pénurie de médecins

  • Pénurie de médecins nos communes sévèrement touchées

    1856886690.9.jpg« S’il n’y avait pas eu 4 jeunes qui se sont installés ces 5 dernières années, avec les départs à la retraite, le Condroz aurait perdu 20% de praticiens. Les médecins installés doivent changer de mentalité : travailler en équipe et accueillir des assistants pour que ceux-ci s’installent à terme », encourage Benoît Didier, pré- sident du Cercle médical du Condroz. 

    En province de Liège, 39 communes sur 84 comptent moins de 10 médecins pour 10.000 habitants, alors que la moyenne belge est de 22 (statistiques 2014 de la Province). Le Condroz est touché. Collectés par le PCS, les chiffres (2016) sont éloquents.

     Anthisnes : 5 médecins (maintenant 6 avec Maëlle Grosjean) pour 4.115 habitants, soit 12,15 médecins pour 10.000 habitants.

     Clavier: 5 médecins pour 4.546 habitants, soit 11 pour 10.000 habitants.

     Modave : 4 pour 4.157 habitants, soit 9,62 pour 10.000 habitants.

     Nandrin: 4 pour 5.838 habitants, soit 6,85 pour 10.000 habitants.

     Ouffet: 2 pour 2.806 habitants, soit 7,13 pour 10.000 habitants. >

    Tinlot: 1 médecin pour 2.652 habitants, soit 3,77 pour 10.000 habitants.

     Hamoir : 6 pour 3.819 habitants, soit 15,71 pour 10.000 habitants.

     Ferrières: 6 pour 4.624 habitants, soit 12,71 pour 10.000 habitants.

     Marchin : puisque l’entité compte 3 médecins pour 5.390 habitants, nous calculons 5,56 docteurs pour 10.000 habitants

    ANNICK GOVAERS

    1147395687.25.JPG

     

    Lire la suite