et non pas deux années.

    Au final, les subsides sont donc plus ou moins identiques. »

    Côté travaux, il énumère d’abord ceux qui devraient être terminés prochainement grâce aux précédents subsides : les rues Fond l’Evêque, Prés Brions, Jacques Grégoire ou des Vignes devraient être restaurées cette année.

    Pour les deux prochaines années, la priorité devrait être donnée aux rues Wahehaye et du Crucifix : « La rue du Crucifix est assez longue et doit être refaite complètement, il faudra donc évaluer si les subsides sont suffisants. » Autres voiries susceptibles d’être rénovées : celles de la sarte à Ben et du Bois des Rois.

    À Tihange, la rue Pol carré et des malles Terres devraient bénéficier d’une rénovation.

    « Pour les rues du centreville, nous allons disposer d’un subside d’1,7 million dans le cadre de la revitalisation du centre-ville » précise l’échevin.

    À Waremme, ce sont la rue des Marais, les trottoirs de la rue Ernest Malvoz, la rue Joseph Noville et la rue des Prés qui sont concernées par ces subsides. La ville bénéficie de 285.682 euros.

    À Hannut, les rues de la Justice et de la gare et de Wamont ainsi à Bertrée sont concernées par des subsides qui s’élèvent à 380.251 euros.

    C’est aussi le cas de la rue de la Prâle, où les travaux sont terminés.

    « On se rend bien compte qu’avec le Fonds régional pour les investissements communaux, nous avons moins de subsides qu’auparavant », indique le bourgmestre Manu Douette.

    Article de JG source Sudinfo H-W

     

    Voici le détails des subsides attribués pour nos communes :

    > Amay : 282.493 euros > Anthisnes: 135.183 euros > Berloz : 71.387 euros > Braives : 185.477 euros > Burdinne : 112.085 euros > Clavier : 185.554 euros > Crisnée : 83.704 euros > Donceel : 100.917 euros > Engis : 169.472 euros > Faimes : 108.162 euros > Ferrières : 247.785 euros > Fexhe-le-Haut-Clocher : 92.383 euros > Geer : 90.595 euros > Hamoir : 139.301 euros > Hannut : 380.251 euros > Héron : 153.468 euros > Huy : 436.453 euros > Lincent : 74.316 euros > Marchin : 177.025 euros > Modave : 137.588 euros > Nandrin : 158.111 euros > Oreye : 85.413 euros > Ouffet : 109.303 euros > Remicourt : 122.235 euros > Saint-Georges-sur-Meuse : 142.207 euros > Verlaine : 100.026 euros > Villers-le-Bouillet : 157.352 euros > Wanze : 279.065 euros > Waremme : 285.682 euros > Wasseiges : 97.386 euros. - J.G. Notre arrondissement L

     

     

  • Nandrin Des comptes en boni et une réfection en surface de cinq voiries communales

    EB.jpgCinq rues rénovées.

    Les élus ont voté à l’unanimité l’entretien des voiries communales 2015.

    « Comme l’année passée, il s’agit de refaire les surfaces, soit retirer une épaisseur de 4 à 6 centimètres, là où les fonds de route sont bons.

    Cela ne concerne donc pas les routes où la structure doit être complètement réparée », a expliqué Henri Dehareng, échevin des travaux.

    Ce traitement concerne cinq voiries : rue de Berleur, rue d’Engihoul, rue du Petit-Fraineux, l’entrée de Villers-leTemple et rue de la Haie des Moges.

    Coût TVAC : 244.293 euros.

     

     Plus de RIS.

     

    Les comptes 2014 du CPAS ont été approuvés par 8 voix pour, 3 non et 3 abstentions. Le résultat budgétaire à l’ordinaire affiche un boni de 5.424 euros.

    À l’extraordinaire, le résultat est de 0. « Il y a eu davantage de RIS, avec un pic en mars, ainsi qu’un léger fléchissement des aides familiales et ménagères. Nous sommes intervenus auprès de crèches privées pour 7 enfants, suite à la fermeture de la crèche communale », a détaillé Béatrice Zucca, présidente du CPAS.

     

     

     Pas de diminution de l’IPP.

    Les comptes communaux 2014 ont aussi été votés, par 9 oui contre 7 abstentions.

    À l’ordinaire, le résultat budgétaire est de 843.387 euros et à l’extraordinaire de 54.674 euros. « Les comptes sont rassurants.

    Restent trois interrogations pour l’avenir : la zone de secours après 2018 dont les coûts risquent d’exploser, la réforme de l’État et l’impact des mesures fiscales », a commenté Michel Lemmens.

    Au 31 décembre 2014, la dette se montait à 3,165 millions d’euros à un taux de 1,27 % « alors que la moyenne régionale est de 3 %.

    La durée de remboursement est de 6,8 ans à Nandrin alors qu’en moyenne, elle est de 12- 13 ans ailleurs », a-t-il souligné.

    « Vu le gros boni dégagé, ne diminuerait-on pas l’impôt des personnes physiques ? », a demandé Marc Evrard.

    « Aujourd’hui, ce serait du suicide car la fiscalité va être totalement bouleversée.

    Il vaut mieux être prudent. Il y a trop d’incertitudes pour se permettre un geste électoral », a répondu le bourgmestre. l