mona

  • Idée sortie Student Party aujourd'hui 23 juin 2017 au Monastère de Nandrin

    Lien permanent


    Le concept student party vous invite du coté du monastere discothèque pour la 4e soirée de l'année.
    Des dj's motivés
    Accès dès 16 ans
    Bar a mojito en plein air
    La fin des exams c'est avec nous qu'il faut la fêter !
    Où:Monastere Discothèque
    Route du Condroz,245
    4550 Nandrin
    Téléphone:0499352970

    Pas de réservation
    Tarif:6€
    Public:à partir de 16 ans
    Internet:https://www.facebook.com/CBevent2017/?ref=bookmarks

  • Bonne nouvelle avec la promesse d'un rond-point au Mona de Nandrin

    Lien permanent

    mona.JPGOn n’y croyait plus et voilà que la création d’un rond-point au niveau du Monastère, site accidentogène s’il en est, revient sur la table.

    Le permis était accordé mais les élus nandrinois ne voyaient rien venir, faute d’argent dans les caisses de la Région wallonne…

    Au point de craindre le pire : la péremption du permis en juillet prochain, ce qui signifierait redémarrer le dossier à zéro.

    Le Conseil communal a d’ailleurs voté une motion, lors de sa dernière séance, pour sécuriser la route du Condroz. Un message entendu, apparemment.

    Par les TEC au sujet des arrêts de bus polémiques, et par la Région wallonne qui a donné des nouvelles rassurantes concernant le rond-point du Monastère.

    « Il nous a été promis que le rond-point du Monastère serait réalisé dans un délai relativement bref, que les travaux seraient suffisamment avancés en juillet pour que le permis accordé ne tombe pas à l’eau.

    C’est une excellente nouvelle, d’autant plus qu’il est prévu de créer un parking multimodal à proximité du futur rond-point.

    Le dossier va pouvoir avancer », se réjouit Charlotte Tilman, échevine nandrinoise de la mobilité.

     A.G.

    1147395687.25.JPG

  • Soirée retrouvailles au Monastère de Nandrin aujourd'hui 19 mars 2016

    Lien permanent

    mona retrouvailles.jpg

    Le mona a été et est toujours la deuxième maison de beaucoup de fêtards. Lors de cette soirée, venez faire la fête tous ensemble, re motivez vos anciens potes de sorties et venez le temps d'une soirée vous replonger dans l'ambiance mona. Présence d'anciens serveurs, DJ's etc
    Un cocktail offert avant minuit

    Source info SOIREE RETROUVAILLE (les anciens du mona)

  • Ce samedi 27 février 2016 nous fêtons tous les anniversaires de Février au Monastère de Nandrin

    Lien permanent

    mona nandrin.JPG

    Ce Samedi nous fêtons tous les anniversaires de Février !!!!! Réservez votre table + max 10 entrées grat + les bulles offertes !!! ça se passe au Mona !!!!

     

    Monastere Discothèque

     

    Monastere

     

     

  • Willy William chantera son tube « Ego » au Monastère de Nandrin

    Lien permanent

    mona source sudpresse.JPG

    « Miroir, dis-moi qui est le plus beau, quitte à devenir mégalo, viens donc chatouiller mon ego, allez allez allez » : ses paroles ne vous sont sans doute pas inconnues si vous écoutez les chaînes de radio commerciales, elles composent le premier couplet du tube « Ego » de Willy William.

    Ce titre est actuellement 6e au classement de l’Ultratop 50 en Belgique.

    Le chanteur français d’origine jamaïcaine se produira exceptionnellement au Monastère de Nandrin le vendredi 19 février prochain.

    Il s’agira de son premier showcase en Belgique en ce qui concerne le tube « Ego ».

    « Le manager de Willy William m’a proposé cette date.

    Je cherchais justement un événement pour relancer la nouvelle année, un artiste dans le public cible de la discothèque », explique Grégory Pirotte, responsable du Monastère, route du Condroz.

    Un deal gagnantgagnant puisqu’en contrepartie du cachet versé à l’artiste et de son hébergement, le Monastère fait un beau coup de pub. « C’est avant tout un travail sur l’image de la boîte.

    Cela n’empêche pas que je pense que nous rentrerons dans nos frais avec le nombre d’entrées. »

    Willy William chantera en live avec un DJ pendant 30 à 45 minutes et prendra ensuite des photos avec ses fans.

    « Pour l’heure exacte, cela dépendra de son arrivée. Sans doute entre 1h et 2h », estime Grégory Pirotte.

    Le reste de la soirée sera animé par DJ Greg. Pour cet événement, le Monastère sera exceptionnellement ouvert le vendredi 19 février. Le prix d’entrée passe de 5 euros à 10 euros.

    « Mais nous organisons une prévente à 8 euros à partir du 30 janvier au Mona.

    Nous espérons en écouler 800 pour que seule une centaine de places soient vendues à 10 euros le soir même. »

    L’âge minimum baissera exceptionnellement : 17 ans pour les filles et 18 ans pour les garçons. « Ils sont intéressés par cette musique, il ne faut pas les en priver. »

    Le dress code, lui, ne bouge pas d’un iota.

    « Tenue chic exigée. Même avec une pré- vente, les jeunes peuvent se voir refuser l’entrée s’ils sont habillés n’importe comment », prévient le responsable.

    Article de A.G pour Sudpresse 

    Prix d’entrée : 10 euros, 8 euros en prévente.

    Tous les détails dans La Meuse Huy-Waremme de ce mercredi.

  • Tsamere et Couchard ont tourné au Mona de Nandrin

    Lien permanent

    Mona photo source FB et Sudpresse.JPG

    Deux scènes d’un court-métrage liégeois

     

    Les comédiens Arnaud Tsamere, Jean-Luc Couchard, Renaud Rutten et le Claviérois Mathieu Debaty étaient de passage à Nandrin pour filmer deux scènes d’un court-métrage liégeois.

    L’équipe a investi la discothèque le Monastère pendant une journée de tournage. « Serviteur » sera proposé à Cannes et au Brussels Short Film Festival.

     

    « Serviteur », c’est l’histoire d’un jeune couple en difficulté financière qui, pour éponger les dettes de jeu du mari, s’apprête à commettre un acte illégal.

    On ne peut en dévoiler davantage sans tuer le suspense mais disons qu’une scène-clé du court-métrage (15 minutes) se déroule dans une boîte de nuit : le Monastère de Nandrin !

    L’équipe de tournage a investi les lieux le samedi 17 octobre dernier, pour une journée de prises. «Il nous fallait une discothèque où l’on pouvait tourner toute la journée du samedi.

    On a prospecté ce qui existait dans la région et le Monastère collait très bien », explique Arthur Devreux, le réalisateur. Sur place, un joli casting : Arnaud Tsamere et Jean-Luc Couchard (deux policiers), Renaud Rutten (pour le rôle principal) mais aussi le Claviérois Mathieu Debaty, Erwan Dujardin et Camille Voglaire.

    « Renaud Rutten, je le connais depuis longtemps via la radio.

    Ce samedi-là, j’ai surtout été en contact avec le réalisateur.

    Et je me suis rendu compte que l’assistant réalisateur, Jean-Baptiste Demarcin, avait été à l’école avec moi ! Je n’ai pas eu l’occasion de discuter avec les comédiens mais il est prévu que tous reviennent pour la sortie du court-métrage. Ainsi, c’est du win-win pour tout le monde », se réjouit Grégory Pirotte, le nouveau responsable du Monastère et directeur de la radio Maximum FM.

    Le dancing nandrinois a déjà déjà servi de décor pour des clips vidéo avec notamment le chanteur wanzois Vincent Barracato ou le collectif TheBlaze qui mettait en scène Samuel, un comédien trisomique.

    Pour « Serviteur », l’action s’est concentrée sur l’entrée de la boîte de nuit et le premier bar.

    «Ils ont aussi demandé à pouvoir utiliser les images de vidéosurveillance enregistrées par nos caméras de surveillance pour donner un certain effet aux scènes», ajoute Grégory Pirotte.

    L’équipe a également planté ses caméras à l’intérieur de la cathédrale Saint-Paul de Liège, de la Taverne Tchantchès & Nanesse en Outremeuse, et en voiture dans la région de Durbuy.

    « Le tournage est à présent terminé. Nous comptons deux mois de montage », précise Arthur Devreux. Le court-métrage sera proposé à la sélection officielle du Festival de Cannes, au Short Film Corner de Cannes ainsi qu’au Brussels Short Film Festival.

    Source Sudpresse article de  ANNICK GOVAERS

    NOUVEAU CODE VESTIMENTAIRE

     

    Depuis le 3 octobre, le Monastère a renforcé son dress code.

    Fini les jeans déchirés, les baskets blanches, les t-shirts en dessous du genou… Le mot d’ordre : chic (et sexy).

    Un message qui n’est pas passé auprès de tous les fêtards.

    « Le premier soir, nous avons dû refuser 150 personnes qui ne respectaient pas les critères. Encore aujourd’hui, entre 70 et 100 personnes en moyenne se font refouler par soir.

    Cela dit, on remarque que la majorité fait un vrai effort », commente Grégory Pirotte, responsable et DJ de la boîte.

    Certains tentent toutefois de ruser : « Il y a des filles qui entrent en talons et qui, une fois à l’intérieur, sortent leurs baskets de sport de leur sac !

    Un garçon en costume était en Marcel 5 minutes plus tard… Par rapport à ceux qui sont retournés chez eux pour se changer, ça ne va pas, on les fait donc sortir. » La nouvelle règle suscite pas mal d’interrogations.

    « La veille du week-end, je reçois 60 messages de jeunes qui m’envoient une photo de leur tenue et demandent si c’est accepté.

    Être chic n’est pas clair pour tout le monde, mais quand on se pose la question « est-ce chic ? », en général on a la réponse… », glisse-t-il.

    « Je ne regrette pas d’avoir relevé l’âge minimum à 18 ans.

    On a fait une très belle ouverture avec plus de 800 fêtards, maintenant on stabilise la clientèle.

    Il n’y a pas de perte, au contraire. »