okay

  • Le Okay de Nandrin a ouvert ses portes

    okay2.JPGAprès plusieurs années de gestation, un Okay voit enfin le jour à Nandrin.

    La première mouture du projet avait été recalée par la commune, le deuxième essai, remanié, a été le bon.

    Le magasin d’alimentation dit de proximité appartenant au groupe Colruyt, a ouvert ses portes ce mercredi matin sur la route du Condroz, à deux pas de la maison de repos Jour de Mai.

    Neuf mois de travaux ont été nécessaires pour la construction du bâtiment et l’aménagement de son parking d’une cinquantaine de places.

    D’une superficie commerciale de 650 m2, il enregistre 6.200 références globales (alimentaires et non alimentaires).

    « Il n’y avait pas de magasin du groupe Colruyt entre Boncelles et Ben-Ahin, le groupe était demandeur depuis plusieurs années de s’installer à Nandrin, même s’il est vrai que nous sommes un magasin de plus sur la route du Condroz.

    Il s’agit d’un Okay de la deuxième génération, c’est-à-dire que la visibilité et l’assortiment du frigo ont été revus, ainsi que le design général.

    Par ailleurs, grâce à l’association du groupe Colruyt et de la boulangerie Roelandt, nous fabriquons nos propres pains et viennoiseries qui nous sont livrés quotidiennement de Lokeren », relève Steve Lefevre (37), le gérant.

    pk.JPG

    Cet habitant de Hermalle-sous-Huy, cadre chez Okay, a été auparavant gérant de trois autres Okay (Lontzen, Sombreffe, Crisnée).

    L’équipe nandrinoise est composée de douze employés.

    « Ce sont douze temps plein, cinq ont été engagés spécifiquement pour Nandrin, les autres proviennent de magasins Okay ».

    Quelle différence entre un Okay et un Colruyt ?

    « Notre assortiment est large mais pas profond. Ainsi, vous trouverez ce que vous cherchez, un pot de mayonnaise par exemple, avec au minimum un produit propre, basique et une marque, mais il y aura moins de choix que dans un Colruyt. »

    Le Okay de Nandrin est accessible du lundi au samedi de 8h30 à 19h30.

    A l’occasion de l’ouverture, 15 % sont offerts sur la marque propre Boni jusqu’au 5 août. Par ailleurs, pour tout achat, vous recevez un bon pour un pain gratuit lors de votre prochain passage (valable jusqu’au 31 juillet).

    Attention, l’accès au magasin se fait soit par la route du Condroz, soit par la rue d’Engihoul.

    La sortie, elle, se fait uniquement par la rue d’Engihoul. Le permis accordé pour le Okay concernait également la construction d’un ZEB (magasin de vêtements) sur la parcelle voisine.

    Les travaux ont bien avancé.

    Aucune date d’ouverture n’a toutefois été fixée.

    Article de ANNICK GOVAERS source http://journal.lameuse.be/

    DSC_0043.JPG

  • Ouverture du OKAY de Nandrin aujourd'hui 29 juin 2016

    okay,nandrin,route du condroz,n63,okay,nandrin,route du condroz,n63

     

    DSC_0003.JPG

    okay,nandrin,route du condroz,n63,okay,nandrin,route du condroz,n63

    Ouverture du OKAY de Nandrin aujourd'hui 29 juin 2016

     

  • Il semblerait que c'est pour bientôt ,l'ouverture du OKAY de Nandrin

    DSC_0003.JPG

    Dehors, dedans,ils sont tous en action.

    Les rayons sont visibles et cela permet de dire qu'il ne faut plus beaucoup de temps .

    okay,nandrin,route du condroz,n63,okay,nandrin,route du condroz,n63

    okay,nandrin,route du condroz,n63,okay,nandrin,route du condroz,n63

     

  • Il semblerait que c'est pour bientôt ,l'ouverture du OKAY de Nandrin

    DSC_0003.JPG

    Dehors, dedans,ils sont tous en action.

    Les rayons sont visibles et cela permet de dire qu'il ne faut plus beaucoup de temps .

    okay,nandrin,route du condroz,n63,okay,nandrin,route du condroz,n63

    okay,nandrin,route du condroz,n63,okay,nandrin,route du condroz,n63

     

  • Offres d'emplois 34 à Nandrin et à Tinlot

    offre d'emplois,nandrin,tinlot,okay,carrefour marketLe Carrefour Market et le supermarché OKay engagent des vendeurs, des caissiers… de la région

    Bonne nouvelle pour les Condruziens : 34 emplois au total vont être créés avec l’arrivée des supermarchés Carrefour Market, à Tinlot, et OKay, à Nandrin. Différents profils sont recherchés, tels que des caissiers, des vendeurs… et les personnes qui proviennent de la région seront privilégiées.

     

    Deux surfaces commerciales vont bientôt voir le jour dans le Condroz.

    À Nandrin, l’ouverture d’un magasin OKay (du groupe Colruyt) est prévue en juillet. Du côté de Tinlot, c’est un Carrefour Market qui verra le jour en avril.

    « Le gros oeuvre est terminé. À présent, il reste l’aménagement intérieur. Au total, la surface sera de 1.100 m2 », indique Laurent Dessard, qui est déjà directeur de la même enseigne à Hamoir. Et dans ce village déjà, l’homme avait créé entre 6 et 8 emplois.

    « À Tinlot, nous allons recruter entre 15 et 20 postes, dont une majorité de temps partiels ». La Mission Régionale Huy-Waremme, qui est chargée du recrutement, parle de 19 personnes engagées.

    Les profils recherchés sont : des caissiers-ré-assortisseurs, des équipiers en épicerie, en boucherie, en boulangerie, en fruits et légumes, ainsi qu’une technicienne de surface. De plus, ce sont des contrats à durée déterminée qui débouchent vers un contrat à durée indéterminée.

    « Il n’y a pas de délai au niveau de l’envoie des candidatures. De plus, à compétences égales, ce sera une personne de la région qui sera choisie », ajoute Laurent Dessard. À Nandrin, le groupe Colruyt recherche 15 personnes : des vendeurs-magasiniers à temps plein, et les contrats sont indéterminés.

    « La personnalité des candidats est très importante. Il faut une personne qui soit sympathique, avenante, et qui possède la fibre commerciale. Une première expérience dans la vente est également un atout.

    Idéalement, il faut aussi que le candidat possède une voiture pour pouvoir se déplacer jusqu’à la formation », explique Elisabeth Poskin de la Mission Régionale Huy-Waremme, chargée de recrutement pour ces postes. Comme pour Tinlot, de nombreuses personnes ont déjà envoyé leur C.-V. elisabeth.poskin@mirhw.be

    Mieux vaut donc ne pas trop traîner pour laisser sa candidature.

    « Je les attends pour le 1er mars, grand maximum », conclut la chargée de recrutement.

    Article de  DÉBORAH TOUSSAINT source Sudpresse 

    http://journal.sudinfo.be/

     

    Pour envoyer sa candidature

     

    Le recrutement de ces 34 personnes se fait par le biais de la Mission Régionale Huy-Waremme. Pour les offres d’emploi concernant le Carrefour Market de Tinlot, les CV (avec photo) et lettres de motivation sont à envoyer par mail à david.dejeneffe@mirhw.be.

    Concernant le supermarché OKay de Nandrin, vous pouvez envoyer vos candidatures à elisabetch.poskin@mirhw.be. Toutes les informations sont disponibles sur le site www.mirhw.be

    D.T

     

  • Les travaux ont débuté au futur Okay de Nandrin

    okay.JPG

    D’ici quelques mois, une nouvelle grande surface verra le jour route du Condroz, à côté de la maison de repos Jour de Mai.

    Après un Delhaize, un Intermarché, un Aldi (à Tinlot), voici un Okay du groupe Colruyt à Nandrin avant l’implantation d’un Carrefour (à Tinlot).

    Les nombreux peupliers de la parcelle viennent d’être coupés, première étape des travaux à venir.

    Le dossier a mis du temps à mûrir.

    «Il traîne depuis plus de dix ans dans les rouages de l’administration, confirme Charlotte Tilman, échevine de l’aménagement du territoire.

    La demande de permis introduite en début de législature avait été refusée par le Collège, craignant notamment un afflux supplémentaire de circulation au rond-point de Saint-Séverin.

    « Colruyt a introduit un recours contre cette décision auprès du Gouvernement wallon, il est toujours pendant. Entre-temps, il est revenu avec un projet remanié. Nous avons cadenassé pour que le projet soit cohérent, pas trop grand et qu’il respecte la ruralité des lieux ainsi que l’écoulement des eaux. »

    Plusieurs conditions avaient été imposées au promoteur : la réalisation d’un bassin d’orage, une étude de mobilité, la plantation d’arbres et de haies pour masquer l’infrastructure depuis la rue d’Engihoul.

    « ON NE PEUT PAS CHOISIR LE COMMERCE »

    Lors de l’enquête publique, 28 réclamations avaient été déposées à la commune, au sujet du bruit, de la mobilité, des arbres à abattre, du type d’architecture ou encore de l’implantation d’un nouveau commerce d’alimentation.

    «Il s’agit d’un terrain en zone d’habitat à caractère rural. Le problème est que nous n’avons pas le droit de décider du type de commerce que nous souhaitons voir s’installer.

    En tant que commune, nous ne pouvons pas analyser les problèmes de concurrence, en raison du libéralisme européen », regrette l’échevine.

    Le permis a finalement été délivré en septembre 2014 par le Collège, après le feu vert de la Région, pour deux surfaces commerciales : un Okay de 1.130 m2 et un magasin de vêtements Zeb de 1.030 m2 . «Un recours a été introduit par un riverain qui craignait pour sa tranquillité mais la procédure a été abandonnée. »

    Article Sudpresse  ANNICK GOVAERS

  • Début des travaux pour le okay de Nandrin route du Condroz

    DSC_0197.JPG

    DSC_0196.JPG

    Début des travaux pour le okay de Nandrin route du Condroz 

    Création  d'un bassin de retenue 

    Nandrin Un Okay route du Condroz : l’enquête publique est lancée