roaming

  • Nandrinois : La fin du roaming pour cet été en Europe

    teleph.pngLes eurodéputés ont voté jeudi des règles visant à limiter les tarifs que peuvent se facturer entre eux les opérateurs téléphoniques pour les frais d’itinérance.

    La fin du roaming a déjà été décidée et elle entrera bien en vigueur le 15 juin prochain. Concrètement, tout citoyen de l’UE voyageant dans un autre pays européen ne se verra plus compter des frais supplémentaires s’il souhaite téléphoner, envoyer des messages ou surfer sur le net.

    Mais il fallait aussi encadrer les frais que les opérateurs se facturent pour ces services, afin d’éviter qu’ils ne répercutent les coûts aux clients par d’autres moyens.

    Après des négociations âpres avec les États membres, le Parlement a obtenu que les prix soient revus à la baisse. 2,5 EUROS/GB EN 2022 Le prix du gigabyte sera progressivement baissé, passant de 7,7 euros en 2017 à 2,5 euros en 2022. Le coût d’un appel sera de 0,032 euro au lieu de 4.

    « Je suis très contente que nous ayons pu à nouveau accomplir quelque chose de concret pour les citoyens européens », a réagi l’eurodéputée libérale Hilde Vautmans.

    « Cela ne résoudra pas les gros problèmes et défis actuels, mais c’est un accomplissement que nous avons longuement négocié et dont nous pouvons être fiers en tant qu’UE. »

    « C’est un grand pas en avant pour beaucoup de consommateurs », a salué l’eurodéputée N-VA Anneleen Van Bossuyt, qui a quelques objections.

    « Le roaming, ou l’itinérance, coûte de l’argent aux opérateurs.

    Cette législation entraînera sans doute une augmentation des prix des abonnements téléphoniques.

    Les citoyens qui ne partent pas à l’étranger paieront donc pour des avantages dont ils ne bénéficient pas. » 

    1147395687.25.JPG

     

  • Le «roaming» supprimé pour les prochaines vacances d’été

    Info SI.jpgBonne nouvelle pour votre facture de GSM si vous avez l’habitude de voyager en Europe et, notamment, en vacances.

    Dès le 15 juin prochain, le «roaming», ce supplément que vous devez payer lors de vos communications, mais aussi pour l’envoi de SMS et le surf à l’étranger, sera supprimé.

    Cela est dû à l’accord intervenu, la nuit de mardi à mercredi au sein de l’Union européenne, à propos des tarifs de gros pour les opérateurs mobiles.

    Il s’agit en l’occurrence des prix que les opérateurs peuvent se facturer mutuellement pour l’utilisation de leurs réseaux.

    Comme par exemple ce que Deutsche Telekom peut facturer à Proximus, si un client de ce dernier surfe ou appelle avec son téléphone mobile d’une ville allemande.

    Pour la téléphonie, par exemple, le prix passera de 5 à 3,2 cent alors que le prix du SMS diminuera de 2 à 1 cent. Ces diminutions mais aussi cette unification permettent aux opérateurs européens de ne plus facturer ces frais à leurs clients.

    Si les Européens ont de quoi se réjouir, il ne faut pas oublier que cette mesure est en discussion depuis… 2015.

    Article Sudinfo