n 63

  • Vol à la voiture bélier au JouéClub de Nandrin

    Dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 3h du matin, une voiture a foncé dans la vitre en façade du magasin JouéClub de Nandrin, route du Condroz. C’est ce qu’on appelle un « vol à la voiture bélier ».

    DSC_0479.JPG

    D’après les premières observations, rien n’aurait été dérobé à l’intérieur du magasin. La zone de police du Condroz a constaté le fait et une enquête est en cours.

    La gérante du magasin, Sylvie François, tient toutefois à préciser que le magasin est bel et bien ouvert, malgré l’incident.

    1147395687.25.JPG

  • Les conseillers communaux de Nandrin ont voté une motion pour sécuriser la N63

    DSC_0856.JPGLes conseillers communaux nandrinois ont voté à l’unanimité une motion relative à la sécurisation de la route du Condroz (N63), lundi soir.

    Ils réclament une réaction rapide de la Région wallonne et du TEC pour la réalisation du rond-point promis au Monastère, le déplacement de l’arrêt de bus «La Tolle» et la réalisation de bandes de transit pour accéder et sortir des commerces. 

    Les élus nandrinois en ont assez d’attendre. Ils ont décidé de taper du poing sur la table, en adoptant une motion pour la sécurisation de la N63, une voirie régionale. Cela fait en effet des années qu’ils espèrent la concrétisation du rond-point promis au niveau du Monastère de Nandrin.

    Pour rappel, ce giratoire avait reçu un permis et comptait parmi les investissements (500.000 euros) de la Sofico pour 2015, mais a été reporté, faute de moyens financiers pour le réaliser. Depuis, c’est le statu quo.

    Il y a aussi le cas de l’arrêt de bus «La Tolle» où les usagers du TEC doivent marcher une trotte pour rejoindre le rond-point le plus proche ou, comme c’est régulièrement le cas, traverser les quatre voies soit en empruntant le tourne-à-gauche soit, pire encore, en enjambant la berme centrale (voir notre article du 7 février).

    Enfin, les élus réclament la création de deux bandes d’accès pour entrer et sortir des commerces de la route du Condroz en toute sécurité. Ce dispositif empêcherait également de tourner à gauche, source de nombreux accidents.

    « La route du Condroz est la voirie la plus importante qui traverse notre commune. Nous constatons de multiples accidents graves, la présence de véhicules toujours plus nombreux, et la création de plus en plus de commerces.

    Nandrin n’est pas restée immobile, nous avons tenté à plusieurs reprises de résoudre le problème ou de participer à la sécurisation de la N63 avec la Région et le TEC.

    Or, le permis accordé pour le giratoire du Monastère arrive à expiration en juillet prochain et la situation est toujours bloquée… Nous demandons donc au Gouvernement wallon de mettre en œuvre ce permis, au TEC d’examiner la possibilité de déplacer ou de supprimer l’arrêt «La Tolle» et au Gouvernement wallon de poursuivre la mise en œuvre du Plan intercommunal de mobilité (PICM) qui contient la création de bandes de transit », explicite Charlotte Tilman, échevine de l’aménagement du territoire.

    « Dans l’intervalle du vote de cette motion, nous avons reçu des propositions de dates pour une commission de sécurité provinciale au sujet de l’arrêt de bus. Mais pour le Monastère, les derniers échos font état d’un gel.

    La motion, votée par les conseillers, me donnera les armes pour dire ça suffit, avançons, ou alors dites clairement qu’il s’agit d’un effet d’annonce. Le but est de créer un électrochoc », précise le bourgmestre Michel Lemmens.

    «Nous souscrivons entièrement à cette motion, mais il faudrait une plus grande mobilisation, de Seraing à Tinlot.

    Tout seuls, nous n’y arriverons pas. Quant à supprimer l’arrêt, cela priverait un millier d’habitants (dont beaucoup de jeunes) d’un accès aux bus. L’idéal serait un rond-point.

    Si rien ne bouge, nous pourrions même bloquer la route du Condroz, non? », lance Marc Evrard, chef de groupe uPN.

    « Une vraie étude ne serait-elle préférable à une solution clé sur porte? », demande son colistier, Bogdan Piotrowski.

    « L’état de la route ne nous en donne pas le temps », rétorque Alain Henry (TE). L’ensemble des élus a voté pour la motion «ras-le-bol».

    Article AG

    voir aussi La Meuse.JPG

  • Grave accident route du Condroz Nandrin aujourd'hui dimanche 26 mars 2017

    17506483_10212538515682311_1579876044_n.jpg

    Grave accident route du Condroz N 63 Nandrin, plusieurs ambulances et le SMUR sur place .

    Il était  autour des 19h 00 pompier également sur place. 

    Non loin de la friture de Chez Marcel  plus ou moins face à la pharmacie Baecken 

    Route du Condroz N 63 dans le sens Marche => Liège .

    Plus d'info bientôt sur le Blog de Nandrin 

    17578059_10212538514202274_1346112288_n.jpg

    17578073_10212538486521582_806516251_n.jpg

  • Développer la mobilité autour de la route du Condroz

    i2.JPGLors du Conseil communal de ce lundi, il a été discuté du Pacte pour la régénération du territoire provincial. L’adhésion de la commune d’Ouffet à celui-ci a été approuvée à l’unanimité par le Collège.

    Pour rappel, ce pacte lancé par Liège Europe Métropole consiste à soutenir un ensemble de projets supra-communaux grâce, entre autres, à des subsides.

    C’est sur le volet de la mobilité que la commune a insisté.

    « Il faut vraiment être attentif à cela », indique Caroline Cassart, bourgmestre d’Ouffet.

    « Nous souhaitons le maintien d’une ligne SNCB entre Hamoir et Liège et des réseaux TEC. Il est nécessaire d’avoir une vision à plus long terme avec la route Liège-Marche, tout en ayant une offre plus importante. »

    Elle explique ainsi que ses axes peuvent être accessibles via la route du Condroz.

    « On peut imaginer que la commune desservirait jusqu’à cette route rapide. Des groupes de travail se sont notamment déjà réunis à ce sujet », continue la bourgmestre.

    « Il ne faut pas non plus oublier le développement de la mobilité douce. »

    Autre point abordé lors de ce Conseil: le rapport d’activité du Plan de Cohésion Sociale.

    « Ce rapport, approuvé à l’unanimité, démontre une certaine reconduction des actions et ainsi que quelques innovations », note Caroline Cassart.

    « On voit des activités transcommunales bien organisées, comme les petits-déjeuners santé ou les cours de permis de conduire théoriques pour les demandeurs d’emploi. »

    La commune va également doter son service travaux d’une fourgonnette supplémentaire. « Il était nécessaire d’offrir la complémentarité dont ce service avait besoin », indique la bourgmestre.

    «On a profité du salon de l’auto pour s’en procurer une neuve. »

    Enfin sur le plan administratif, la commune a décidé d’opter pour un contrat de location de copieurs et d’imprimantes sur cinq ans. « Nous avions des machines obsolètes.

    Par rapport aux dépenses des machines, nous avons remarqué qu’il est préférable de louer », conclut Caroline Cassart.

    Article de JG source Sudinfo 

     

  • Les services d’épandage fin prêts

    neige.jpgQui dit neige, dans notre pays, dit très souvent chaos sur les routes.

    Et pour les automobilistes coincés dans les bouchons, la faute incombe toujours aux services d’épandage.

    Du côté du Service public de Wallonie, on assure qu’on est prêt à maîtriser la situation.

    « On tournera 24h sur 24, avec des équipements différents suivant les conditions », assure Laurence Zanchetta, la porte-parole. « Tout le monde est réquisitionné dans les 42 districts. »

    Le SPW assure le dégagement des autoroutes et des nationales wallonnes.

    Et les conditions que l’on va connaître dans les prochains jours vont lui donner du fil à retordre. Les chutes de neige seront abondantes et répétitives et il faudra donc constamment épandre le sel pour rendre le réseau praticable.


    GARE AU DIMANCHE 15 !

    « Le jour le plus délicat sera sans doute ce dimanche mais, heureusement, il y a moins de trafic et moins de camions sur les routes », explique la porte-parole.

    « Les automobilistes sont tout de même appelés à faire preuve de prudence et à éviter de prendre leur véhicule si ce n’est pas nécessaire. »

    La porte parole insiste sur le fait de bien se renseigner sur les conditions de circulation avant d’envisager notamment de partir vers les pistes de ski. Et de circuler avec une voiture en bon état.

    « Si vous avez des pneus lisses, il n’est pas raisonnable de s’aventurer sur des routes enneigées. »

    Bruxelles Mobilité est aussi en état d’alerte.

    « Nous avons déjà prévu des épandages préventifs dans la nuit de jeudi à vendredi », explique Camille Thiry, la porte-parole.

    En ce qui concerne le réseau secondaire, il incombe aux communes de les rendre praticables.

    Ce week-end, ne vous attendez cependant pas à ce que les rues peu fréquentées soient déneigées. Patience donc.  Article de  M.P. source S.I

  • Des Lidars seront prêtés aux polices locales

    atten.jpg

    Des radars gratuits pour les communes wallonnes: ces Lidars seront prêtés aux polices locales et donc... multipliés!

    Maxime Prévot a lancé un marché de location de radars « lidar » pendant deux ans. Il y en aura huit qui – grande nouveauté – pourront être prêtés aux zones de police locale pour sécuriser des zones dangereuses ou des chantiers.

    Les radars de type « Lidar » étaient déjà votre hantise ? Cela ne risque pas de s’arranger. Car le ministre wallon de la Mobilité, Maxime Prévot (cdH), a décidé de les multiplier, en Wallonie. Mais surtout de les prêter gratuitement aux zones de police locale qui en feront la demande.

    « Le marché public est en cours et devrait être attribué fin septembre », confirme son porte-parole.« Cela devrait permettre une entrée effective en fonction des appareils dans le courant du mois d’octobre, pour une durée de deux ans. Il s’agit d’un marché de location à la semaine. La Région louera entre deux et huit appareils par semaine, selon les besoins ».

    Une info exclusive à lire sur deux pages dans nos éditions de ce mercredi ou via notre liseuse numérique

  • Nandrin : Gardenia est à vendre

    Gardenia sudinfo.JPGIl y a deux ans, la pépinière Gardenia, située route du Condroz à Nandrin, fermait ses portes. La faute à un commerce étroitement lié aux saisons et à la concurrence de plus en plus forte des grandes surfaces.

    « On travaillait trois mois sur douze, ce n’était pas tenable. Pour s’en sortir, il aurait fallu se diversifier et proposer de la nourriture pour animaux, des anti-nuisibles etc.

    mais ma passion, c’était les plantes et je n’avais pas envie de faire autre chose.

    On vendait aussi des fleurs coupées mais sans proximité immédiate avec un cimetière ou un funérarium, c’était difficile », commente Lillo Carrubba qui tenait commerce avec sa compagne.

    « Notre créneau, c’était les oliviers centenaires et les plantes méditerranéennes, or les grandes surfaces ont commencé à vendre la même chose, pas forcément moins cher, mais les clients ne prenaient plus la peine de comparer et filaient droit au supermarché », constate-t-il.

    Toutefois, le commerce nandrinois a tenu bon pendant quatorze ans, lui qui a ouvert en 2000.

    « Attention, ça marchait bien pendant quelques mois, mais ce n’est pas assez pour vivre une année complète. »

    Lillo et sa compagne, sexagénaires tous deux, ont donc décidé de partir à la retraite. Leur magasin et maison sont en vente depuis quelques jours. Mis au prix de 1.250.000 euros, le bien comprend un rez- de-chaussée commercial de 120 m2 , avec un atelier à l’arrière et une serre de 160 m2 (« raison pour laquelle nous avions acheté la propriété », glisse Lillo Carrubba), ainsi qu’un terrain arboré de 3.750 m2 .

    L’étage sert d’habitation.

    Gardenia sudinfo.JPG2.JPG« Le bâtiment se prête à tous types de commerces : restaurant, textile, pépinière... Outre sa composition, c’est la situation du bien, sa visibilité et son grand terrain qui constituent le potentiel de ce bien », estime Célia Gilsoul, agent immobilier chez Engel & Völkers.

    Article de  ANNICK GOVAERS source Sudinfo 

  • Un motard perd la vie dans un accident route du Condroz à Nandrin

    Source sudinfo 20 juillet 2016.JPG

    Un accident entre une voiture et un motard s’est produit il y a tout juste deux heures sur la route du Condroz (N63) au kilomètre 16 à hauteur de Nandrin.

    La voiture qui circulait vers Marche a coupé les deux bandes alors qu’une moto se dirigeait dans le sens de Liège.

    Celle-ci a percuté le flanc droit du véhicule.

    Article de Camille L

     

    L'article complet clic ici 

     

    deces.jpgEn mon Nom et au nom du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille

     

     

     

  • Le Okay de Nandrin a ouvert ses portes

    okay2.JPGAprès plusieurs années de gestation, un Okay voit enfin le jour à Nandrin.

    La première mouture du projet avait été recalée par la commune, le deuxième essai, remanié, a été le bon.

    Le magasin d’alimentation dit de proximité appartenant au groupe Colruyt, a ouvert ses portes ce mercredi matin sur la route du Condroz, à deux pas de la maison de repos Jour de Mai.

    Neuf mois de travaux ont été nécessaires pour la construction du bâtiment et l’aménagement de son parking d’une cinquantaine de places.

    D’une superficie commerciale de 650 m2, il enregistre 6.200 références globales (alimentaires et non alimentaires).

    « Il n’y avait pas de magasin du groupe Colruyt entre Boncelles et Ben-Ahin, le groupe était demandeur depuis plusieurs années de s’installer à Nandrin, même s’il est vrai que nous sommes un magasin de plus sur la route du Condroz.

    Il s’agit d’un Okay de la deuxième génération, c’est-à-dire que la visibilité et l’assortiment du frigo ont été revus, ainsi que le design général.

    Par ailleurs, grâce à l’association du groupe Colruyt et de la boulangerie Roelandt, nous fabriquons nos propres pains et viennoiseries qui nous sont livrés quotidiennement de Lokeren », relève Steve Lefevre (37), le gérant.

    pk.JPG

    Cet habitant de Hermalle-sous-Huy, cadre chez Okay, a été auparavant gérant de trois autres Okay (Lontzen, Sombreffe, Crisnée).

    L’équipe nandrinoise est composée de douze employés.

    « Ce sont douze temps plein, cinq ont été engagés spécifiquement pour Nandrin, les autres proviennent de magasins Okay ».

    Quelle différence entre un Okay et un Colruyt ?

    « Notre assortiment est large mais pas profond. Ainsi, vous trouverez ce que vous cherchez, un pot de mayonnaise par exemple, avec au minimum un produit propre, basique et une marque, mais il y aura moins de choix que dans un Colruyt. »

    Le Okay de Nandrin est accessible du lundi au samedi de 8h30 à 19h30.

    A l’occasion de l’ouverture, 15 % sont offerts sur la marque propre Boni jusqu’au 5 août. Par ailleurs, pour tout achat, vous recevez un bon pour un pain gratuit lors de votre prochain passage (valable jusqu’au 31 juillet).

    Attention, l’accès au magasin se fait soit par la route du Condroz, soit par la rue d’Engihoul.

    La sortie, elle, se fait uniquement par la rue d’Engihoul. Le permis accordé pour le Okay concernait également la construction d’un ZEB (magasin de vêtements) sur la parcelle voisine.

    Les travaux ont bien avancé.

    Aucune date d’ouverture n’a toutefois été fixée.

    Article de ANNICK GOVAERS source http://journal.lameuse.be/

    DSC_0043.JPG

  • The Guardians au Deux Ours© de Nandrin aujourd'hui 23 avril 2016

    note.JPGGENRE : Tribute/Cover Band
    Ouverture des portes : 20h - Début du concert : 21h30
    PRIX : 10 Eur.

    cover ALANIS MORISSETTE

    C’est en 1995 que la carrière internationale d’Alanis
    Morissette commence…
    Son album « Jagged Little Pill » connait un succès considérable, 33 millions d’albums vendus…
    Celui-ci en fait une des artistes les plus vendues au monde…

     

    Source  Deux Ours

  • Nandrinois attention demain mercredi 20 avril 2016 contrôles de vitesse excessive

    attention.pngLa police fédérale et la police locale effectueront des contrôles de vitesse sur les autoroutes et les routes secondaires de tout le pays demain/mercredi à partir de 6h du matin et pendant 24 heures, indique la police fédérale mardi dans un communiqué.

    A l’initiative de la police fédérale de la route et la Région wallonne, plus de 110 zones de la police locale participeront à ce 5e marathon de contrôles, qui seront effectués à l’aide de radars fixes et mobiles

    asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.gif

  • Nandrinois attention pour lundi 4 avril 2016 Les camionneurs durcissent le ton !

    greve camion Nandrin Source Sudpresse.JPG

    Les chauffeurs routiers entendent protester contre l’entrée en vigueur de la taxe kilométrique.

    Cette redevance ou taxe selon les Régions est appliquée depuis vendredi aux poids lourds de plus de 3,5 tonnes.

    Après avoir bloqué plusieurs grands axes ce samedi, les routiers veulent remettre le couvert lundi soir en bloquant les frontières.

    Situation de vendredi à Nandrin Clic ici 

    20160401_140136.jpg

    20160401_140205.jpg

    « ON VA ÊTRE PLUS MÉCHANTS »

    À moins d’un revirement (très hypothétique) du ministre du Budget, Christophe Lacroix (PS), les actions des camionneurs se poursuivront massivement en début de semaine. « On va entrer en grève ce lundi en menant des opérations coup de poing, en ciblant des endroits stratégiques car on veut être plus méchants! », assure Fabrice Ausloos, propriétaire d’une entreprise de transports qui a pris la tête des 500 camionneurs qui mènent la fronde. « Nous installerons des barrages filtrants à toutes les frontières, dès ce lundi. Mais pas avant 22h, car nous avons besoin de temps pour nous organiser. Les voitures pourront passer, pas les camions. Car l’objectif n’est pas de gâcher les vacances des gens, des enfants. »

    BLOQUER L’ÉCHANGEUR DE DAUSSOULX

    De nombreux embouteillages sont donc à prévoir. L’échangeur de Daussoulx pourrait également être bloqué. « Ce n’est pas encore sûr. Cela dépendra du comportement du ministre Lacroix que nous rencontrons ce dimanche », prévient Fabrice Ausloos. Car les revendications de ces camionneurs sont claires : un report, ou du moins, un recalcule de la taxe kilométrique. « Elle va coûter 1.000 emplois à la Wallonie ! », reprend Fabric Ausloos. « Cela ne sert à rien d’être corrects, si les ministres ne le sont pas avec nous. Lors de nos prochaines actions, nous serons accompagnés des dépanneurs et des forains, mais aussi des agriculteurs. Je précise que nous voulons éviter des débordements et de la casse. Je suis conscient que nous nous sommes mis les gens à dos. Mais le ministre Lacroix ne nous a pas écoutés. On l’avait prévenu que le système n’allait pas fonctionner. Et ça a été le cas. »

     

    Article de ADRIEN DE MARNEFFE dans 7 Dimanche 

  • Nandrinois La neige sème le chaos sur les routes,déjà merci aux hommes du service voirie de Nandrin

    neige nandrin voirie service.jpg

    Un travail de longue haleine,pour le service d'épandage aujourd'hui 15 janvier 2016 sur notre beau village Nandrin . 

    Pendant de longues heures,les hommes du service voirie de la commune vont faire en sorte que nous roulions dans le village en toute sécurité .

    Merci à nos ouvriers communaux de travailler si tôt pour nous faciliter la vie !

     Respect, bravo et merci à eux .

    Les bus sont tous restés au dépôt TEC de Warzée.

    Toutes les infos sur infotec.be.

    Arbre sur la route dans le  bois d'Ombret attention !!!

    le personnel communal fait le maximum pour venir en aide à tous .

    Evitez de partir si vous le pouvez !!!

    Les pneus neige sont aujourd'hui bien d'actualités .

    Vu les prévisions, le Centre régional de crise de Wallonie, le centre Perex et la Police de la route recommandent à tous les usagers de rester prudents et vigilants s’ils doivent emprunter la route, en particulier sur le réseau secondaire.

    Tous les automobilistes sont également invités à adapter leur vitesse, éviter toute manœuvre brutale, garder une distance de sécurité suffisante avec le véhicule qui précède et ne pas dépasser les épandeuses.

  • Un homme fauché par un camion, route du Condroz à Nandrin

    18 mai accident n63.JPG

    Il était environ 12h30, ce lundi, quand un important accident s’est déroulé sur la route du Condroz, à hauteur de Nandrin.

    D’après des témoins, une voiture, de style 4X4 de couleur blanche, s’est stationnée le long de la chaussée entourée de champs à cet endroit. Le conducteur qui en est sorti s’est ensuite fait renverser par un camion.

    Ce dernier a toutefois tenté de l’éviter et s’est dévié sur la gauche, au moment même où il se faisait doubler par une voiture, de marque Mercedes.

    Ladite voiture s’est alors retrouvée coincée entre le poids-lourd et la berme centrale.

    Rapidement sur place, les policiers de la zone du Condroz ont procédé au balisage de la chaussée, qui a été bloquée à cet endroit durant près d’une heure. Les pompiers de Huy sont également intervenus sur place.

    La victime, un homme d’une cinquantaine d’années, a été transportée au CHU en hélicoptère. Il serait blessé mais ses jours ne seraient pas en danger.

    Étrangement, une heure plus tôt environ, une personne signalait, sur les réseaux sociaux, un comportement étrange de la part d’un conducteur… du même véhicule que celui retrouvé sur l’accident.

    Son message, accompagné d’une photo, disait ceci : « Si vous voyez ce véhicule sur le bas-côté de la route, ralentissez.

    Le conducteur a essayé de se jeter sous mes roues, route du Condroz, après le carrefour de Plainevaux. »

    Il pourrait donc, vraisemblablement, s’agir de la même personne. Les circonstances de l’accident ne sont, toutefois, pas encore déterminées clairement. Une enquête est en cours au sein de la zone de police du Condroz.

     

    Source info Sudpresse La Meuse Article de  E.D.

    Journal en PDF

    Mardi 19 Mai 2015

    Mardi 19 Mai 2015