produits de beauté

  • La Nandrinoise Eloïse Roulette fabrique elle-même ses produits de beauté

    Eloïse (22) est une grande adepte de la slow cosmétique.

    L a slow cosmétique, terme inventé par Julien Kaibeck, c’est tendance. Et pas besoin d’être un professionnel pour se prêter au jeu.

    La Nandrinoise Eloïse Roulette fabrique elle-même ses produits de beauté depuis 6 ans.

    « J’ai commencé à concevoir moi-même mes produits de beauté quand j’ai acheté ma première crème qui était censée être bio. Ma peau a mal réagi », explique Eloïse, Nandrinoise de 22 ans.

    « Pour avoir une peau saine, il fallait que je fasse autre chose. J’ai donc décidé de fabriquer mes cosmétiques moi-même. » Aujourd’hui, elle prépare sa crème, ses masques ou encore ses gommages. « J’ai aussi testé le shampoing et gel douche pendant un moment mais ça prenait du temps et ça se conservait moins bien. J’utilise donc maintenant une marque de shampoing vegan. » Ce sont les seules exceptions qu’elle fait et, pour s’assurer que les ingrédients ne soient pas nocifs dans les produits qu’elle achète, elle vérifie sur internet (par exemple sur le site www.laveritesurlescosmetiques.com).

    Selon Eloïse, « il faut s’éduquer à la slow cosmétique. Il faut lire des livres, aller sur des forums etc. C’est important de bien comprendre la façon dont, par exemple, les huiles essentielles sont fabriquées et les effets que cela peut avoir sur la peau.

    Tout le monde a des peaux différentes, toutes les recettes ne sont pas utilisables par tous. Les gens ont aussi tendance à mal se diagnostiquer, croire qu’ils ont la peau sèche par exemple alors que ce n’est pas le cas. » Un phénomène dont s’emparent les marques de cosmé- tiques. « Il y a six ans, quand j’ai débuté, ce n’était pas encore la mode, on ne parlait pas vraiment de tout ça.

    Aujourd’hui, certaines grandes entreprises font du green washing ; ils utilisent des arguments bio pour faire vendre leurs produits ». Vous voulez tester ?

    Eloïse vous confie une de ses recettes de masques pour avoir un teint lumineux. Mélangez un jaune d’œuf, un peu d’argile blanche, une goutte d’huile essentielle de tea tree, une goutte d’huile essentielle de rose ou lavande, de l’huile végétale (baobab par exemple) pour arriver à une bonne consistance.

    Laissez poser pendant quinze minutes puis rincez. Attention, il ne faut pas faire des masques tous les jours. « Une fois tous les quinze jours c’est suffisant… et très reposant.»

    MARIE LARDINOIS

    1147395687.25.JPG